Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


La disparition totale des Caméléons est engagée

Publié par David Jarry - Webmaster sur 26 Novembre 2014, 07:22am

Catégories : #Environnement

La disparition totale des Caméléons est engagée

Bien connus lorsqu'ils nous tirent la langue dans nos livres d'images, tout comme Einstein d'ailleurs (et tout le monde sait qu'il ne suffit pas d'avoir la langue longue), faut il encore que cette étonnante autre capacité , celle du camouflage qu'ont les caméléons,  pour que se réveillent nos propres et tristes aptitudes à fiche le camp, lorsque notre si pathétique et si estimée con-science s'abaisse jusqu'au tragique, tiens, ici même dans la nouvelle mise à jour de l'UICN , et que des spécialistes en éclairent les bas fonds ?

Eh oui, la Liste Rouge de l'UICN ( Union internationale pour la conservation de la nature ) estime que ce groupe unique de lézards est confronté à une crise qui pourrait les envoyer "ad padres" pour l'éternité. Des dizaines, sinon plus, d’espèces de caméléons sont désormais menacées de disparition, comme c'est étonnant me direz vous, avec ces jolis temps, tout en dentelles, et qui courent, qui courent...

Et bien que puis je vous dire mes PAUVRES ENFANTS... Y A PLUS DE SAISONS !!!... 

Tiens, écoute. Une nouvelle étude dirigée par le Groupe des spécialistes du Caméléon le SSC (ou CSG), estime pour sa part que plus d'un tiers des espèces de caméléons dans le monde sont désormais menacées d'extinction. 

Dans cette étude les chercheurs ont évalué la quasi-totalité des espèces de caméléons: 184 sur 200 pour être précis, soit 92 pour cent des espèces de caméléon connues: Parmi celles-ci, neuf espèces sont répertoriées en danger critique d'extinction, 37 en voie de disparition, et 20 sont classées dans la catégorie Vulnérable, faisant un total de 66 espèces de caméléons en danger de disparition. 

Mais si en plus de la catégorie menacée on prend en compte les risques potentiels qui pésent sur les 35 autres espèces de caméléons planqués ici où là à travers le monde, le pourcentage pulvérise alors les records pour s'afficher vers 55 pour cent de la totalité des espéces de Caméléons en danger sur notre planète.

Non seulement les chiffres sont vraiment sombres, mais ils sont les plus sombres de toute la famille des reptiles: 36 pour cent des caméléons sont actuellement menacés d'extinction, et ces chiffres sont extraits de la grande famille des reptiles de l'UICN, qui dans son classement parvient à en minimiser l'impact de disparition en ne l'affichant que d'un pauvre 19 pour cent dans ses jolis classeurs en les noyant ainsi parmi les reptiles.

Bref je vous laisse jongler avec la guerre des chiffres

Christopher V. Anderson de l'Université Brown et membre imminent de la CSG, nous rappelle lui, que les caméléons sont beaucoup plus menacés que les reptiles en général, parce que de nombreuses espèces de caméléons sont répertoriées dans "un éventail géographique dit restreint", ce qui signifie que la plupart des espèces de caméléons sont endémiques, on ne les retrouve donc que dans de petites zones géographiques à travers le monde, souvent dans un habitat particulier, voir sur une seule montagne.

Il ajoute que «lorsque les espèces sont répertoriées ainsi dans la gamme dite restreinte, leurs risques d'extinction est renforcés par une multitudes d'autres graves menaces potentielles.Beaucoup de ces habitats isolés sont en effet sous la pression anthropique et devenue incontrôlable des activités humaines.

Pas surprenant alors, me direz vous, que la plus grande menace qui pèse sur la famille des caméléons aujourd'hui est la dégradation constantes de leurs habitats . Cette dégradation est due essentiellement à l'agriculture et à l'exploitation des ressources biologiques de la planète, telles que la récolte du bois, le changement climatique et la collecte illégale et non durable pour le commerce internationale des animaux.

Mais bien plus grave , il faut rappeler, que près de la moitié de toutes les espèces de caméléons est endémique à un seul pays: Madagascar. Cette immense île à l'incroyablement chance d'abriter environs 85 espèces de caméléons, que l'on ne retrouve nulle part ailleurs. 

Et les caméléons de Madagascar sont remarquables, ils comprennent d'ailleurs dans leurs familles le plus petit et l'un des plus rares d'entre eux: le caméléon micro feuilles (Brookesia micra), qui est répertorié comme Quasi menacé. 

Mais, et c'est là que tout s'éclaire,  Madagascar fait face à très grande échelle à la perte de sa forêt en raison du fumeux et devenu fameux "slash-and-burn" de l' agriculture productiviste et joueuse de poker. Connue localement sous le triste nom de «tavy», l'exploitation forestière illégale et les feux agricoles ont mis en danger beaucoup d'espèces uniques de l'île, y compris bien évidemment les lémuriens.

Actuellement, environ 29 pour cent de l'ile de Madagascar est couverte de forêts selon la "Global Forest Watch", mais ce qu'on ne dit pas, c'est que moins d'un quart de cette estimation en est recouvert de sa forêt primaire... Slash boum, et huile de coco,  flûte et paf...

Étant donné que la plus grande menace pour les caméléons reste la dégradation de son habitat PRIMAIRE, et c'est primaire a comprendre ça non, l'action de conservation des forets primaires semblent donc  nécessaire pour assurer leur survie à long terme...Bon jusqu'ici notre géniale con-science ne s’abaisse plus, du moins dans l'immédiatement cognitif, c'est à dire à l'intérieur même de ses propres limites fixées, et je me dois d' ajouter pour y maintenir sa totale illusion...enfin, poursuivons...

...Mais bien que de nombreuses espèces existent déjà dans les zones protégées à Madagascar, ces réserves situées généralement dans des parcs où ils sont contenus, sont souvent encore soumis à la dégradation des activités humaines, et pas que... là il s'agit bien d'accepter comme totalement illusoire cette inclinaison de la con-science humaine, lorsqu'elle est est prise ainsi dans le phénomène  dit des groupes d'intérêts , et qu'elle tente un tant soit peu d' emmagasiner un grand nombre de données simultanément, et que lorsque que si subtilement et trop souvent elle les désigne alors comme devenues  trop encombrantes et "hors de propos"pour l’intérêt du groupe , qui, lui, a toujours cette manière trés snob de s'illustrer dans une puante différenciation hautaine de principe, comme nous l'enseigne chaque jour dans nos livres, nos journaux et nos JT l'histoire humaine ... 

Mais prenons donc un autre exemple pour clarifier et expliquer mieux la situation :

L'ile de Malawi en est réduit à deux fragments de forêt dites de protection pour tenter de sauver d'urgence le caméléon pygmée de Chapman dans son ile, ce qui équivaut à seulement 0,6 kilomètres carrés au total de ses forets primaires.... Hummm...par démonstration il semble désormais inéluctable que l'artifice reste donc le meilleur composant pour que cette dite con-science de la logique des intérêts en groupes produise enfin le ridicule risible tant recherché...alors rions...

Bref à Caméléon, camés (risée ... mais riez c'est un ordre venu des cieux... ) les "on et demi"...phrase bateau un tant soit peu et prise dans une sorte de symbolique quelconque voir abstraite j'en conviens, pour  en réduire le message dans sa plus simple forme et volontairement choisie ici

Alors RIEZ, RIONS, petit patapon.... vous dis je puisque le groupe vous l'ordonne, car  ..."qui rira bien rira le dernier" comme le dit si bien le PRO-VERBE que vous avez appris par "cœur" dans nos biens ...bonnes ... vieilles ... et belles écoles... n'est ce pas ...LES ENFANTS ?... 

© Nature Alerte

 

Commenter cet article

gwendal 27/11/2014 00:34

Nous vivons l'apocalypse ...la révélation ...ce qui était caché ne le sera plus, alors il est p-e logique que les As du cachage disparaissent...
Dieu sait ce qu'il fait, et nous on tente juste de comprendre ...avec environ 15% de capacités actives dans notre cerveau.

marie 26/11/2014 09:24

et bien si les caméléons disparaissent , il ne faut pas oublier si des espèces d'animaux diisparaissent , nous suivons c'est clair

Morpheus 26/11/2014 08:11

Bonjour, je me permets d'ajouter un lien vers mon blog, un recensement de toutes les hécatombes animales des 3 derniers mois:
http://pilulerouge.over-blog.com/2014/11/hecatombes-animales-en-serie-ce-que-les-medias-nous-cachent.html
Si ça te gêne, tu peux supprimer mon commentaire, je comprendrai ;)

Nous sommes sociaux !

Articles récents