Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


L'Etat français doit-il vendre du hash?

Publié par David Jarry - Webmaster sur 21 Novembre 2014, 07:10am

Catégories : #Société

L'Etat français doit-il vendre du hash?

REUTERS/Alessandro Bianchi

 

Ils ne sont pas d'accord, sauf pour reconnaître que l'usage du cannabis est trop sévèrement puni en France. Dans leur rapport parlementaire d'information sur "la lutte contre les substances illicites", que L'Express a pu consulter, la députée PS de l'Hérault Anne-Yvonne Le Dain et le député UMP de Corse-du-Sud Laurent Marcangeli proposent conjointement de transformer le délit d'usage de cannabis dans l'espace public en contravention de 3ème catégorie. Soit un délit puni d'une amende maximum de 450 euros, alors que depuis 1970, il est passible d'un an de prison et de 3750 euros d'amende. 

L'Etat, vendeur de hash

Mais Anne-Yvonne Le Dain va plus loin que son collègue. Puisque l'alcool et le tabac, en vente libre, entraînent "des dommages sanitaires et sociaux" plus important que le cannabis, elle propose de "légaliser l'usage individuel de cannabis dans l'espace privé pour les personnes majeures", et en conséquence logique, "d'instituer une offre réglementée du produit sous le contrôle de l'Etat".  

L'Etat pourrait ainsi "veiller à la qualité et à la teneur en THC du cannabis" ainsi que sur "la distribution en limitant les quantités vendues grâce à un traçage individuel des consommations". La vente restant bien entendu interdite aux mineurs. En captant 60% du marché, estimé à 1 milliard d'euros, soit 20 fois moins que l'alcool, et en taxant le cannabis à 20%, elle prévoit 120 millions de recettes fiscales "à affecter à la prévention ou aux soins de la toxicomanie". 

Le rapport appelle "à prendre acte de l'échec de la prohibition constaté depuis 40 ans et à renverser la perspective, en considérant que l'usage individuel du cannabis doit être légalisé afin de passer de la logique punitive à la logique préventive et réglementaire tendant à en minimiser les dommages", explique Anne-Yvonne Le Dain au Figaro

Une lutte inefficace

De fait, d'après une étude de l'Office français des drogues et des toxicomanies (OFDT) cité par les rapporteurs, la France est un des pays les plus sévères d'Europe, sans résultats, puisque les interpellations pour usage de stupéfiants se sont multipliées par 60 depuis 1970. Le cannabis étant 9 fois sur 10 en cause. En 2011, la moitié des lycéens français déclaraient avoir déjà fumé du cannabis. 

En revanche, dans les pays qui ont réduit les peines, les courbes de prévalence montrent que la consommation n'a pas augmenté de façon forte. En Grèce et au Royaume-Uni, elle a même diminué. En France, la répression mobilise donc "un volume croissant de l'activité des forces de sécurité et de police judiciaire", sans succès. Sur 2 milliards d'euros consacrés à la lutte contre la drogue, 850 millions vont à ce poste, contre seulement 300 à la prévention, regrettent les rapporteurs. Le reste allant aux soins. 

Avec

En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/l-etat-francais-doit-il-vendre-du-hash_1624297.html#yZkDHeCzrUZkqaoT.99

Commenter cet article

rom1 21/11/2014 18:36

et les OCB Slim!!!! les Blunts!!!! maintenant!!! les grinder!!! et bong!! sont vendu chez les burrrralistes!! hypocrisie complete!!!! cette chere Frrrrrrance!!!! et même Growshop!!!!!!!! ! !! !!! mais non non Pas Bien!!!!!!

banane 21/11/2014 16:20

on interdit le canabis mais on permet les salles de shoot ; mais on permet la vente d'alcool ; mais on laisse les dealers s'en mettre plein les fouilles , alors que ce qu'ils vendent est coupé avec un tas de saloperies ;et tourraine qui nous dit que le canabis c'est pas bon pour la santé ; et le reste ça l'est ? quand la france sera fauché , on vérra bien si la santé est si importante que ça pour les tordus d'en haut ; je vous laisse imaginer la rapidité avec laquelle ils méttront en branle la vente de canabis , l'argent avant tout n'est ce pas ,

Gabriel 21/11/2014 16:05

La réponse à la question diffère selon l'epoque.un Etat fort sans trop de remous sociaux l'interdira.un Etat faible comme celui d'aujourd'hui s' en servirai ( peut-etre ) pour qu'une partie de la jeunesse vote pour lui et reste annihilé dans sa fumée tranquille ( de plus, le cannabis c'est parfait pour perdre des pans entiers de memoire ) le mauvais côté d'une autorisation, c'est que les crapules des banlieues qui vivent tres confortablement de ce commerce, vont se mettre a vendre ce qui est interdit : cocaïne et héroïne. Donc, dans les deux ou trois ans qui suivront une légalisation du cannabis, les quartiers seront devenus comme aux us, auquelle tant de monde voudraient que l'on ressemble, et ca flinguera à tout va à l'arme de guerre entre bandes et vontre la police qui ne pourra RIEN.hollande rt son clan sont des guignols dangereux.

Gabriel 21/11/2014 16:05

La réponse à la question diffère selon l'epoque.un Etat fort sans trop de remous sociaux l'interdira.un Etat faible comme celui d'aujourd'hui s' en servirai ( peut-etre ) pour qu'une partie de la jeunesse vote pour lui et reste annihilé dans sa fumée tranquille ( de plus, le cannabis c'est parfait pour perdre des pans entiers de memoire ) le mauvais côté d'une autorisation, c'est que les crapules des banlieues qui vivent tres confortablement de ce commerce, vont se mettre a vendre ce qui est interdit : cocaïne et héroïne. Donc, dans les deux ou trois ans qui suivront une légalisation du cannabis, les quartiers seront devenus comme aux us, auquelle tant de monde voudraient que l'on ressemble, et ca flinguera à tout va à l'arme de guerre entre bandes et vontre la police qui ne pourra RIEN.hollande rt son clan sont des guignols dangereux.

nours77 21/11/2014 13:13

Je suis fumeur de cannabis et c est de notoriété publique, l état Français est déjà le plus gros fournisseur de la France. De plus en le maintenant illégale les profits sont tout simplement plus important au marché noire... Voila pourquoi l état français refuse la dépénalisation pourtant pratiqué chez beaucoup de nos voisin, qu ils aiment bien citer pour nous tirer vers le bas au niveau travail, salaire, droits sociaux, mais quand on parle davantage des autres pays curieusement il n y a plus personne...

marie 21/11/2014 08:10

La drogue est bien présente ,et il y a des réseaux dur pour les démanteler *

Nous sommes sociaux !

Articles récents