Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Un médicament pour traiter la maladie du sommeil efficace contre l'autisme ?

Publié par David Jarry - Webmaster sur 3 Juillet 2014, 13:47pm

Catégories : #Santé

Un composé chimique utilisé depuis près d'un siècle pour lutter contre la maladie du sommeil aurait des effets bénéfiques sur les symptômes associés à l'autisme, suggère une étude américaine. Crédits : AlexK100

Un composé chimique utilisé depuis près d'un siècle pour lutter contre la maladie du sommeil aurait des effets bénéfiques sur les symptômes associés à l'autisme, suggère une étude américaine. Crédits : AlexK100

Un médicament utilisé depuis 1916 pour traiter la maladie du sommeil aurait pour effet d'inverser les symptômes liés à l'autisme, suggère une étude menée sur des souris.

La suramine, un médicament synthétisé depuis 1916 pour traiter la maladie du sommeil (la maladie du sommeil, également connue sous le nom de trypanosomiase africaine, est une maladie parasitaire transmise par la piqûre de la mouche tsé-tsé) serait-elle également efficace contre l'autisme ?

C'est en tout cas ce que suggère une étude publiée le 17 juin 2014 dans la revue Translational Psychiatry.

Ces travaux renforcent l'hypothèse selon laquelle l'une des causes de l'autisme proviendrait d'un mauvais fonctionnement du métabolisme cellulaire, avec une altération de la capacité des cellules à communiquer entre elles. En effet, cette étude a consisté à administrer de la suramine en une seule prise à des souris présentant des troubles associé à l'autisme. Or, au-delà des effets positifs de la suramine constatés sur ces symptômes de type autistique, le médicament a également eu pour effet d'améliorer considérablement le fonctionnement cellulaire de ces souris.

Ce qui suggère donc que l'une des causes de l'autisme résiderait bel et bien dans une altération du métabolisme cellulaire. Pour encourageants que soient ces nouveaux travaux, Robert Naviaux et ses collègues signalent toutefois que les effets bénéfiques de la suramine sur les souris n'ont duré que cinq semaines. Une information importante car il est connu que la suramine ne peut pas être administrée à long terme sur un sujet, sous peine d'engendrer des effets indésirables importants (anémie, altération du fonctionnement des glandes surrénales).

Rappelons qu'un autre médicament initialement conçu pour un tout autre usage avait également récemment révélé de possibles bénéfices sur les symptômes associés à l'autisme : le 7 février 2014, des chercheurs français avaient en effet publié dans la revue Science des travaux suggérant que l'administration de diurétiques à des souris porteuses d'une forme d'autisme pouvait prévenir l'apparition de symptômes autistiques au sein de leur descendance (lire "Peut-on soigner l'autisme avec des diurétiques ?").

Ces nouveaux travaux ont été publiés le 17 juin 2014 dans la revue Translational Psychiatry, sous le titre "Reversal of autism-like behaviors and metabolism in adult mice with single-dose antipurinergic therapy" .

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents