Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Il y a 25 ans, le mur de Berlin tombait

Publié par David Jarry - Webmaster sur 8 Novembre 2014, 08:59am

Catégories : #Société

Pendant près de trente ans, l'Allemagne et Berlin ont été divisés. Retour sur ce symbole de la guerre froide.

"Mur de la honte" à l'Ouest, "protection antifasciste" à l'Est, cet édifice de plus de 150 kilomètres a été érigé en 1961 par la République démocratique d'Allemagne (RDA). Victime de la perestroïka du leader soviétique Mikhaïl Gorbatchev et sous la pression pacifique de centaines de milliers de manifestants, il finira par céder 28 ans plus tard, le 9 novembre 1989. Moins d'un an après, le 3 octobre 1990, la réunification de l'Allemagne était officielle.

Quelque deux millions de visiteurs, selon la presse allemande, sont attendus dans la capitale réunifiée pour célébrer les 25 ans de l'ouverture du mur de Berlin, mais une grève ferroviaire historique risque de perturber la fête.

La chancelière Angela Merkel, qui a grandi en RDA et habitait Berlin-Est en 1989, a confié dans son podcast hebdomadaire son "sentiment indescriptible" ce soir-là. La dirigeante inaugure dimanche matin la nouvelle exposition permanente du Mémorial du Mur et assistera à un concert dans la salle du Berliner Ensemble, qui fut le théâtre de Bertolt Brecht.

C'est la porte de Brandebourg, au coeur de la capitale, qui sera au centre des célébrations baptisées "Le courage de la liberté". Symbole de la partition puis de l'unité de la ville et de l'Allemagne, l'édifice surmonté du célèbre quadrige se trouvait à l'Est, longé par le Mur, dans un no man's land.

Depuis la chute du Mur, la ville s'est métamorphosée. D'une cité au bout du monde (Berlin-Ouest) et grise (Berlin-Est), elle est devenue la capitale d'un grand État européen. "Ce n'est plus le même endroit !" s'exclame l'urbaniste Gilles Duhem, qui a travaillé comme aménageur pour l'État fédéral.

De son Mur Berlin n'a en revanche gardé que quelques pans sur les 160 kilomètres qui entouraient Berlin-Ouest. "À sa chute, tout le monde voulait qu'il disparaisse, il n'y a eu aucune volonté de conservation", explique-t-il. Le béton a servi à construire des autoroutes et des immeubles. Une bande pavée marque aujourd'hui l'ancien tracé.

Le Mur a été "disneylandisé ces dernières années", constate également l'urbaniste. Dernièrement, des cadenas d'amour, comme ceux du pont des Arts à Paris, ont fait leur apparition sur des restes du Mur.

 

Construction

- Le Mur est un secret d'État du gouvernement est-allemand. Son édification a débuté dans la nuit du 12 au 13 août 1961 avec la pose de grillages et de barbelés autour de Berlin-Ouest qui seront complétés par un mur de béton et de briques. Il ne restera pas longtemps un objet de curiosité.

 

Commenter cet article

gwendal 09/11/2014 00:32

Les soviétiques voulaient s'isoler (se protéger) de la volontée égémonique du pouvoir étasunien qui voulait s'accaparer tout le continent européen (ou au moins jusqu'aux frontières actuelles de l'UE) avec la complicité de l'Angleterre.
Cela n'a été évité que parce que De Gaulle l'avait compris et s'est organisé pour qu'il y ait des troupes françaises qui participent à la libération de Paris (symboliquement Paris est la France) ...ce qui nous a évité de subir l'occupation étasunienne que les Allemands ont subit eux pendant 45 ans après la guerre!
Force est de constater que les étasuniens sont quand même arrivé a posséder toute l'europe de l'ouest, car tout le monde sait que lUE est une création totale des USA (chercher le financement des lobbys pro-UE juste après la 2è guerre mondiale pour n'avoir aucun doute à ce sujet...).
Mais, évidemment, que ce mur Est-Ouest soit tombé est une bonne chose ...pour les Berlinois c'est sur, pour l'europe de l'ouest c'est moins sur, car sa chute a aussi été celle de l'URSS ...ce qui a laissé le champ libre au rouleau compresseur ultra-libéral étasunien en europe!
Nous payons maintenant le "cadeau" de la libération de la France par les Usa ...qui n'était certainement pas un cadeau, puisqu'ils voulaient occuper la France (1ère étape vers une occupation totale de l'europe) comme ils l'ont fait avec l'Allemagne.
Notre économie fut calquée sur celle des Usa: consumérisme, valeurs made in Usa (chewing-gum, coca-cola, bi-partisme spoliateur de la souveraineté du peuple, etc).
La bonne nouvelle est que le "modèle" étasunien est mort! Nous allons enfin pouvoir créer le notre ...un vrai modèle vraiment européen, mais dans le respect des Nations (donc pas fédéraliste comme aux Usa) ...et de préférence avec la Russie!

marie 08/11/2014 09:30

oui ce mur de la honte ils voulaient s'isoler
et cependant nous sommes tous les cieux égaux et pourquoi ça?

Nous sommes sociaux !

Articles récents