Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Qu'y avait-il donc dans la soute du vol MH370 disparu sans traces il y a 7 mois?

Publié par David Jarry - Webmaster sur 12 Octobre 2014, 17:14pm

Catégories : #Société

Des débris du Boeing 777 de Malaysia Airlines près de Donetsk le 18 juillet 2014, REUTERS/Maxim Zmeyev.

Des débris du Boeing 777 de Malaysia Airlines près de Donetsk le 18 juillet 2014, REUTERS/Maxim Zmeyev.

Qu’y avait-il dans la soute du Boeing 777 de la Malaysian Airlines?

Sir Tim Clark n’est pas exactement un adepte des théories du complot. Mais le Pdg de la compagnie d’aviation Emirates dit tout haut ce que beaucoup de spécialistes de l’aviation pensent tout bas sur la disparition mystérieuse et inexpliquée du fameux vol MH370. «Il y a quelque chose qui ne colle pas et nous devons aller au fond des choses» a-t-il déclaré au magazine allemand Der Spiegel

Sept mois après la disparition du Boeing 777 de la Malaysian Airlines qui reliait Kuala Lumpur à Beijing, la version officielle des évènements soulève de nombreuses interrogations. Tim Clark estime que la thèse avancée par le bureau australien de la sécurité aérienne, selon laquelle le vol MH370 s’est dirigé vers le sud au-dessus de l’océan Indien en pilotage automatique pendant 5 heures et à cours de carburant s’est abîmé avec 239 passagers, ne tient pas.

Pour Sir Tim, il est bien plus vraisemblable que le «MH370 était sous contrôle, probablement jusqu’à la fin» et insiste sur le fait que le contenu mystérieux qui se trouvait dans la soute et a été retiré des documents officiels par les autorités malaisiennes est une pièce essentielle de l’énigme. Qu’un avion de la taille du MH370 puisse simplement disparaître sans la moindre trace «même seulement un coussin de siège» est extrêmement «suspicieux». «Notre expérience montre que dans les accidents dans l’eau, là où l’avion a coulé, il y a toujours quelque chose».

Pour Tim Clark, le scénario le plus plausible aujourd’hui est que «probablement on a pris le contrôle de cette avion. Je ne sais pas qui. Nous devons savoir qui était dans cet avion dans le détail ce que à l’évidence certaines personnes savent. Nous devons savoir ce qui se trouvait dans la soute de l’avion et nous devons continuer à faire pression sur ceux qui sont impliqués dans l’analyse de ce qui s’est passé pour obtenir plus d’informations».

 

 

 

Et Tim Clark n’a pas l’intention de laisser tomber. «Je vais continuer à poser des questions et à me créer des problèmes, même si d’autres voudraient enterrer cette histoire. En tant que dirigeant de la flotte qui opère le plus de Boeing 777 (Emirates en a 127), j’ai besoin de savoir comme quelqu’un peut mettre à mal nos systèmes».

Ce que le Pdg d’Emirates ne comprend pas notamment, c’est comment l’avion a pu disparaître des systèmes qui suivaient son vol. Les enquêteurs expliquent que les transpondeurs qui se signalent aux radars ont été délibérément coupés. Mais Tim Clark explique qu’il existe un autre système pour suivre les avions appelé ACARS (Aircraft Communications Addressing and Reporting System). Il est utilisé avant tout par les compagnies. Le débrancher est quelque chose de compliqué et les pilotes ne sont pas formés pour le faire. Or lors du vol MH370, le système ACARS a aussi été coupé.

Slate.fr

Commenter cet article

potch 12/10/2014 23:33

l'avion est entre dans un immense vortex ouvert par les aliens !!

Éric G. Delfosse 12/10/2014 19:43

Saura-t-on jamais... ?

marie 13/10/2014 11:01

suspens qui vivra verra !! ils vont découvrir des choses insoupçonnables ?

Nous sommes sociaux !

Articles récents