Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Pollution : Des usines rejettent un polluant interdit depuis 1995

Publié par David Jarry - Webmaster sur 19 Septembre 2014, 18:09pm

Catégories : #Société

Il s’agit en effet du tétrachlorométhane, un liquide incolore et extrêmement volatile, interdit depuis 1987, à cause de ces effets néfastes, à la fois pour la couche d’ozone et pour notre santé. Comment a-t-on découvert que des usines en rejetaient toujours ? C’est très simple : les chercheurs de la NASA analysent régulièrement les composés présents dans l’atmosphère, ils ont donc pu se rendre compte qu’il y avait une teneur anormalement élevée de tétrachlorométhane.

 

Le tétrachlorométhane était à l’époque très souvent utilisé en tant que solvant ou réfrigérant. Il était par exemple présent dans les extincteurs, et utilisé dans les pressings pour le nettoyage à sec.

Ce n’est qu’en 1985 que l’alerte est lancée autour de ses effets nocifs. En effet, cette même année à lieu la convention de Vienne sur la protection de la couche d’ozone. Cette convention prévoit une coopération internationale pour limiter les risques de pollution, en vue de préserver la couche d’ozone. Toutefois, bien que cette convention prévoie certains protocoles spécifiques, elle ne prévoit pas d’interdiction ou de sanction. Il faudra donc attendre le protocole de Montréal en 1987, pour que le tétrachlorométhane sois réglementé, et c’est seulement en 1995 que le tétrachlorométhane est définitivement interdit d’importation et d’utilisation dans l’union européenne.

Depuis cette interdiction, la quantité de tétrachlorométhane présente dans l’atmosphère a logiquement diminué, et aucune nouvelle émission n’avait été enregistrée entre 2007 et 2012.
Pourtant, les chercheurs de la NASA, considèrent que la diminution devrait être bien plus significative que celle effectivement observée, si l’arrêt avait bel et bien été total. Selon les chercheurs, une nouvelle émission de tétrachlorométhane expliquerait bien la quantité anormalement élevée dans l’atmosphère. Ce mercredi 20 août, une quantité extrêmement élevée de tétrachlorométhane a même été détectée. Qing Liang, un météorologue du Goddar Space Flight Center, a spécifié à propos de cette quantité que l’«on ne devrait absolument pas voir ça ! »

La seule explication à cette augmentation si soudaine, serait que certains industriels se soient remis à utiliser du tétrachlorométhane.

Pour vous rendre compte de sa toxicité, sachez que le tétrachlorométhane  est connu pour dissoudre facilement des substances comme le goudron, le caoutchouc et … En outre il a été prouvé que le tétrachlorométhane est hautement cancérigène, qu’il est néfaste à la fois par inhalation mais aussi par contact cutané, qu’il est extrêmement nocif pour les organismes aquatiques avec des effets graves à long terme, et qu’il cause également de nombreux problèmes sur les organes, lorsque l’exposition est répétée, puisqu’inhalé, il se propage rapidement, en particulier dans le foie et la moelle osseuse.

On espère donc que cette source d’émission sera rapidement détectée, et que les sanctions adéquates seront mises en place pour ces industriels.

Commenter cet article

bernadette Faille 19/09/2014 22:57

J'AI FAIT UN COMMENTAIRE, MAIS APPAREMMENT IL NE PASSE PAS: FAILLEB, une ancienne alerguque qui pense;combien d'enfants et d'adultes, d'ouvriers vont en souffrie?

bernadette Faille 19/09/2014 22:53

un début d'éclaircie! Nous nos doutions (un peu la cause)Mais que font les pouvoirs publics, ILS ONT ÉTÉ BIEN DISCRETS! mais qu'importe pourvu que cela rapporte aux PATRONS! NOUS EVENONS QUAND IL S'AGIT DE LA SANTÉ, AUX TEMPS DE GERÙINAL! COMBIEN D'ENFANTS
ET D'ADULTES SOUFFRIRONT ENCORE DE CETTE POLLUTION? FAILLEB

Nous sommes sociaux !

Articles récents