Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Solvadi, le médicament qui coûte 2,50 euros à produire mais que les labos veulent vous vendre 650 euros

Publié par David Jarry - Webmaster sur 11 Juillet 2014, 14:29pm

Catégories : #Société

Solvadi, le médicament qui coûte 2,50 euros à produire mais que les labos veulent vous vendre 650 euros

Facturer plus de 650 euros un antiviral contre l’hépatite C alors qu’il ne coûte que 2,50 euros à produire ? C’est le souhait du labo américain Gilead, que des députés veulent combattre.

L’initiative des députés PS Gérard Bapt, Catherine Lemorton (présidente de la commission des affaires sociales à l’Assemblée), Olivier Véran, Bernadette Laclais et Jean-Louis Touraine, est inédite. Le prix du médicament, bénéficiant pour l’instant que d’une « autorisation temporaire d’usage », aussi.

56.000 euros par patient, 4,8 milliards pour la Sécu ?

Un comprimé de Solvadi pourrait être facturé plus de 650 euros par le laboratoire pharmaceutique américain, alors que lui débourse moins de 2, 50 euros pour sa fabrication.

Cet antiviral représente une vraie révolution. Trois mois de traitement, 84 comprimés, comme le préconise Gilead, suffisent pour faire disparaître le virus de l’hépatite C dans 90% des cas.

Mais selon le prix du médicament, le coût par patient s’élèverait à 56.000 euros, pour un prix de revient de 200 euros. Comprendre : le laboratoire voudrait faire payer ce médicament 280 fois plus que ce qu’il lui a coûté.

La marge que se fait Gilead est colossale et sera entièrement réglée par l’assurance maladie puisque le médicament Sovaldi serait pris en charge à 100%.

Face à un tel montant, les cinq députés ont pris leurs calculettes. Ils estiment que si d’ici deux ans 60.000 patients bénéficient du traitement : cela coûterait 4,8 milliards d’euros à la Sécurité sociale. Une facture exorbitante quand l’assurance maladie doit trouver 10 milliards d’euros d’économies.

Source: Tempsreel.nouvelobs.com

Commenter cet article

herve 12/07/2014 08:57

on comprend de mieux en mieux cette mafia medicale ou leur seule raison d'etre est de faire du fric.
a ce prix la , la gelule est purement criminelle dans le sens que,si t'as du fric tu peux t'en sortir dans
le cas contraire t'as le droit et le devoir de crever...jusqu'ici nos pourritiques ne l'ouvraient pas,mais
commenceraient-ils a rouspeter ?!! il faut pas s'etonner que les gens aillent de plus en plus sur
l'alternatif...et l'on comprend l'extreme criminalité de ces labos qui interdisent l'acces aux plantes
ou veulent tout s'accaparer....faut assigner en justices ces debiles ou leur faire bouffer leurs crimes.
et boycotter leur produits innaccessibles,les toucher la ou ça leur fait mal.

Léon 12/07/2014 04:03

Si je comprend bien qu'il soit si facile de faire ce médicament ,rien n'empêche nos dirigeants (compétant) de le fabriquer en France ,je sait que les copies sont interdites mais quand ils veulent ils trouvent toujours bien des solutions

gwendal 12/07/2014 01:24

Escroc...un métier où aucune conscience n'est indispensable...
Qui sait si Michel Joli ne changerait pas de façon de penser si, un jour de grand froid, un de ses enfants ou amis se voyait refuser une aide d'un quidam passant à proximité car son proche n'aurait pas 56.000€ sur lui pour monayer sa survie...
La vie est tellement facétieuse...

jean 11/07/2014 19:52

quand on sait qui a dirigé cette société ( Donald rumsfeld- criminel de guerre), on comprend pourquoi cette société demande le prix fort.Il possède 25 millions de dollards en action de la société!!!!

Nous sommes sociaux !

Articles récents