Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Les Maldives rétablissent la peine de mort pour les enfants, la Toile se mobilise

Publié par David Jarry - Webmaster sur 22 Mai 2014, 20:02pm

Catégories : #Société

Aux Maldives, le gouvernement a réinstauré la peine de mort, y compris pour les enfants.

Les appels à y boycotter le tourisme se multiplient.

Aux Maldives, le gouvernement a réinstauré la peine de mort, y compris pour les enfants. Les appels à y boycotter le tourisme se multiplient. |

 

Les Maldives, son soleil, ses plages et... ses enfants dans le couloir de la mort. Depuis le 27 avril, l'archipel au sud de l'Inde a rétabli la peine de mort pour les enfants. La mesure, contraire au droit international, met fin à un moratoire de 60 ans de la peine capitale. Ce mercredi, la mobilisation est au plus fort sur les réseaux sociaux. Nombre d'anonymes appellent à boycotter cette destination de rêve, devenu enfer pour les habitants. 

 «En temps de paix, toute condamnation à mort est un crime en soi», s'indigne un internaute sur Facebook. «Il ne faut plus y faire du tourisme», prévient un autre.

Début mai déjà, l'historien Giuseppe di Bella s'insurgeait dans le Nouvel Obs: «Je me vois très mal me prélasser sur les plages de ce paradis tropical de carton-pâte, sans me soucier du sort funeste qui pourrait être réservé à ses habitants, mineurs et enfants compris. Je refuse de contribuer à l'essor économique d'un tel pays». Selon lui, «il ne fait aucun doute que les autorités des Maldives pourraient revoir leur position si elles constataient une baisse significative de la fréquentation touristique. Chacun d'entre nous agira en fonction de ce que lui dit sa conscience... » incitait-il.

Dans le couloir de la mort jusqu'à leurs 18 ans Aux Maldives, l'Islam est religion d’État. C'est donc pour renouer avec la charia que le président Abdulla Yameen Abdul Gayoom a pris une telle décision, insistant sur le fait que «le meurtre doit être muni par le meurtre». Et l'âge de la responsabilité criminelle étant fixée à 10 ans, des enfants seront ainsi soumis, au même titre que les adultes, au retour de la peine capitale. Pour certains crimes tels la consommation d'alcool ou l'apostasie - le fait de renoncer à l'Islam - l'âge de responsabilité est même de 7 ans.

Dans les faits, les adolescents coupables ne seront pas exécutés avant leur 18 ans. Ils attendront jusqu'à leur majorité dans le couloir de la mort. Une torture que peu peuvent supporter. Dès le 27 avril, le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'Homme (HCDH) a dénoncé cette mesure mais le président maldivien a réaffirmé ses intentions. Sur Twitter, nombre d'internautes s'insurgent de «l'indifférence» dans laquelle cette loi a été réinstaurée.

LeParisien.fr

Les Maldives rétablissent la peine de mort pour les enfants, la Toile se mobilise

Commenter cet article

Sophie 24/05/2014 13:39

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Fouettee_car_violee_Boycott_des_Maldives/?sweFXbb

maramu 23/05/2014 05:43

Surprenant ,alors que l'islam reconnait Moïse comme prophète
De Dieu ,et que le premier des SES commandement gravé sur la pierre
Est : "TU NE TUERAS POINT "

Denijet 23/05/2014 11:36

Comme vous le dîtes très justement, il s'agit bien d'hommes qui perpétuent ces horreurs au nom de Dieu alors qu'ils ignorent pourtant tout de la Foi.

Et ce quelques soit les religions.

"Malheureux les pharisiens qui sont comme le chien couché dans la mangeoire des bœufs, ils ne mangent ni ne laissent les bœufs manger."

Le paradoxe est donc qu'on finissent par les confondre avec la Religion au nom de laquelle ils s'autoproclament les défenseurs sous prétexte de leur pseudo expertise.

Aussi j'ajouterai : Malheureux les bœufs qui s'empêchent de manger au motif du chien qui n'a plus que pour projet de les en empêcher.

Plus prosaïquement, cette parabole est également valable pour une Europe conduite par des eurosceptiques...

Et dans bien des tas d'autres domaines (Justice/avocats, Santé/médecine et dentisterie, Science/chercheurs).

Alors ne nous laissons plus aveugler pour nous réapproprier enfin nos Vraies valeurs.

Fraternellement,

Denijet.

Bluezy 23/05/2014 08:12

@Maramu

Quand on voit tout au long de l'histoire toutes les guerres, tueries, massacres que les hommes ont perpétré au nom de Dieu, je ne vois pas comment cela peut encore te surprendre

Denijet 23/05/2014 00:13

Jusqu'il y a peu de temps, les Maldives avaient pour Président un homme progressiste et démocrate.

Mohamed Nasheed, journaliste et militant des droits de l'homme, prisonnier d'opinion pour avoir dénoncé les actes de corruption de l'ancien gouvernement il a été emprisonné plusieurs années, en résidence surveillée, exilé sur un atoll loin de Malé et réfugié politique au Royaume-Uni avant que d'être élu député puis président.

Elu à la première élection présidentielle "libre", le 11/11/2008, c'est largement mobilisé pour sensibiliser la communauté internationale sur les enjeux du réchauffement climatique. Avec pour objectif d'atteindre la neutralité carbone, le président de ce tout petit pays fait de la sensibilisation du monde aux conséquences du changement climatique l'une des priorités de sa présidence.

Lors de la conférence de Copenhague de 2009 sur le climat, Mohamed Nasheed confère à des journalistes le statut de membres de la délégation officielle maldivienne, afin qu'ils puissent pénétrer avec leurs caméras derrière les portes fermées et révéler au monde ce qui s'y dit et s'y produit. En 2011, le film documentaire "The Island President est consacré à ses efforts concernant le changement climatique".

Time magazine le décrit en 2009 comme l'un des « héros de l’environnement » et un « visionnaire ». Foreign Policy le classe 37e sur sa liste des cent grands penseurs de l'année 2010. La même année, Newsweek le décrit comme l'un des dix dirigeants nationaux les plus respectés au monde.

Oui mais voilà...

Début 2012, il doit faire face à des manifestations de conservateurs musulmans qui l'accusent d'être trop libéral, et même « anti-islamique ». (Ils s'opposent également au fait que des touristes israeliens aient le droit de visiter le pays) Dans le même temps, la hausse des prix fragilise la popularité du président ; il est accusé de l'avoir provoquée par ses politiques de lutte contre le déficit budgétaire. Enfin, et surtout, en janvier il ordonne à l'armée de procéder à l'arrestation d'Abdulla Mohamed, président de la Cour pénale, l'accusant de protéger des membres de l'ancien régime. L'arrestation d'Abdulla Mohamed instrumentalisée par le parti d'opposition contraint Mohamed Nasheed à la démission sous la menace des armes.

Pugnace, Mohamed Nasheed effectue son retour en politique lors de l'élection présidentielle de 2013. Le 7 septembre, il arrive largement en tête du premier tour avec 45,45 % des voix devant Abdulla Yameen (25,35%), demi-frère de Maumoon Abdul Gayoom, Gasim Ibrahim (24,07%), homme d'affaires du secteur du tourisme et Mohamed Waheed (5,13%), président sortant. Le second tour, prévu le 28 septembre, est reporté par la Cour suprême, décision qui suscite de nombreuses réactions internationales dont celle du secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon. Le 7 octobre, la Cour suprême décide d'annuler les résultats du premier tour et ordonne qu'il soit de nouveau organisé le 19 octobre. Cependant, la police intervient le jour du scrutin pour empêcher les électeurs de voter. Enfin, le 9 novembre, le premier tour est de nouveau organisé et marqué une fois de plus par l'arrivée en tête de Nasheed avec 46,93 % des voix. Malgré cet écart, il enregistre une défaite face à Abdulla Yameen, qui remporte l'élection le 16 novembre avec 51,3 % des voix.

En conclusion :

Au regard des qualités et de l'engagement de cet homme la communauté internationale se devait d'intervenir afin de favoriser l'expression de la démocratie.

Si les résultats du second tour compliqué des élections présidentielles n'a pas été truqué, alors Les Maldives ont aujourd'hui le gouvernement qu'elles méritent.

Si tel n'est pas le cas, alors il s'agit là d'une bien profonde injustice.

Mais dans les deux, c'est criminel pour ses enfants !

Denijet.
(Sources : WikiPédia)

Nous sommes sociaux !

Articles récents