Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Manifestation pro-palestinienne interdite: 19 personnes toujours en garde à vue

Publié par David Jarry - Webmaster sur 20 Juillet 2014, 12:07pm

Catégories : #Nouvel ordre mondial

Manifestation pro-palestinienne interdite: 19 personnes toujours en garde à vue

 

19 personnes sont toujours en garde à vue ce dimanche après les violences commises lors d'une manifestation de soutien à Gaza.

 

 

afp.com/Jacques Demarthon

 

Une nuit au poste. 19 personnes se trouvaient toujours en garde à vue dimanche matin au lendemain de la manifestation parisienne en soutien aux Palestiniens qui avait été interdite par les autorités

En tout, 44 personnes ont été interpellées samedi durant les violences qui ont émaillé ce rassemblement dans le nord de la capitale. 17 policiers et gendarmes ont été blessés. 

 
 

Les 19 personnes placées en garde à vue sont soupçonnées de violences aggravées (en réunion ou avec arme) sur personne dépositaire de l'autorité publique, outrages, rébellion, dégradations aggravées ou encore participation à un attroupement. 

"C'était la guerre, en plein Paris"

A Barbès, dimanche matin, des banderoles "Free Palestine" ou "ISRA HELL trinquera" restaient accrochées à un immeuble en construction à quelques mètres d'une cabine téléphonique explosée, dont le verre brisé était en cours de ramassage. 

Des éboueurs dégageaient les restes de palettes brûlées devant une boutique de chaussures de sport dont les vitrines en partie brisées ont été renforcées avec des planches en bois. Les centaines de pierres recouvrant la chaussée et les carcasses de deux camionnettes brûlées de la RATP qui gisaient la veille au soir ont été retirées dans la nuit. 

"C'est n'importe quoi", s'énerve un commerçant propriétaire de plusieurs boutiques dans le quartier quand on évoque les incidents de la veille. "C'était la guerre, en plein Paris, dans la ville qui accueille le plus touristes dans le monde". 

"Pourquoi il n'y a pas un ministre ici ce matin pour dire que les types qui ont tout cassé vont aller en prison?", se demande ce commerçant dans une des ses boutiques de téléphonie mobile du carrefour Barbès. 

Avec
http://www.lexpress.fr

Commenter cet article

Pakita 24/11/2014 18:12

C'est marrant, mais les manifs pro-Israelienne ne sont pas interdite, Elle!!!!
Et puis regardez bien qui fout la merde ds ces manifs, Généralement se ne sont pas les impliqués mais comme tjs une manipulation médiatique.

gwendal 20/07/2014 23:53

Ceux qui ont interdit cette manifestation (la seule interdite en ce jour de manifs mondiales pour la paix à gaza...oups!) sont les seuls a porter la responsabilité de tout ce qui s'y est passé!
Car, il est évident, que la seule façon de faire en sorte qu'une manif se passe bien est de l'autoriser ...pour l'encadrer. Sans encadrement, c'est le bordel assuré!
De toutes façons, le temps où les manifs pouvaient être interdites est terminé, car le peuple a repris son droit a manifester (incrit dans la constitution sous l'article concernant la liberté d'expression, et aussi le droit et devoir de désobéir en certaines circonstances)...
En clair: les lois, les décrêts ne sont respectés que s'ils sont respectables, ainsi que les gouvernants en place ...et en ce moment, face à un état qui ne nous respecte plus, nous n'avons plus aucune raison de le respecter!
Seul le bon sens (qui dit, en autres, de ne pas tuer) doit nous guider!

maramu 20/07/2014 21:51

La france récolte ce que une immigration irresponsable a semer

christian 20/07/2014 19:43

Ces grands courageux ils n'ont qu'à aller à Gaza manifesté.....

Éric G. Delfosse 20/07/2014 13:46

"Pourquoi il n'y a pas un ministre ici ce matin pour dire que les types qui ont tout cassé vont aller en prison?"
Oui, une certaine madame Taubira, par exemple ?

Mais pourquoi donc aller faire les guignols à Paris ?
Pour montrer qu'ils sont cons ?
Ils auraient pu aller le montrer ailleurs... Je ne sais pas, moi... En plein Sahara, par exemple... Ils l'auraient demandé gentiment que je parie qu'on leur aurait réservé dix kilomètres carrés de sable où ils auraient pu casser tout ce qu'ils voulaient sans emmerder qui que ce soit...

Nous sommes sociaux !

Articles récents