Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Santorin : le volcan se réveille ?

Publié par David Jarry - Webmaster sur 7 Juillet 2014, 16:40pm

Catégories : #Changements terrestres

Les autorités grecques sont confrontées à un casse-tête :

comment réagir aux récentes études volcanologiques qui indiquent un regain d'activité sur l'île de Santorin ?

Vers 1600 avant notre ère, une gigantesque éruption a détruit l'île de Santorin, en mer Égée, la façonnant telle que nous la connaissons aujourd'hui : une caldeira ouverte sur la mer, funeste croissant aux falaises abruptes. Cette éruption volcanique est historiquement associée au déclin de la civilisation minoenne et aurait inspiré Platon dans sa description du mythe de l'Atlantide. Mais depuis 1950, date de la dernière éruption, et 1956, dernier tremblement de terre important, Santorin était une île paisible d'un point de vue géologique. Or selon les mesures des stations de géolocalisation GPS, la caldeira de l'île de Santorin se serait dilatée de cinq à neuf centimètres entre janvier 2011 et janvier 2012. Andrew Newman, de l'Institut de technologie de Géorgie à Atlanta, estime que ce regain d'activité est dû à une montée de magma : depuis l'an dernier, 14 millions de mètres cubes de roche en fusion auraient ainsi rempli une chambre magmatique située à quatre kilomètres de profondeur sous l'île.

 

Santorin : le volcan se réveille ?

~~Santorin compte 13 000 habitants, sans compter les dizaines de milliers de touristes en été. Comment gérer la menace d'une nouvelle éruption volcanique ? D'autres caldeiras, telle Long Valley en Californie, présentent une activité similaire à celle observée aujourd'hui à Santorin, mais ne sont pas entrées en éruption. Les autorités grecques ont probablement en mémoire le tremblement de terre meurtrier de L'Aquila en Italie, en avril 2009, et les géologues poursuivis en justice pour ne pas avoir bien estimé le risque de survenue de ce séisme de grande ampleur. Pour l'heure, l'attitude est à une veille étroite de l'évolution de la situation.

~~ http://www.pourlascience.fr/

Commenter cet article

gwendal 08/07/2014 00:32

S'il pouvait envoyer ses plus grosses roches sur leur parlement, les Grêcs seraient enfin débarrassés des racailles-bancaires qui squatent leur pays...!

Nous sommes sociaux !

Articles récents