Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Le télescope spatial Kepler ressuscite… et découvre une super-terre

Publié par David Jarry - Webmaster sur 19 Décembre 2014, 23:18pm

Catégories : #Espace

Le télescope spatial Kepler ressuscite… et découvre une super-terre

Des chercheurs ont réussi à remettre en fonction le télescope spatial Kepler, touché par une panne majeure depuis mai 2013. Un succès d'autant plus spectaculaire qu'à peine revenu à la vie, Kepler a découvert une nouvelle exoplanète…

On s'en souvient, le télescope spatial Kepler, célèbre chasseur d'exoplanètes, souffrait d'une panne majeure depuis mai 2013. Un dysfonctionnement qui empêchait les ingénieurs de la NASA de modifier à distance la direction dans laquelle pointe le télescope spatial.

Pourtant, les chercheurs de la mission Kepler n'ont pas baissé les bras. En effet, en utilisant la pression générée par le rayonnement solaire, ils se sont aperçus qu'il était possible de redonner une grande précision à la façon dont Kepler pointe son télescope. Des travaux qui ont débouché sur le lancement en 2014 de la mission dite "K2", dont l'objectif est de permettre à nouveau à Kepler de chasser des exoplanètes.

Et le moins que l'on puisse dire est que ce travail a porté ses fruits, puisqu'à peine relancé, Kepler a détecté une nouvelle exoplanète en février 2014, lors d'un test de neuf jours visant à préparer le lancement de la nouvelle mission K2 : "Tel un phénix renaissant de ses cendres, Kepler a été rescussité et il continue à faire des découvertes", a annoncé l'astrophysicien Andrew Vanderburg, membre de la mission K2, dans un communiqué publié sur le site de la Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics (Etats-Unis), accessible ici : "Kepler Proves It Can Still Find Planets".

A quoi ressemble cette nouvelle exoplanète découverte par Kepler ? Baptisée HIP 116454b, cette planète est située à 180 années-lumière de la Terre. Deux fois et demi plus grosse que la Terre, sa masse est environ 12 fois supérieure à notre planète. Des mensurations qui lui permettent d'être considérée comme une grosse super-Terre.

Selon les observations réalisées par les scientifiques de la mission K2, la planète HIP 116454b pourrait soit être une planète-océan (composée à 75% d'eau, et à 25% de roche), soit une sorte de mini-Neptune, dotée d'une vaste atmosphère gazeuse.

En raison de sa proximité avec son étoile (13,5 millions de km la sépare de cette dernière), HIP 116454b est trop chaude pour abriter les formes de vie actuellement connues.

Ces travaux seront publiés dans la revue The Astrophysical Journal, sous le titre "CHARACTERIZING K2 PLANET DISCOVERIES : A SUPER-EARTH TRANSITING THE BRIGHT K-DWARF HIP11645

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents