Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Des eaux en bouteilles radioactives

Publié par David Jarry - Webmaster sur 20 Juin 2014, 17:49pm

Catégories : #Santé

Selon les analyses de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire menées sur 75 eaux de source et 67 eaux minérales, certaines bouteilles (dont des marques soi-disant adaptées aux bébés) dépasseraient les limites de la radioactivité.

L’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a voulu étudier la qualité des eaux en bouteilles produites en France.

 Sur les 75 eaux de source analysées, 14 dépassaient les 0,1 becquerel par litre, unité de mesure de la radioactivité.

Et

 sur les 67 eaux minérales, 20 n’étaient pas non plus conformes à ce niveau

Parmi elles, 6 étaient au dessus de la dose totale indicative de 0,1 millisievert par an (dose efficace résultant de l’ingestion de radionucléides présents dans l’eau durant une année de consommation).

 A noter que parmi les eaux testées non conformes, certaines affichent la mention "convient pour la préparation des aliments des nourrissons et la préparation des biberons".

Les eaux en bouteilles qui s’affichent pour nourrissons mais ne leur conviennent pas :

Eau de source : Ondine plate, source Saint-Benoît, produite en région Centre dans le Loiret

Eaux minérales  : Chambon, produite en région Centre dans le Loiret et Ogeu source du Roy, produite en Aquitaine dans les Pyrénées-Atlantiques.

Les eaux minérales au-dessus de 0,1 mSv/an :

Vichy Saint-Yorre, produite en Auvergne dans l’Allier ;
L’Incomparable, produite en Rhône-Alpes en Ardèche ;
Parot, produite en Rhône-Alpes dans la Loire ;
Puits Saint-Georges, produite en Rhône-Alpes dans la Loire ;
Châteldon, produite en Auvergne dans le Puy-de-Dôme ;
Nessel, produite en Alsace dans le Haut-Rhin ;
Une eau de source atteint cette valeur de 0,1 mSv/an, sans toutefois la dépasser, il s’agit de la marque Cristaline source Saint-Martin, produite en Dordogne.

Malgré ces résultats, la Direction générale de la santé et l’Autorité de sûreté nucléaire se veulent rassurantes : "La qualité radiologique des eaux en bouteilles produites en France est globalement satisfaisante [...]. L’exposition aux rayonnements ionisants résultant de la consommation de ces eaux est minime". Il n’y aurait donc pas de quoi s’inquiéter...

Source :
AMESSI
medisite.fr/
UFC-Que Choisir.

Des eaux en bouteilles radioactives

Commenter cet article

lasorciererouge 31/07/2015 20:39

http://freewiseman.com/2015/07/31/liste-des-eaux-minerales-qui-contiennent-le-plus-de-fluorure-de-sodium/

lasorciererouge 04/08/2014 22:33

http://www.crashdebug.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=9203:analyses-d-eau-de-pluie-tres-preoccupantes&catid=91:liberte-egalite-fraternite&Itemid=55

jgeckard 24/06/2014 21:45

et si la ''Norme'' était mal qualibrée ?? qui décide des limites de cette ''norme''.

Éric G. Delfosse 24/06/2014 22:04

Bah, la "norme" n'a pas grand chose à voir avec le schmilblick... Qu'on la mette à 0.1, à 1 ou à 0.01 mSv, le fait est que ces eaux génèrent +/- 0.1mSv par an...
Et le fait est que la radioactivité terrestre naturelle nous assaisonne d'une dose de minimum 2.4mSv par an... Mais à certains endroits, ça monte même jusqu'à une dizaine de mSv (et parfois plus, mais alors, c'est souvent dû à une profession ou à un environnement pas trop naturel)...

Éric G. Delfosse 20/06/2014 19:09

Beaucoup de bruit pour rien, quoi...
L'exposition à la radioactivité NATURELLE tourne entre deux et demi et dix millisieverts par an, alors, je ne pense pas qu'un dixième de mSv par an en plus va changer quelque chose...
Ces braves gens auraient-ils quelque chose à faire passer, qu'on entende subitement parler d'eux ?

Nous sommes sociaux !

Articles récents