Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Fin des dissections de souris dans les collèges et lycées

Publié par David Jarry - Webmaster sur 16 Décembre 2014, 22:58pm

Catégories : #Société

Fin des dissections de souris dans les collèges et lycées

~~ - Finis les évanouissements et les moues dégoûtées: depuis fin novembre, les dissections de souris sont désormais interdites dans toutes les classes jusqu'au baccalauréat, une décision du ministère de l'Éducation saluée lundi par l'association Antidote Europe.

afp.com/Philippe Merle

Les travaux pratiques de biologie "peuvent être réalisés sur des invertébrés (...) à l'exception des céphalopodes (...) et sur des vertébrés ou sur des produits issus de vertébrés faisant l'objet d'une commercialisation destinée à l'alimentation", a écrit le ministère dans une lettre envoyée à tous les recteurs d'académie citée par Antidote Europe dans un communiqué. 

"Cette interdiction concerne donc les animaux vertébrés (souris, grenouilles, poussins...) élevés dans le seul but de les disséquer en classes de biologie de l'enseignement général", précise l'association de défense animale. 

Une directive européenne de 2010 interdisait déjà ce genre de pratiques, mais "la transposition en droit français de la directive européenne 2010/63/UE ne semblait pas tout à fait claire aux différentes personnes concernées. C'est pourquoi cette lettre du ministère de l'Éducation nationale était nécessaire et attendue", poursuit le communiqué. 

Créée par des chercheurs issus du CNRS, Antidote Europe est une association à but non lucratif de défense animale. 

 

Par

Commenter cet article

Gérard 17/12/2014 17:48

Arffff après l’arrêt des petites dissections qui traumatisent, bientôt l'arrêt des cours qui traumatisent les élèves...

marie 17/12/2014 09:41

ces pauvres animaux sont des êtres vivants
respectons-les , ils ne méritent pas ça

Gérard 17/12/2014 17:50

Ben voyons, oui c'est sur ! Par contre le cafard lui n'a pas de droit de vie tout comme l'asticot, la sauterelle et j'en passe. Etre un "être vivant" serait un argument pour ne pas passer à la casserole ? Fini donc l'étude des végétaux et champignons....

WEI 17/12/2014 01:42

Quand je pense que je m'étais fait virer de cours de bio en 2nde (en fait on était deux) pour avoir refusé de disséquer une grenouille et que la prof voulait me foutre en colle avec une disserte à faire sur le "refus du progrès et blabla". J'ai ni fait la colle, ni la disserte mais, autant vous dire que pour la prof nous n'existions même plus. C'est drôle finalement ce genre de retournement, en tout cas il était temps!

Nous sommes sociaux !

Articles récents