Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


L'installation de contrôle climatique HAARP ferme cet été!

Publié par David Jarry - Webmaster sur 26 Mai 2014, 06:19am

Catégories : #Climat

 

Est-ce qu’un établissement qui a autant inspiré les théories du complot mondiales peut être désigné site du patrimoine mondial? Si c’est le cas, c’est peut-être la seule façon d’empêcher l’arrêt de l’activité du programme à haute fréquence, Auroral Research (HAARP) en Alaska, qui étudie l’ionosphère ou crée des ouragans mortels en fonction de qui vous parlez.

haarp
 

L’installation HAARP, un peu comme le Lawrence Livermore National Laboratory, est un étrange hybride de la science militaire et civile. Elle a été conçue au milieu des années 1980, mais s’est retrouvée sans mission claire au moment où la construction a commencé en 1993 et la guerre froide s’est terminée. Financé conjointement par l’Armée de l’Air, de la Marine, la DARPA et l’Université de l’Alaska, le principal instrument de l’installation (de $ 290 000 000) est un tableau de 180 dipôles croisés qui sont espacés sur une superficie d’environ 30 hectares. Collectivement, le réseau peut transmettre jusqu’à 3600 kW de puissance rayonnée, ce qui a permis aux scientifiques d’étudier la physique de base et la façon dont se comportent les particules chargées dans l’ionosphère, de 80 à 500 kilomètres au-dessus de la Terre.

Les objectifs officiels de HAARP sont d’« identifier, enquêter et, si possible … servir à améliorer l’avenir de commande DOD, de contrôle et des capacités de communication … Les domaines de recherche qui seront explorées incluent la production d’ondes très faibles et de basses fréquences extrêmes, la production d’irrégularités du champ géomagnétique aligné, l’accélération d’électrons, et l’étude des processus atmosphériques supérieures ». Mais, plus tôt ce mois-ci, l’armée a donné un avis officiel au Congrès de son intention de démanteler HAARP cet été. David Walker, le secrétaire adjoint de l’Armée de l’Air pour la science, la technologie et l’ingénierie, a dit que ce n’est « pas un domaine que dont avons besoin pour l’avenir » et que les fonds de recherche serait mieux dépensés ailleurs. « Nous allons passer à d’autres modes de gestion de l’ionosphère, » a expliqué Walker.

Source: io9.com 

Commenter cet article

gwendal 27/05/2014 01:28

Je ne m'intéresse pas à HARRP, et donc les commentaires m'inspirent plus que des connaissances que je n'ai pas:
On peut donc dire que l'armée étasunienne cesse d'utiliser HAARP ...possession d'une entreprise privée, qui, elle, continuera si bon lui semble...
Joli tour de passe-passe ...des pros du bonneto...

gp 26/05/2014 21:09

et les chemtrails !!! c'est encore bien une réalité malheureusement pour les humains avec un H

gary 26/05/2014 17:24

Qui a dit que ça allait "fermer"? La Sainte armée... Y aura t-il quelqu'un pour aller le vérifier en Alaska?...

z 26/05/2014 12:45

tout a fait d'accord avec toi Tronel F

Tronel F. 26/05/2014 13:10

De plus, il me semble avoir vu passer en fin d'année dernière des infos indiquant que des installations du même type étaient embarquées à bord de navires afin d'en faire des systèmes mobiles pouvant être utilisés n'importe où sur la planète ... Sans compter les 21 autres installations du même genre éparpillées sur le globe.

Tronel F. 26/05/2014 10:54

Sauf que cette installation en particulier a été vendu à une entité privée depuis plus d'un an ... Entité privée dont le nom n'a jamais été divulgué ... Ce qui signifie que l'activité de ce site peut tout à fait continuer, voire être augmentée ou modifiée sans que personne n'en sache rien ... ^^

Nous sommes sociaux !

Articles récents