Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Une fleur disparue trés toxique refait son apparition en Angleterre

Publié par David Jarry - Webmaster sur 16 Juillet 2014, 14:23pm

Catégories : #Environnement

Angleterre: Il découvre une fleur tueuse près d'un phare

 
 

BOTANIQUE - On la croyait disparue depuis des années...

Entre la violette et le bougainvillier, cette petite fleur aurait tout à fait sa place dans une jardinière. Pourtant, mieux vaut ne pas s’en approcher. La Nielle des Blés, ou agrostemma githago de son nom savant, contient un poison dangereux qui peut entraîner de graves problèmes de santé pour l’homme allant jusqu’à la mort.

Par chance, Dougie Holden n’a pas connu ce genre de mésaventure. Ce gardien assistant d’un phare de Sunderland a découvert cette petite fleur, comme le relatre le Daily Mail. En Angleterre, la Royal Horticultural Society a mis en garde les promeneurs des dangers de cette fleur tueuse. Il est clairement recommandé de ne pas la cueillir, ni même la toucher. Encore moins de la manger, comme dans Into The Wild.

«C’est une fleur très rare qui avait disparu en Grande-Bretagne, indique Guy Barter, conseiller en chef de la Royal Horticultural Society. La graine s’est peut-être retrouvée dans un mélange de fleurs sauvages. Elle devait sommeiller depuis des années.» Selon les experts, chaque partie de la plante est remplie de poison. Elle aurait été importée en provenance d’Europe de l’est par des agriculteurs au 19ème siècle.

R.S.
Nielle des blés: Cette plante messicole (adventice des céréales) était redoutée à cause de la toxicité de ses graines noires et anguleuses. En effet, ces dernières contiennent des saponines qui sont toxiques pour les animaux (notamment le bétail et les oiseaux) comme pour l'humain (propriétés hémolytiques et paralysantes, sources de méfaits lorsque la plante se retrouve dans les farines). Mais en fait, les feuilles et la tige sont elles aussi toxiques

Nielle des blés: Cette plante messicole (adventice des céréales) était redoutée à cause de la toxicité de ses graines noires et anguleuses. En effet, ces dernières contiennent des saponines qui sont toxiques pour les animaux (notamment le bétail et les oiseaux) comme pour l'humain (propriétés hémolytiques et paralysantes, sources de méfaits lorsque la plante se retrouve dans les farines). Mais en fait, les feuilles et la tige sont elles aussi toxiques

Commenter cet article

gwendal 18/07/2014 23:59

Quand on ne connait pas, on ne touche pas et on informe ceux qui savent! Très bon réflexe de cet homme.

Voici ce qui peut arriver avec des plantes toxiques:

Une femme brulée par une plante toxique, et sauvée par son père paysagiste en Allemagne, alors que les médecins Français sèchaient complètement ...étant partis sur une piste donnée par la victime (au tout début), mais qu'ils refusaient d'abandonner alors que son état s'aggravait (le refus d'admettre qu'ils peuvent se tromper est une triste constante chez les médecins, et je sais de quoi je parle ...mon père est mort d'un retard de diagnostique (6 mois de perdu!) parce que son médecin s'est entêté a maintenir son mauvais avis!).
Voir l'histoire ...qui fini bien, de cette femme, ici:
http://www.ouest-france.fr/lhistoire-en-jardinant-elle-est-grievement-brulee-par-une-plante-2697555

Si son père n'était pas paysagiste, et si elle n'avait pas eu la lucidité (malgré son état qui l'affaiblissait) de lui envoyer des photos de son bras brulé et cloqué, cette femme serait morte d'un arrêt cardio-respiratoire...!

Nous sommes sociaux !

Articles récents