Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


La France se dirige vers une épidémie de grippe de grande ampleur: le vaccin inefficace

Publié par David Jarry - Webmaster sur 30 Janvier 2015, 13:02pm

Catégories : #Santé

La vaccination serait moins efficace cette année © MaxPPP

Selon le réseau Sentinelles de l'INSERM, le nombre de cas de grippe saisonnière a doublé en une semaine. Avec déjà 470 cas pour 100.000 habitants, soit trois fois le seuil épidémique, l'épidémie de grippe pourrait durer six semaines, avec un pic attendu d'ici trois ou quatre semaines.

Une épidémie de grippe forte ampleur va touchée la France, selon les deux réseaux de surveillance, l'un basé sur les observations de médecins généralistes, Sentinelles-Inserm, et l'autre sur les remontées de SOS Médecins. Le réseau Sentinelles-Inserm a indiqué mercredi que le nombre des cas a été estimé à 470 pour 100.000 habitants la semaine dernière, au dessus du seuil épidémique (177 cas pour  100.000 habitants). 

Cette année, l'épidémie de grippe devrait être supérieure à celle des trois hivers précédents. Bruno Lina, directeur du centre de référence sur la grippe basé à Lyon, observe "une pente ascendante assez élevée" dans la progression du virus de la grippe ce qui le laisse imaginer jusqu'à sept millions de personnes touchées en France. Un nombre qui correspond à "la fourchette haute" des personnes touchées annuellement par le virus.

 

Un vaccination moins efficace pour 2015

L'épidémie est accentuée cette année par un vaccinationmoins efficace comme l'explique Bruno Lina : "elle marche moins bien qu'attendu" explique-t-il. Le directeur du centre de référence sur la grippe basé à Lyon rappelle que le vaccin possède trois virus dont le H3N2 "qui est responsable de la bouffée épidémique que l'on voit en ce moment". Mais "ce virus a évolué entre le moment où a été choisi le virus à mettre dans le vaccin et le début de l'épidémie". Le fait qu'un virus évolue "lui donne une proportion à donner une épidémie plus importante" ajoute le médecin qui rappelle qu'il reste "une protection résiduelle significative" qui justifie les vaccinations. 

 

Rappel de quelques conseils de base:
-         éviter de s'approcher des personnes grippées
-         se laver fréquemment les mains
-         porter des gants dans les transports en commun pour ne pas attraper de virus
-         utiliser des mouchoirs en papier à usage unique
-         se couvrir le nez et la bouche lorsque l'on tousse

 

http://www.franceinfo.fr/

Commenter cet article

Yann 02/02/2015 09:00

Les États-Unis connaissent une épidémie de rougeole d’une ampleur qui inquiète les autorités sanitaires. Une centaine de cas, dont l’origine est une contamination dans un parc d’attractions de Californie ont été recensés. La rougeole, maladie très contagieuse, avait été quasiment éliminée aux États-Unis grâce à la vaccination. Mais une tendance «anti-vaccin» dans certaines familles a favorisé la résurgence de cette infection virale.

Jamais en cinquante ans, les États-Unis n’avaient vu une épidémie de rougeole se répandre aussi vite. Dans les années 1960, plusieurs millions d’Américains étaient contaminés chaque année, et la maladie faisait cinq cents morts par an.

On tombe à trente-sept cas en 2004 après les campagnes de vaccination et en 2014, hausse vertigineuse avec 644 infections recensées.

Et ce ne sont plus les familles très pauvres qui sont touchées, la rougeole fait des ravages dans les beaux quartiers de Californie, dans les foyers qui ont décidé de ne plus faire vacciner les enfants. Une tendance à la mode depuis qu’une étude, démentie ensuite par toutes les autorités scientifiques, avait cru déceler un lien entre le vaccin contre la rougeole et l’autisme. Le lien n’existe pas, mais les parents ont le droit de faire ce choix.

Les autorités sanitaires ont lancé une alerte, et demandent aux parents de reconsidérer cette position, qui met la vie de leur enfant, et celle des autres en danger. Quelle est la limite entre liberté personnelle et santé publique, c’est la question posée à présent par certains médecins pour qui la vaccination contre la rougeole devrait être obligatoire.

sam 31/01/2015 14:54

Une des souches virales sélectionnée cet été dans l’hémisphère sud a davantage laissé de place à une autre moins estimée, c'est pourquoi cette année la vaccination est moins efficace.
Ceci dit, critiquer ce vaccin lorsqu'on est en bonne santé est assez facile, car lorsqu'on souffre d'insuffisance respiratoire, que notre immunité est en berne pour des raisons ou une autre, qu'on est âgé ou simplement pas gâté par la nature en terme de santé, le vaccin peut tout simplement vous sauver la vie !
Il faut faire preuve de discernement et bien étudier chaque cas pour justifier ou non d'une vaccination car si la vaccination de masse est préconisée ce n'est que dans un but économique ( arrêt maladie.....).

jean 31/01/2015 10:57

tout pour cultiver la peur alors qu'il faut renforcer son systeme immunitaire; faut dire que l'ensemencement est fait a ce niveau notamment par epandage aerien,appelé CHEMTRAILS..
quant aux vaccins regardez de plus pres sa composition ! resonnement de sophiste qui a trouvé un virus tres tres intelligent qui mute chaque année pour ne pas se faire flinguer par un pseudo vaccin qui est fait sur des "souches" de l'an passé : la connerie humaine n'a pas de limites.
heureusement que le monde s'eveille !

nours77 30/01/2015 18:46

http://spread-the-truth777.blogspot.fr/2015/01/joseph-moshe-le-vaccin-contre-la-grippe.html

nours77 30/01/2015 18:15

Mais bien sur...
Vous savez que la grippe est l une des maladie qui le plus de variétés différentes, un vaccin contre un type a très peu de chance de vous protéger de la grippe en générale...
Évidement les laboratoires pharmaceutiques qui ont développés ce vaccin ne sont pour le vendre...

Yann 30/01/2015 15:33

C'est un incroyable raccourci de dire que la vaccin est inefficace.
Dans le cas de la grippe, il s'agit d'un virus qui mute tous les ans et par voie de conséquence le vaccin aussi. Vous remarquerez que les labos avouent sans efforts que d'une année à l'autre les résultats sont plus ou moins bon. Il n'en reste pas moins que malgré cette course, le vaccin donne quand même des résultats.
Cela dit, comme vous n'êtes pas, et de loin, convaincu par les vertus de la vaccination, je vous remercie David d'avoir posté cet article éclairant.

Nous sommes sociaux !

Articles récents