Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


La nouvelle Directive Européenne EURATOM: scandale sanitaire

Publié par David Jarry - Webmaster sur 10 Juin 2014, 13:17pm

Catégories : #Santé

Il faut le savoir:

Alerte et Scandale Sanitaire

l'Union Européenne, la France et le Japon décident de légaliser une très importante augmentation

des normes de la contamination radioactive des populations, des aliments et des matériaux de

construction en Europe. La nouvelle Directive Européenne EURATOM. ICI

A quelques semaines d'intervalle l'Union Européenne d'un côté et la France de l'autre cèdent au

diktat et au noyautage des institutions par le lobby nucléaire.

Dans une nouvelle directive "Euratom", l'UE augmente les normes de contaminations radioactives

en cas d'accident nucléaire en Europe et le Président de la République française signe un

communiqué avec le Japon admettant sur notre territoire des produits contaminés radioactifs

nippons.

**********************************************************

 

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000584053

version consolidée le 12 05 2014 !!!

Photo : exactement ici (la voie verte !), AREVA rejette 16 000 tonnes/an d'effluents radioactifs et

chimiques en plein centre-ville de Romans-sur-Isère.

AREVA pollue les sud-est de la France et la Méditerranée via l'Isère et le Rhône.

Après le scandale du Rhône poubelle pollué au PCB, le Rhône poubelle pollué aux radionucléïdes.

Les nucléocrates (étymologie : néologisme composé de nucléo et du suffixe crate, le pouvoir,

désignant des personnes pronucléaires) associés aux lobbies viennent de réaliser l'impensable :

faire modifier par les technocrates de l'Union Européenne les normes existantes depuis des

décennies concernant la radioactivité.

Pourquoi ? Simplement parce que la catastrophe nucléaire de Fukushima a démontré que toutes les

normes et les zones d'exclusions sont inapplicables, les autorités japonaises n'ayant évidemment pas pu les

faire respecter.

C'est d'ailleurs AREVA qui a en fait la démonstration : les premiers qui ont fui immédiatement le site

nucléaire de Fukushima sont "tous les courageux" représentants d'AREVA, pseudo ingénieurs et

techniciens, cela même qui imposent, via les lobbies, à la population européenne leurs nouvelles normes.

Que personne ne s'y trompe, de facto cet abandon précipité par AREVA de la centrale nucléaire de

Fukushima la rend co-responsable de la catastrophe,

le reportage de NHK International est explicite car au final, indépendamment du Tsunami, c'est bien

une erreur humaine qui a engendrée la catastrophe de Fukushima : AREVA devrait être jugé pour sa coresponsabilité

en tant que vrai acteur du désastre nucléaire. Voir la video :

Fukushima, chronique d'un désastre http://www.youtube.com/watch?v=hpLQUKhFXwE

Il faut aussi savoir que le sud-est de la France n'en est qu'aux prémices d'une gigantesque pollution

environnementale radioactive, car tous les déchets radioactifs d'AREVA antérieurs à l'année 2000

soit des milliers de fûts de déchets contaminés à l'uranium enrichi enfouis pêle-mêle dans la région

de Romans-sur-Isère arrivent en fin de vie !

Autre constat, tous les témoins de ces enfouissements sont maintenant décédés de cancers dans d'horribles

souffrances comme ceux que nous avions rencontrés en 2008 sous appareils respiratoires (poumons

brulés).

La nouvelle Directive Euratom ... de 73 pages concernant les normes de la contamination radioactive est un

document des Eurocrates totalement "illisible" auquel on peut faire dire n'importe quoi, en réalité, il y a

maintenant tellement de normes applicables dans moult configurations qu'il n'y a plus de normes

opposables !

Exemple, page 13, section 2, article 11 : il y a des normes de limites de doses pour les travailleurs, les

apprentis, les étudiants, dans un nombre de

configurations ingérables et suivant l'âge plus ou moins de 18 ans ou pour ceux âgés de 16 à 18 ans etc …

voir aussi :

http://www.journaldelenvironnement.net/article/eaux-destinees-a-la-consommation-humaine-controle-dessubstances-

radioactives,39502

En réalité en cas de catastrophe nucléaire il n'y a aucune norme, Fukushima a démontré que la notion de

norme ou de zones d'exclusions est

totalement illusoire, c'est AREVA qui a montré la réalité, en cas de catastrophe nucléaire cela sera le sauve

qui peut pour tous, gendarmes inclus !

Le pire est qu'il est maintenant acquis en sus qu'il n'y a aucune norme d'irradiations ionisantes anodines,

ceci quel que soit la dose, comme vient de le prouver l'enquête de l'Agence Fédérale de Contrôle

Nucléaire de Belgique. ICI

http://www.levif.be/info/actualite/sciences/l-exposition-aux-rayons-x-plus-dangereuse-que-ce-quon-

pensait/article-4000647429103.htm?nbhandled=

true&utm_medium=Email&utm_campaign=Newsletter-

RNBDAGLV&utm_source=Newsletter-05/06/2014

Commenter cet article

gwendal 10/06/2014 23:24

Ce qu'il y a de bien (c'est un bon réflexe de chercher le bien dans les mauvaises choses, car ça permet d'être encore capable de sourire...) avec tous ces déchêts dont le conditionnement arrive en fin de vie, c'est que les habitants alentours vont enfin se découvrir une vraie conscience ...quand leur familles seront touchées...

Nous sommes sociaux !

Articles récents