Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


L’artémisinine, l’herbe qui tue 98% des cellules cancéreuses en seulement 16 heures

Publié par David Jarry - Webmaster sur 25 Mai 2014, 18:53pm

Catégories : #Santé

 

BUZZ : L’artémisinine, l’herbe qui tue 98% des cellules cancéreuses en seulement 16 heures
BUZZ : L’artémisinine, l’herbe qui tue 98% des cellules cancéreuses en seulement 16 heures

Selon une série d’études publiées dans « Science de la vie », l’artémisinine, de la « Douce vermouth » du dérivé « d’Artemisia Annua », utilisée en herbologie chinoise depuis plus de 2 000 ans, réduirait les cellules cancéreuses du poumon jusqu’à 28%.

Et combiner avec le fer, cette plante incroyable tue 98% des cellules cancéreuses en seulement 16 heures. Elle n’attaque sélectivement que les «mauvaises» cellules, sans affecter les tissus sains.

Déjà reconnue comme un remède antipaludéen puissant et contre la fièvre, son plus ancien usage formulé par écrit figure dans un texte appelé: Recettes pour cinquante-deux maladies (chinois traditionnel : 五十二病方 ; pinyin : Wǔshí’èr Bìngfāng) datant de 168 av. J.-C. et découvert, parmi d’autres textes ayant traits à 283 traitements médicaux différents, dans une tombe mise à jour sur le site de Mawangdui.

«En général, nos résultats montrent que l’artémisinine arrête le facteur de transcription ‘E2F1′ et intervient dans la destruction des cellules cancéreuses du poumon , ce qui signifie qu’elle présente un moyen de transcription selon lequel l’herbe contrôle la croissance des cellules cancéreuses de la reproduction », a-t-on indiqué dans la conclusion des recherches menées dans le laboratoire du cancer à l’Université de Californie.

La Revue des Sciences de la Vie a présenté une étude de l’Université de Washington, menée par les Drs Narenda Singh et Henry Lai. Jusqu’à présent, cette étude est la plus vaste faite sur l’artémisinine aux États-Unis.

En utilisant une radiation de nature résistante au rayonnement des cellules du cancer du sein (qui avaient aussi une forte propension à accumuler le fer), l’artémisinine a fait ses preuves avec un taux de 75 % de destruction du cancer après seulement 8 heures et presque 100% de taux de destruction en seulement 24 heures.

Les dépôts de fer dans les cellules cancéreuses étaient faits avec des récepteurs spécifiques pour aider la division cellulaire. Les cellules normales ont également ces récepteurs mais les cellules cancéreuses en ont la plus grande quantité et en fonction de cela, les cellules cancéreuses peuvent être une cible de combinaison de fer et d’artémisinine.

De nombreuses expériences ont été menées jusqu’à présent et elles ont toutes prouvé que l’artémisinine combiné avec le fer pouvait effectivement détruire le cancer, et que cet extrait avait été utilisé en Chine depuis des milliers d’années comme remède contre le paludisme.

Le parasite du paludisme ne peut pas survivre en présence d’artémisinine car il est riche en fer. Les bio-ingénieurs Henry Lai et Narendra Singh de l’Université de Washington ont été les premiers scientifiques à le découvrir.

Le Dr Len Saputo appelle l’artémisinine une « bombe intelligente pour le cancer »

Dans cette vidéo en anglais, ce scientifique parle de ce sujet en concluant que «l’artémisinine et des composés transportant du fer marqué d’artémisinine pourraient être développés en de puissants médicaments anticancéreux ».

Les bi-thérapies à base de dérivés d’artémisinine: pourquoi et comment ?

http://actumag.info/2014/05/07/lartemisinine-lherbe-tue-98-cellules-cancereuses-en-16-heures/

Commenter cet article

Victorien 10/02/2015 11:41

Cette plante étant si intéressante,nous voulons nous lancer la culture ,mais alors où trouver les semences ou les boutures ?

ELSA 22/08/2014 21:18

Le magasine c'est" Sciences et Avenir", non pas "Science de la vie" et l'article est de 2001.

Alexandre 05/02/2015 11:35

Bel exemple de collabo

Alexandre 05/02/2015 11:33

Bel exemple de collabo

Clément Doyer 26/05/2014 13:38

Mais surtout, ce ne sera JAMAIS utilisé en médecine conventionelle. C'est une plante! Les pharmaceutiques, les maîtres de notre univers, n'investiront pas dans une plante inbrevetable et leurs laquais ont déjà voté des lois et des règlements qui empêcheront son développement commercial. Cuba (l'institut Finlay) a développé et mis en marché un vaccin contre le cancer du poumon, stade avancé, en avez-vous entendu parler? Non, pas plus que le vaccin contre la méningite à méningocoque, lui en 1972!, développé par La Conchita PDG actuelle de Finlay.

Alexandre 05/02/2015 11:38

Bel exemple de collabo

Judy 15/07/2014 15:51

Ce ne sont pas les bonnes intentions qui mènent le monde mais l'argent. Je travaille dans l'industrie pharamceutique depuis presque deux décénnies. Et pourtant je me soigne que par les produits de santé naturel, les plantes, l'homéopathie et les huiles essentielles. Je vais voir le médecin pour un diagnostique et je me troune vers les autres thérapies naturelles pour me guérir. Sachez que l'industrie pharmaceutique n'a aucun avantage qu'une telle découverte ou vieux remède chinois soit utilisé surtout si il est efficace, car en boute de ligne ça veux dire perte de milliards de dollars sur tout ce qu'ils ont déjà investit. Imaginer un traitement qui ne prends que quelques jours pour éliminer la maladie à comparé `d'autre taritemenst qui eux sont couteux et longs à appliquer. Pour faire de l'argent on élimine le traitement efficace peu couteut pour pouvoir faire plus d'argent. Voici la vérité.... elle nous saute aux yeux.... et c'est triste...

MC 30/05/2014 13:59

Ben si on n'en entend pas parler, je dirais que c'est parce que Cuba ne rend pas publique ses découvertes. Ensuite, il se trouve que la plupart des médicaments développés part "les maitres de notre univers" proviennent de plantes, justement!
Enfin, si on guérissait le cancer du poumon à Cuba, ça se saurait...

Yann 26/05/2014 13:22

Dommage que l'on n'ai pas le lien vers ce fameux magazine "science de la vie" que personne ne semble avoir jamais lu.
Inutile donc d'aller en chercher sois même pour préparer des décoctions maison car le Dr Len Saputo dit dans la vidéo que "l’artémisinine et des composés transportant du fer marqué d’artémisinine pourraient être développés en de puissants médicaments anticancéreux".

Beaucoup d'autres essais en perspective, donc, avant de crier victoire.

Nous sommes sociaux !

Articles récents