Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Le FMI redoute une bulle immobilière en France

Publié par David Jarry - Webmaster sur 3 Juillet 2014, 15:26pm

Catégories : #Economie-politique

Le FMI redoute une bulle immobilière en France
Début juin, le Fonds Monétaire International (FMI) a rendu public un nouvel indice sur le marché immobilier : sur les 51 pays étudiés, certains inquiètent tout particulièrement le Fonds. L’institution internationale craint une bulle immobilière en Australie, Nouvelle Zélande, Belgique, au Canada… et en France.
 
Créé en 1944 afin d’assurer la stabilité du système monétaire international, le FMI regroupe 188 pays. Le rôle de cette institution internationale s’est élargi depuis sa création : elle est aujourd’hui chargée de « promouvoir la coopération monétaire internationale, de garantir la stabilité financière, de faciliter les échanges internationaux, de contribuer à un niveau élevé d’emploi, à la stabilité économique et de faire reculer la pauvreté ». C’est dans ce cadre que le FMI s’est intéressé aux marchés immobiliers de 51 pays : les résultats de cet indice ont notamment été révélés le 5 juin, lors d’un discours de Min Zhu, Directeur général adjoint du FMI.
 

Deux indicateurs pris en compte

 
D’après Min Zhu, « le rapport entre les prix des logements, d’une part, et les loyers et les revenus, d’autre part, est souvent utilisé comme premier indicateur pour déterminer si les prix des logements sont décalés par rapport aux fondamentaux de l’économie ». Le Directeur général adjoint du FMI ajoute également que « la théorie veut que les prix des logements, les loyers et les revenus évoluent de concert sur le long terme ».
 
Ainsi, dans son étude, le FMI constate qu’en France, les prix de l’immobilier sont supérieurs de 28,5 % aux revenus des ménages : un premier signe que le marché immobilier est surévalué. Il relève également que l’augmentation du prix des logements par rapport à celle des loyers est de 35 % dans l’Hexagone. 
 

La menace d’une bulle immobilière

 
Une bulle immobilière (ou spéculative) est un phénomène caractérisé par une hausse rapide des prix de l’immobilier. Elle se traduit notamment par un fort décalage entre les prix des immeubles et certains indices économiques (revenus, loyers…). C’est surtout lorsqu’elle « explose » que cette bulle immobilière fait courir un risque aux emprunteurs, qui se retrouvent propriétaires d’un bien qu’ils ont payé cher et dont la valeur a très fortement baissé. Comme le rappelle le FMI, la grande majorité des dernières crises bancaires ont suivi l’éclatement d’une bulle immobilière : le Fonds tire donc la sonnette d’alarme.
 
En effet, dans certains pays, tels que les Etats-Unis, les ménages investissent principalement dans les placements financiers : le risque d’éclatement d’une bulle immobilière est donc plus limité. En France en revanche, où 60 % des Français sont propriétaires, l’immobilier constitue la composante principale du patrimoine : une situation qui a de fortes conséquences en cas d’éclatement d’une bulle immobilière.
 
Le FMI appelle les pays dans lesquels il estime que le risque de création d’une bulle immobilière est fort, à agir au plus vite. Il propose certaines mesures, notamment la limitation du crédit au logement ou la mise en place de taxes pour les investisseurs étrangers qui favorisent la spéculation. Autant de mesures qui ne vont pas forcément dans le sens du gouvernement français, qui s’est engagé à relancer le marché immobilier et incite les Français à acheter.

Commenter cet article

medium.com 06/10/2014 12:39

Une bulle est un globule d'une substance à une autre, habituellement un gaz dans un liquide. En raison de l'effet Marangoni, des bulles peuvent rester intactes lorsqu'elles atteignent la surface de la substance d'immersion.

agence immobiliere mobilia 01/08/2014 10:35

Il est vrai que les temps sont un peu difficiles, mais restons positif : à chaque problème sa solution.

Simon Levy 20/07/2014 10:11

Je suis tout à fait d'accord avec Gwendal, il y a actuellement une bulle du marché immobilier en France, ne parlons même pas de Paris! La question n'est plus quoi? Mais quand?!
Simon Lévy, Conseiller en gestion de patrimoine.

gwendal 05/07/2014 00:07

En fait, le FMI ne redoute pas une bulle immobilière!
Il redoute L'ECLATEMENT de la bulle qui existe déjà! Mais, c'est inévitable...
La valeur totalement délirante de l''immo en france a doublé depuis 1998 ...et avait déjà doublé avant par rapport à 1987 (environ).
Transformer de l'argent IMMOBILISE dans l'IMMOBILIER en RENTE n'avait aucun sens sur du long terme!
Ce long terme est maintenant à sa fin, et le rattrapage à la baisse aura lieu aussi fortement qu'il a monté! La seule différence est que ce rattrapage ne se fera pas sur 30 ans mais en quelques mois...
En fait, il a déjà commencé en 2006 mais il a été nié et freiné par les professionnels et les médias complices de l'état ...car l'état aussi veut ses tunes: son % d'impôts sur chaque transaction... Donc 3 catégories (gens de l'immo + propriétaires visant un bas de laine ou des gros loyers a encasser + l'état) se sont retrouvés avec les mêmes intérêts pour sauver les prix hauts... Mais maintenant c'est fini!

Nous sommes sociaux !

Articles récents