Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Les dinosaures auraient cohabité avec les hommes?

Publié par David Jarry - Webmaster sur 8 Décembre 2014, 07:13am

Catégories : #Sciences

Un nouveau pavé dans la mare des défenseurs de la théorie de l'évolution. Les dinosaures auraient cohabité avec les hommes, c'est ce que soutenait déjà Immanuel Velikovsky (voir l'article du BBB). Voici une autre preuve-découverte qui a valu à un chercheur d'être licencié.

 

Un scientifique découvre une preuve allant contre la théorie de l'évolution et se retrouve licencié – un cas honteux pour la communauté scientifique. (BBB)

Le but ultime de la science devrait être de découvrir la vérité. Ce n'est pourtant pas toujours le cas dans la communauté scientifique.

Il existe des exemples de scientifiques ayant découvert des preuves qui contredisent les théories actuelles solidement établies et qui se retrouvent sans travail.

Voici un exemple flagrant expliquant pourquoi de nombreux scientifiques ont peur de s'exprimer pour ne pas risquer leur place.

En début d'année 2013, le chercheur Mark Armitage travaillait sur le site de l'excavation de Hell Creek dans le Montana, et il découvrit ce qu'il pensait être la plus grande corne de tricératops jamais exhumée sur le site.

De retour à CSUN (California State University, Northridge) et après examen de la corne sous un puissant microscope , Armitage fut fasciné par la découverte de tissus mous sur l'échantillon.

Les collèges d'Armitage se montrèrent moins que ravis par cette découverte, car elle présentait de sérieuses implications pour la théorie de l'évolution.

Squelette de tricératops au Musée d'Histoire Naturelle de Los Angeles

La découverte d'Armitage indiquait que les dinosaures sillonnaient toujours la terre il y a seulement quelques milliers d'années et ne s'étaient pas éteints il y a 60 millions d'années selon la théorie officielle.

Peu de temps après avoir annoncé sa découverte, Armitage fut licencié. Selon l'explication officielle du CSUN, on se passait des services d'Armitage en raison d'un manque de financement pour son poste.

Armitage, dont le travail était publié depuis plus de trente ans, intenta un procès au conseil d'administration, mentionna avoir subi une discrimination pour considérations religieuses.

Les découvertes d'Armitage furent finalement publiées en juillet 2013 dans le journal scientifique Acta Histochemica.

Résumé

Des tissus osseux mous fibreux ont été extraits d'une corne sus-orbitale d'un Tricératops horridus collectés à la formation de Hell Creek dans le Montana, USA. Du matériel mou était présent dans l'os pré et post-décalcifié. Le matériel de la corne présentait de nombreuses petites couches de matrice osseuse en lamelles. Cette matrice possédait d'importantes microstructures visibles avec des ostéocytes lamellaires. Des couches de tissu mou présentaient de multiples épaisseurs de tissu intact avec des structures de style ostéocyte montrant des interconnections et des ramifications secondaires. C'est le premier rapport de couches de tissu mou provenant d'une corne de tricératops portant des épaisseurs d'ostéocytes, et il élargit la gamme et le type de spécimens de dinosaures connus pour contenir du matériel non fossilisé dans la matrice osseuse.

Selon les documents du tribunal, peu de temps après la découverte originale des tissus mous, un officiel du CSUN a dit à Armitage, "Nous n'allons pas tolérer votre religion dans notre département !"

"Virer un employé pour ses idées religieuses est totalement inapproprié et illégal", a déclaré un avocat de l'Institut de Justice du Pacifique.

"Mais le faire pour tenter de réduire au silence un discours scientifique dans une université d'état est encore plus alarmant. Ce devrait être un signal d'alarme et un avertissement pour le monde universitaire."

Mark Armitage n'est malheureusement pas le seul scientifique à être renvoyé après avoir révélé une découverte qui contredit les théories orthodoxes. Ce qui conduit les gens à remettre en question et à douter de l'honnêteté et de la signification réelle de la science actuelle.

VOIR AUSSI http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/2014/08/des-hommes-ont-ils-vecu-au-temps-des-dinosaures.html

Liens connexes :

 

University sued after firing creationist fossil hunter (Nature)

CSUN Scientist Fired After Soft Tissue Found On Dinosaur Fossil (CBS)

Soft sheets of fibrillar bone from a fossil of the supraorbital horn of the dinosaur Triceratops horridus (Science direct)

 

Lire aussi

CRÉATIONNISME : Une terre de 6.000 ans et la formation du pétrole et des stalagmites, par Laurent Glauzy

 
 

 

__________________________________________________________

Source(s) : Message To Eagle / Traduction: Hélios (BBB) 

Commenter cet article

Chosson 08/12/2014 21:25

C'est aller un peu vite que d'affirmer la remise en cause de la théorie de l'Évolution?
A ce jour, les méthodes de datation non pas été remises en cause. Il est possible qu'il y eu d'autres humanoïdes qui ne sont plus actuellement, etc ...

Éviter les titres à sensation

Dom95 10/12/2014 09:40

De toute évidence toute vérité vous indispose quand elle ne correspond pas à vos croyances spirituelles. Soit.

gwendal 10/12/2014 00:15

Comme tu le dis, il y a trop de variables ...qui sont du coup corrigées (d'une bonne façon ou pas?), donc il n'y a aucune certitude sur la validité des datations.
La dégradation est-elle la même (logiquement non...) sur les choses ou terres ou roches analysées alors qu'elles étaient enfouies depuis des dizaines de milliers d'années ...et donc hors de portée de la photosynthèse?
Pour résumer ma pensée: trop de variables = zéro certitude = on ne peut parler de science.
La bible ne m'intéresse pas. Les autres bouquins du même genre non plus.
Mais j'ai quand même compris (ressenti) l'évidence de notre nature spirituelle ...et rien ne le prédisait pour un gars (moi) non baptisé et élevé par des parents athés. La vie est pleine de surprises...

Dom95 09/12/2014 14:23

Les méthode de datations n'ont pas été éprouvées ? ben si justement ! éprouvées, contrôlées et certifiées !

Parlons de la datation au Carbone 14 par exemple, c'est assez facile à comprendre :

Le carbone 14 ou est un isotope radioactif du carbone dont la période radioactive (ou demi-vie) est égale à 5734 ± 40 ans selon des calculs relevant de la physique des particules.

D'abord, on considère que tant qu'une plante ou un animal est vivant, son organisme échange du carbone avec son environnement si bien que le carbone qu'il contient aura la même proportion de 14C (carbone 14) que dans la biosphère. Lorsque l'organisme meurt, il ne reçoit plus de 14C et celui qu'il contient va se désintégrer peu à peu. Ensuite, on considère qu'à cause du fractionnement isotopique survenant lors de la photosynthèse, le rapport isotopique 14C/12C de l'organisme est inférieur de quelques pour cents à celui de la biosphère. Durant sa vie, la proportion de 14C présent dans l'organisme par rapport au carbone total (12C, 13C et 14C) est donc aisément rapportable à celle existant dans l'atmosphère du moment.

La datation par le carbone 14 se fonde ainsi sur la présence dans tout organisme de radiocarbone en infime proportion (de l'ordre de 10-12 pour le rapport 14C/C total). À partir de l'instant où un organisme meurt, la quantité de radiocarbone qu'il contient ainsi que son activité radiologique décroissent au cours du temps selon une loi exponentielle. Un échantillon de matière organique issu de cet organisme peut donc être daté en mesurant soit le rapport 14C/C total avec un spectromètre de masse, soit son activité X années après la mort de l'organisme.


Au début des années 1960, certaines divergences systématiques observées entre l'âge d'échantillons estimé par la datation par le carbone 14 et par l'archéologie ou la dendrochronologie ont posé problème. Même si le flux de rayons cosmiques à l'origine de la formation du carbone 14 peut être supposé constant, la recherche spatiale a mis en évidence que la quantité de ce flux reçu dans la haute atmosphère terrestre variait à la suite des évolutions du champ magnétique terrestre et du champ magnétique solaire. Ceci explique que le taux de production du radiocarbone naturel ait varié au cours du temps.

Les changements climatiques ainsi que le rejet massif de carbone fossile dans l’atmosphère par l’industrie et les transports ont également modifié la quantité totale de carbone dans les trois réservoirs (atmosphère, océans et biosphère). Enfin, durant les années 1950 et 1960, on a pensé que les essais nucléaires étaient la cause du presque doublement de la quantité de radiocarbone dans l’atmosphère. Toutefois ces phénomènes récents n'ont pas d'impact sur la datation d'objets anciens, dont le rapport 14C/C ne dépend que de leur âge, et du taux 14C/C à la date de leur arrêt d'activité biologique.

Le rapport 14C/C total dans la biosphère n'étant pas constant dans le temps, il a été nécessaire de construire des courbes d'étalonnage en confrontant les datations obtenues grâce au carbone 14 et les datations par d’autres méthodes telles que la dendrochronologie.
Du coup, des corrections peuvent être appliquées si ce qui est mesuré (évènement radiocarbone) a un âge différent de ce qui doit être daté, par exemple par « pollution » par du carbone plus ancien ou plus récent.

Voilà, alors je ne sais pas qui raconte que les méthodes de datation non pas été remises en cause, mais c'est une imposture, ce sont bel et bien des méthodes éprouvée.
Maintenant si vous avez une méthode perso et infaillible (autre que la bible) pour dater l'age d'un australopithèque...

gwendal 09/12/2014 00:40

C'est justement parce que les méthodes de datation non pas été remises en cause qu'on arrive a des aberrations pareilles dans la théorie de l'évolution!
La réalité est très probablement que l'homme a cohabité avec les dinosaures (il n'y a pas si longtemps que ça) ET qu'il y a eu plusieurs humanités sur terre, et que nous ne sommes que la dernière en date.
Cohabiterons-nous avec la prochaine humanité...? Une petite partie d'entre nous sans doute ...et si les scientifiques de demain ne sont pas plus honnêtes que les actuels, ils diront à la nouvelle humanité que >nous< datons de millions d'années en arrière!
Ca fait tellement peur aux scientifiques d'admettre que des civilisations très évoluées (plus que la notre) ont déjà disparues totalement (ne reste que des traces et des artéfacts) qu'ils choisissent quasi tous de mentir! Car les implications pour la science sont implacables: la science n'a jamais réussi a empêcher la disparition des civilisations qui ont précédé la notre ...et on peut même penser sérieusement que c'est la science qui est à l'origine de ces disparitions de civilisations!
Qui admettrait travailler pour un secteur d'activité susceptible de faire disparaitre notre civilisation...? ;)

Sur le sujet "A propos d'évolution...", j'ai mis des liens forts utiles (voir aussi la vidéo dont David a mis le lien) ...pour qui veut apprendre plus que le formatage scolaire mondial ;)

Yann 08/12/2014 10:24

Le créationnisme, c'est clairement un truc qui me dépasse. Dire que les dinosaures ont disparu il y a quelques milliers d'années, qu'ils ont vécus en même temps que les humains et que la Bible est le livre d'histoire de l'univers, c'est dingue. Armitage est un mystificateur.

gwendal 10/12/2014 00:00

Salut yann,
il y aura toujours des gens pour fabriquer des faux, mais cela ne veut pas dire que tout serait faux...
Il faut dénoncer les faussaires (tant de gens ne vivent que par leur recherche de gloire ...illusoire), et il faut aussi reconnaitre les honnêtes gens lorsqu'ils disent des choses réelles et apportent des preuves (photos, mesures).

Yann 09/12/2014 09:07

Bonjour David, oui, je sais tout celà :-) mais la pensée "unique" n'est pas forcément fausse. Je peux comprendre que l'on se méfie de la science ou des scientifiques, mais apporter du crédit à des articles qui ne résistent pas à quelques vérifications me laisse dubitatif.
Quand j'étais plus jeune, j'ai beaucoup lu Daniken et Charrou, c'était passionnant. Et avant de me forger mon opinion sur les religions, j'ai vraiment lu la bible et le coran. Je suppose que ça faisait de moi un ado un peu bizarre, mais j'ai choisi de ne pas prendre ces histoires pour argent comptant parce que mon moteur a toujours été la curiosité.

Je me suis aperçu ensuite que Daniken avait prit beaucoup de libertés avec la vérité. Quelles sont ses preuves? Dans certains cas, il s'agit de fraudes. Il en est ainsi, par exemple, de ces fameux clichés de poteries censées provenir de fouilles archéologiques sur lesquelles figurent des images de soucoupes volantes. Lorsque des journalistes ont retracé le potier qui fabriquait ces fameuses "preuves", von Däniken s'est contenté d'invoquer le pieux mensonge, nécessaire, selon lui, pour convaincre les incrédules!

Pour lui et Charroux, leurs thèses, reprenant en partie des informations parfois justes, extrapolent largement sans être étayées, et relèvent de la pseudo-science. Ces thèses font le bonheur des amateurs de théories du complot et on en revient toujours aux même théories de la conspiration des élites qui vise à faire disparaître ou à taire toute preuve de l'existence d'une grande civilisation plus avancée que la nôtre avant l'Antiquité (atlantide, Mû, Hyperborée...) ou alors que des extra terrestres nous manipulent depuis le début (Théories des anciens astronautes, terre creuse, bases sur la lune etc...).

Le problème de fond, c'est que ces types et beaucoup d'autres ne sont que des écrivains sans formation scientifique qui n'investiguent pas et sortent des bouquins régulièrement par ce qu'ils savent qu'il y a énormément de crédules pour les acheter, c'est ce qu'on appelle une niche de marché très rentable.

Prenons le cas des fameux Chemtrails. Tu as publié de nombreux articles sur le sujet qui vont tous dans le même sens, mais jamais tu n'a cherché à prendre l'avis de professionnels dans le cadre d'une enquête contradictoire. Il y a des centaines de clubs aéronautiques en france, et pas mal de forum de passionnés où se côtoient des amateurs et d'anciens pilotes ou mécano avia. ça prendrait peu de temps pour leur demander ce qu'ils pensent de ces fameux chemtrails. Beaucoups de pilotes, civiles ou militaires, parlent ouvertement d'OVNIs, mais aucun de chemtrails.
Sur un plan économique, a t-on évalué ce que pourrait couter le fait de faire voler en permanence des avions épendeurs qui quadrilleraient tout le territoire ? Couts humain et logistique ? Personne ne m'a répondu quand j'ai demandé si quelqu'un savait au moins d’où pouvaient décoller ces avions. Tout le monde a une théorie sur le motif, (aéro ingéniérie, maitrise de la population etc...) mais personne n'est foutu de donner la moindre indication sur ce qui pourrait être vaporisé. Pour le reste personne ne se préoccupe d'aérologie fondamentale et de l'intérêt nullissime de vaporiser à très haute altitude (ciblage impossible de la zone visée, gel du produit le rendant...)

Mais c'est parce que je trouve ton site intéressant et que je te sais ouvert à la discussion que je poste régulièrement. Quand quelque chose me dérange je fais tout le temps des recherches contradictoires, je ne me contente pas d'une seule vérité.
Je sais qu'il reste encore beaucoup de mystères, de choses inexpliquées, mais à chaque fois je ne vais pas m'écrier "Complot" ou "Aliens". Enfin, quand je poste, j’essaie à chaque fois d'argumenter, parce que c'est un effort que tu fais également.

;-)

David Jarry - Webmaster 08/12/2014 18:30

Très bien Yann votre argumentation :) et pour répondre brièvement vous savez très bien que le site poste souvent des articles en totale contradiction dont le but est d'ouvrir le débat et l'esprit à la réflexion!!! Après je n'interviens que rarement car mon opinion n'est pas importante; même s'il est vrai que j'ai des doutes concernant l'évolutionnisme! Il y a plusieurs paradigmes de pensée idem pour le réchauffement climatique et c'est pourquoi vous trouverez des articles pour et d'autres contre... Le site ne dirige pas les pensées mais au contraire participe à la réflexion du plus grand nombre afin de sortir de cette torpeur de la pensée unique. Amicalement

marie 08/12/2014 08:47

fort possible qu'il est cohabité avec le dinosaure pas trés longtemps je suppose
et bienn sûr on a trouvé des squelettes et ont fait la relation

Yann 08/12/2014 14:11

D'après ce site internet, la terre n'a que 6000 ans, et dans un autre article vous faites état, David, des scientifiques qui ont daté l'age de l'eau à plusieurs milliards d'années ?????
Et que penser alors d'Einstein qui a démontré que l'univers avait environ 13 milliards d'années d'existence ?

De plus, si les dinosaures avaient vraiment cohabité avec l'homme, vous admettrez sans peine qu'on en retrouverait quantités de squelettes plus "frais" or ce n'est pas le cas : tout est pétrifié et les gisement peu abondants.

On en reviendrait presque à une posture dans laquelle la terre est plate et où le soleil tourne autour.
Jean Paul II lui même reconnaissait la science. Il a déclaré, dans un discours devant des philosophes et des théologiens réunis à Rome le 26 avril 1985: “ La foi bien comprise dans la Création et l'enseignement bien compris de l'évolution ne se contrarient pas: l'évolution présuppose la Création; la Création se présente à la lumière de l'évolution comme un événement étendu dans le temps, à travers lequel Dieu devient visible aux yeux de la foi comme “ Créateur des cieux et de la Terre ” (D. Catholique numéro 1901, 4 août 1985) ”.

Enfin, toutes ces photos ne circulent que sur des sites conspirationnistes qui se les refilent depuis des années. Une seule recherche suffit à s'en convaincre. Franchement un bas relief du 12ème siècle qui représente un stégosaure, sérieusement ?

Concernant les figurines d'icambaro : les tentatives de datation par thermoluminescence par Gary W. Carriveau et Mark C. Han en 1976 ont montré qu'elles ont été cuites dans les années 1930 ou 1940 (supercherie), et les pierres d'Ica sont des créations récentes et frauduleuses des populations péruviennes locales.

David Jarry - Webmaster 08/12/2014 13:37

Je vous propose de lire le dernier article et de me prouver que c'est un fake et là je capitule

Dom95 08/12/2014 13:31

Fakes grossiers, vous me décevez.

Dom95 08/12/2014 08:42

La cohabitation des dino avec les hommes est le crédo des créationistes. Aucune gravure rupestre, aucune peinture n'a jamais montré l'homme avec un dinosaure. Ce type a été viré non pas à cause de ses convictions religieuses, mais à cause de son incompétence évidente. Quelle blague ! ça ne pouvait venir que d'un américain !!! Je suppose qu'il croit aussi au déluge biblique...

David Jarry - Webmaster 08/12/2014 13:22

@ dom95 sans commentaires voyez plutôt
http://www.ac-emmerich.fr/ancientpic.jpg
http://ac-emmerich.fr/dino_004.jpg
http://ac-emmerich.fr/taprohmstegosaure.jpg
http://ac-emmerich.fr/nilemosaicth.jpg

Nous sommes sociaux !

Articles récents