Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Du jamais vu. Un singe s’improvise « sage-femme » et sauve une congénère

Publié par David Jarry - Webmaster sur 19 Décembre 2014, 23:06pm

Catégories : #Partage

Du jamais vu. Un singe s’improvise « sage-femme » et sauve une congénère

Ces images sont d’une rareté exceptionnelle. Elles ont été capturées par une équipe de primatologues chinois de l’université de Pékin, plus exactement des chercheurs qui travaillent sur la biodiversité. Sur cette série de photographies on peut observer deux femelles singes (semnopithèques de Cat Ba) également appelées guenons, l’une en train d’accoucher (et dont c’est apparemment la première grossesse), et l’autre (une aînée plus expérimentée) qui l’assiste.

 

Des images rares prises en milieu naturel qui traduisent de nouvelles connaissances sur cette espèce en voie d’extinction. En effet les Semnopithèques de Cat Ba sont une espèce très menacée, il y aurait moins de 800 individus en liberté.

1. Alors que la jeune femelle est en train d’accoucher, elle semble en difficulté pour expulser son petit

1Credit photo : Japan Monkey Center and Springer Japan / Wenshi Pan et al./Primates

2. L’aînée vient ensuite aider la plus jeune en saisissant son petit de ses deux mains, afin de l’extraire

2Credit photo Japan Monkey Center and Springer Japan / Wenshi Pan et al./Primates

3. Le petit singe est complètement extrait, le tout en 18 secondes. L’aînée l’a ensuite toiletté.

3Credit photo Japan Monkey Center and Springer Japan / Wenshi Pan et al./Primates

Des images assez surprenantes pour les chercheurs témoins de la scène, car en règle générale les primates femelles mettent au monde leurs petits toutes seules, à l’exception de l’espèce Homo sapiens. On peut donc observer ici que d’autres espèces développent l’entraide, et font preuve non seulement de raisonnement mais aussi d’empathie. Selon Frans de Waal, primatologue et professeur en éthologie des primates au département de psychologie de l’université Emory à Atlanta, l’empathie est une caractéristique de tous les mammifères. Des comportements d’entraide et d’esprit de groupe ont déjà été observés chez bien d’autres espèces comme les éléphants, les dauphins, les singes donc, mais dans une plus large mesure l’empathie, elle, a également été observée chez les rats ou encore chez les oiseaux. Les nouvelles études et sciences nous permettent de mieux entrevoir et comprendre les caractéristiques chez les autres espèces animales.

L’intervention de Frans de Waal à TED (Talks) sur le sujet de l’empathie et de la coopération chez les autres espèces animales (activez les sous-titres) :


Sources : Sciences et avenir / Le Monde / TED (Talks) / image à la une : zooborns.com

Commenter cet article

Sylvie 20/12/2014 17:42

Une belle histoire !
C'est comme ça que l'on aime voir les animaux : dans leur milieu naturel, loin, très loin des humains, ils sont bien plus heureux sans nous.
Merci du partage.

marie 20/12/2014 09:22

Bravo pour cette sorte de singes ,l'ainée , sage-femme , c'est incroyable
les animaux sont merveilleux , il faut les sauver

gwendal 20/12/2014 01:02

Il y a aussi la possibilité qu'on découvre une chose qui serait courante si ces singes n'étaient pas en captivité, car ...d'habitude, en captivité il y a toujours du monde (véto, employés) pour assister aux naissances.
Ce qui prouve que l'instinct de protéger la vie survit même en captivité.

Nous sommes sociaux !

Articles récents