Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


La France a peur… avez-vous le syndrôme du grand méchant monde ?

Publié par David Jarry - Webmaster sur 23 Novembre 2014, 21:49pm

Catégories : #Société

Oui, la France a peur… Mais de quoi au juste ? La peur est souvent un bel outil de contrôle politique. En alimentant des sentiments contradictoires, on crée un confusionnisme terreau de la haine, des frustrations identitaires et de pensées réactionnaires.

Mais quel pourrait être l’intérêt des médias de répandre un sentiment de peur dans la population ? Il n’est pas politiquement correct de parler de « volonté » derrière ces choix. Mais en terme de conséquences observables, la réponse est une quasi-vérité histoire : faciliter, involontairement ou non, la mise en place de politiques ultra-sécuritaires mais aussi vendre de l’audimat et placer le spectateur en position mentale du bon consommateur. Encourager discrètement une rigidification du pouvoir permet de faciliter une vision économique qui est aujourd’hui celle d’un capitalisme de connivence.

coucou-raven-france-peur-hacking-social

Il ne faut pas amalgamer ce phénomène, largement vérifiable dans l’histoire notamment à travers la montée des fascismes en Europe, avec une vision complotiste des choses. Il n’y a pas de grand complot derrière ces observations. Ce mouvement « quasi-naturel » est une résultante d’une concentration d’intérêts privés d’entités qui possèdent un pouvoir monétaire d’importance. Défendre ses intérêts financiers peut donc conduire certains acteurs à soutenir implicitement une direction autoritaire du pouvoir. Ainsi, dans un monde où les multinationales sont toutes puissantes, l’instauration d’un pouvoir autoritaire consoliderait leurs intérêts. Les deux grands exemples historiques et extrêmes de ce risque anti-démocratique sont évidemment le régime de Mussolini et celui de Pinochet.

Mais avant d’en arriver à de telles extrémités, c’est surtout nos droits et nos libertés qui sont menacés aujourd’hui. Ainsi, il est vital pour la Démocratie d’observer d’un oeil critique toutes tentatives médiatiques de semer la terreur et la haine dans une population. C’est cet oeil critique que nous livre aujourd’hui !

cat-france-peur-hacking-social


Lire plus sur GLOBAL RELAY NETWORK

Commenter cet article

gwendal 23/11/2014 23:55

Assez d'accord... Mais donner comme exemple de risque les dictatures de Pinochet et Mussolini - les 2 seules dictatures de droite, alors que toutes les autres dans l'histoire étaient de gauche - c'est un peu l'hopital qui se fout de la charité...
Comment résoudre les problèmes lorsqu'on fait déjà preuve d'une telle incohérence...? Bon sens où es-tu?

Søren 03/12/2014 23:24

Un dictateur n'est ni de droite ni de gauche. Et Hitler et son "national socialisme" tu le places où?
Et surtout, les intérêts financiers n'ont pas de conviction.

Nous sommes sociaux !

Articles récents