Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Le procès des ventres vides

Publié par David Jarry - Webmaster sur 3 Décembre 2014, 19:38pm

Catégories : #Société

Le procès des ventres vides
Trois jeunes sont cités à comparaître ce matin pour « soustraction frauduleuse » de produits périmés dans la poubelle d’un supermarché.

Tout commence par un frigo vide, un soir de printemps. Nous sommes le 27 mai, à Montpellier. Léa, Mike et Adrien, étudiante, chômeur et technicien du spectacle, vivent de récupérations et de débrouilles. Depuis trois ans, avec d’autres, ils squattent un immeuble du centre-ville qu’ils ont rebaptisé « le Kalaj ». Pour manger, ils ont pris l’habitude de faire les poubelles des supermarchés. Un mode de consommation parallèle basé sur les tonnes de produits consommables jetés chaque jour par la grande distribution. « Les produits sont périmés de la veille ou du jour même, mais ils sont toujours bons, assure Adrien, vingt-cinq ans. Ce soir-là, il y avait plein de foie gras et de saumon, c’était une bonne pêche. On avait de quoi nourrir huit personnes pendant deux semaines. »

Léa, Mike et Adrien arrivent vers 22 h 30 à l’Intermarché de Frontignan, à une vingtaine de kilomètres de Montpellier. Ils enjambent un muret pour pénétrer à l’endroit où sont entreposés les sacs-poubelle. Une fois arrivés derrière le supermarché, ils récupèrent les sacs-poubelle remplis de victuailles. « On trie, on se sert et on nettoie derrière nous, précise Adrien. Notre objectif n’est pas de faire chier le magasin, on veut revenir. » Mais quand les trois glaneurs reviennent au camion, ils sont cueillis par la brigade anticriminalité (BAC). « La totale, se souvient Adrien. Mains en l’air, fouille au corps et du véhicule… Ils étaient persuadés qu’on avait volé dans la réserve du magasin. Quand ils ont vu que c’étaient des sacs-poubelle qui puent avec des produits périmés, ils ont compris. »

Commenter cet article

Sylvie 04/12/2014 18:01

Quand on voit tout ce qui est jeté dans les supermarchés, ça donne le tournis.
Avec la généralisation des "poubelles enterrées" un peu partout maintenant sans possibilité d'y accéder, cette "soustraction frauduleuse" ne sera plus possible, elle permettra en revanche de faire émerger cette partie de la population qui se nourrie de cette manière... tout simplement scandaleux !
Un coucou à Dav en passant, moins présente, mais toujours fidèle lectrice ! :)

julien 04/12/2014 13:18

Ce système me fou la gerbe et me rend malade, et dire que je suis dans l'informatique en alternance pour une boite de marketting :'(
Je pense sincèrement à me reconvertir dans le maraichage mais je pars 1 mois à la fin de mon contrat dans les andes en tant que bénévole: non seulement j'aiderai mais j'apprendrais comment faire de l'agriculture naturelle et à conserver les forêts :(
Je me pose la question si c'est sage de tout quitter pour faire quelque chose d'utile dans cette période de crise humaine avant tout.

gwendal 05/12/2014 01:53

Ton métier actuel ne veut pas dire que tu es "comme-ci ou comme ça".
C'est juste ce que tu fais en ce moment...
Pour ton projet d'aller apprendre le maraichage dans les Andes... alors là, je te dis bravo! Tu ne le regrêtera pas, et tu rapportera un savoir précieux pour nous tous ici.
N'hésite pas une seconde!
J'ai bien envie de faire pareil, mais je sais que si je quitte pon appart, et comme je ne demande jamais d'aide aux autres, je n'aurai plus de pied à terre en revenant ...ce qui me dit que je vais surement vendre tous mes meubles et m'acheter un fourgon aménagé pour être autonome partout et sans attaches matérielles ...et pour pouvoir retrouver mon autonomie après des voyages à l'étranger sur d'autres continents (je sais que je pourrai garer mon fourgon chez ma famille).
Les rêves sont faits pour être vécus! Et ça ne fait pas si longtemps que je l'ai vraiment compris, lol.
Bonnes balades dans les Andes, et n'oublie pas que ce n'est pas l'arrivée qui compte ...c'est toujours ce qu'on a vécu pendant le chemin...

roger 04/12/2014 08:22

crime contre la nature humaine quant a ceux qui arretent ces pauvres gens..faudrait punir severement ceux qui ont exigé l'arrestation de ces pauvres gens ou leur faire bouffer de la merde pendant un temps histoire qu'ils comprennent ce qu'est l'instinct de survie ceci etant le resultat de politiques stupides ,c'est la consequence de....qui plus est societe de con-sommation a la con et son gaspillage : ces gens en + font du nettoyage et de l'anti gaspillage on devrait les payer pour ça

gwendal 03/12/2014 23:17

Dans tout produit acheté il y a un pourcentage prévu pour compenser les vols et les mis au rebus suivant les dates de consommation.
Donc, ces produits - bien que pas vendus - ont quand même été payés par la multitude des achats de tout le monde!
Porter plainte pour des vols de produits qui étaient donc la propriété de tous les clients du magasin est une escroquerie de la part du magasin ...qui espère faire "coup double" avec les gens pauvres qui font leurs poubelles! (Je parle de morale ...pas de loi, car il est évident qu'il n'y a quasi aucune morale dans les lois...).

A propos des centres commerciaux... avez-vous compris qu'ils ont leur part dans la "non-vie" que vous supportez?
En effet, ils ne survivraient pas sans la publicité ...publicité qui est - de façon parfaitement claire - ce qui nous pousse à consommer ...et donc nous empêche de vivre vraiment!

Tonton Marcel 03/12/2014 22:21

Tout simplement scandaleux !!!
Aujourd'hui on peut tuer, violer, agresser, braquer les vieilles dames pour leur piquer leur fric, tabasser un commerçant pour lui prendre sa caisse, mais surtout pas prendre ce qui est jeté parce qu'on a faim.
Mais dans quel monde vivons-nous !!!
Ces supermarchés qui nous volent à longueur d'année et font des milliards de bénéfices devraient avoir honte !!!
Gaspiller des produits alimentaires alors que d'autres ont faim, c'est ça qui devrait être condamnable et eux qui devraient être mis en procès !!!
Tout ça pour ce putain de fric, on finirait presque par souhaiter un crash économique et l'argent ne vaudrait plus rien.
Moi, révolté ? Vous plaisantez j'espère, c'est pire que ça...

cervesia 03/12/2014 19:49

société de cons-somation de merde où être pauvre devient de + en + un délit !!!!

Nous sommes sociaux !

Articles récents