Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Un 11-Septembre français ? Qui a commandité l’attentat contre Charlie Hebdo ?

Publié par David Jarry - Webmaster sur 8 Janvier 2015, 07:01am

Catégories : #Société

Alors que de nombreux Français réagissent à l’attentat commis contre Charlie Hebdo en dénonçant l’islamisme et en manifestant dans les rues, Thierry Meyssan souligne que l’interprétation jihadiste est impossible. Alors qu’il aurait tout intérêt à dénoncer lui aussi une opération d’Al-Qaïda ou de Daesh, il envisage une autre hypothèse, beaucoup plus dangereuse.

 

Dans ce reportage, France 24 a coupé la vidéo pour que l’on ne voit pas les assaillants exécuter un policier au sol.

Le 7 janvier 2015, un commando a fait irruption, à Paris, dans les locaux de Charlie Hebdo et a assassiné 12 personnes. 4 autres victimes sont toujours dans un état grave.

Sur les vidéos, on entend les assaillants crier « Allah Akbar ! », puis qu’ils ont « vengé Mahomet ». Un témoin, la dessinatrice Coco, a affirmé qu’ils se réclamaient d’al-Qaïda. Il n’en a fallu pas plus pour que de nombreux Français dénoncent un attentat islamiste.

Or, cette hypothèse est illogique.

La mission de ce commando n’a pas de lien avec l’idéologie jihadiste

En effet, des membres ou des sympathisants des Frères musulmans, d’al-Qaïda ou de Daesh ne se seraient pas contentés de tuer des dessinateurs athées, ils auraient d’abord détruit les archives du journal sous leurs yeux, sur le modèle de ce qu’ils ont fait dans la totalité de leurs actions au Maghreb et au Levant. Pour des jihadistes, le premier devoir c’est de détruire les objets qui, selon eux, offensent Dieu, puis de punir les « ennemis de Dieu ».

De même, ils ne se seraient pas immédiatement repliés, fuyant la police, sans avoir achevé leur mission. Ils auraient au contraire terminé leur mission, dussent-ils mourir sur place.

Par ailleurs, les vidéos et certains témoignages montrent que les assaillants sont des professionnels. Ils avaient l’habitude de manier leurs armes et n’ont tiré qu’à bon escient. Ils n’étaient pas vêtus à la mode des jihadistes, mais comme des commandos militaires.

La manière dont ils ont exécuté au sol un policier blessé, qui ne représentait aucun danger pour eux, atteste que leur mission n’était pas de « venger Mahomet » de l’humour gras de Charlie Hebdo.


La vidéo censurée par les TV françaises

Cette opération vise à créer le début d’une guerre civile

Le fait que les assaillants parlent bien le français, et qu’ils soient probablement Français, ne permet pas de conclure que cet attentat est un épisode franco-français. Au contraire, le fait qu’ils soient professionnels contraint à les distinguer de possibles commanditaires. Et rien ne prouve que ces derniers soient des Français.

C’est un réflexe normal, mais intellectuellement erroné, de considérer lorsque l’on vient d’être attaqué que l’on connaît ses agresseurs. C’est le plus logique lorsqu’il s’agit de criminalité normale, mais c’est faux lorsqu’il s’agit de politique internationale.

Les commanditaires de cet attentat savaient qu’il provoquerait une fracture entre les Français musulmans et les Français non-musulmans. Charlie Hebdo s’était spécialisé dans des provocations anti-musulmanes et la plupart des musulmans de France en ont été directement ou indirectement victimes. Si les musulmans de France condamneront sans aucun doute cet attentat, il leur sera difficile d’éprouver autant de peine pour les victimes que les lecteurs du journal. Cette situation sera perçue par certains comme une complicité avec les meurtriers.

C’est pourquoi, plutôt que de considérer cet attentat extrêmement meurtrier comme une vengeance islamiste contre le journal qui publia les caricatures de Mahomet et multiplia les "unes" anti-musulmanes, il serait plus logique d’envisager qu’il soit le premier épisode d’un processus visant à créer une situation de guerre civile.

La stratégie du « choc des civilisation » a été conçue à Tel-Aviv et à Washington

L’idéologie et la stratégie des Frères musulmans, d’Al-Qaïda et de Daesh ne préconise pas de créer de guerre civile en « Occident », mais au contraire de la créer en « Orient » et de séparer hermétiquement les deux mondes. Jamais Saïd Qotb, ni aucun de ses successeurs, n’ont appelé à provoquer d’affrontement entre les musulmans et les non-musulmans chez ces derniers.

Au contraire, la stratégie du « choc des civilisations » a été formulée par Bernard Lewis pour le Conseil de sécurité nationale états-unien, puis vulgarisée par Samuel Huntington non plus comme une stratégie de conquête, mais comme une situation prévisible [1]. Elle visait à persuader les populations membres de l’Otan d’un affrontement inévitable qui prit préventivement la forme de la « guerre au terrorisme ».

Ce n’est pas au Caire, à Riyad ou à Kaboul que l’on prône le « choc des civilisations », mais à Washington et à Tel-Aviv.

Les commanditaires de l’attentat contre Charlie Hebdo n’ont pas cherché à satisfaire des jihadistes ou des talibans, mais des néo-conservateurs ou des faucons libéraux.

N’oublions pas les précédents historiques

Nous devons nous souvenir qu’au cours des dernières années, nous avons vu les services spéciaux états-uniens ou de l’Otan
- tester en France les effets dévastateurs de certaines drogues sur des populations civiles [2] ;
- soutenir l’OAS pour tenter d’assassiner le président Charles De Gaulle [3] ;
- procéder à des attentats sous faux drapeau, contre des civils, dans plusieurs États membres de l’Otan [4].

Nous devons nous souvenir que, depuis le démembrement de la Yougoslavie, l’état-major états-unien a expérimenté et mis en pratique dans de très nombreux pays sa stratégie des « combats de chiens ». Elle consiste à tuer des membres de la communauté majoritaire, puis des membres des minorités en renvoyant les responsabilités dos-à-dos jusqu’à ce que chacun soit convaincu d’être en danger de mort. C’est de cette manière que Washington a provoqué la guerre civile aussi bien en Yougoslavie que dernièrement en Ukraine [5].

Les Français seraient bien avisés de se souvenir également que ce ne sont pas eux qui ont pris l’initiative de la lutte contre les jihadistes revenant de Syrie et d’Irak. À ce jour d’ailleurs, aucun d’entre eux n’a commis le moindre attentat en France, le cas de Mehdi Nemmouche n’étant pas celui d’un terroriste solitaire, mais d’un agent chargé d’exécuter à Bruxelles deux agents du Mossad [6] [7]. C’est Washington qui a convoqué, le 6 février 2014, les ministres de l’Intérieur de l’Allemagne, des États-Unis, de la France (M. Valls s’est fait représenté), de l’Italie, de la Pologne et du Royaume-Uni pour faire du retour des jihadistes européens une question de Sécurité nationale [8]. Ce n’est qu’après cette réunion que la presse française a abordé ce sujet, puis que les autorités ont commencé à réagir.

John Kerry s’est exprimé pour la première fois en français pour adresser un message aux Français. Il dénonce une attaque contrer la liberté d’expression (alors que son pays n’a cessé depuis 1995 de bombarder et de détruire les télévisions qui lui faisaient ombrage en Yougoslavie, en Afghanistan, en Irak et en Libye) et célèbre la lutte contre l’obscurantisme.

Nous ignorons qui a commandité cette opération professionnelle contre Charlie Hebdo, mais nous ne devrions pas nous emballer. Nous devrions considérer toutes les hypothèses et admettre, qu’à ce stade, son but le plus probable est de nous diviser ; et ses commanditaires les plus probables sont à Washington.

[1] « La "Guerre des civilisations" », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 4 juin 2004.

[2] « Quand la CIA menait des expériences sur des cobayes français », par Hank P. Albarelli Jr., Réseau Voltaire, 16 mars 2010.

[3] « Quand le stay-behind voulait remplacer De Gaulle », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 10 septembre 2001.

[4] « Les Armées Secrètes de l’OTAN », par Daniele Ganser, éd. Demi-Lune. Disponible par chapitre sur le site du Réseau Voltaire.

[5] « Le représentant adjoint de l’ONU en Afghanistan est relevé de ses fonctions », « Washington peut-il renverser trois gouvernements à la fois ? », par Thierry Meyssan, Al-Watan (Syrie), Réseau Voltaire, 1er octobre 2009 et 23 février 2014.

[6] « L’affaire Nemmouche et les services secrets atlantistes », par Thierry Meyssan, Al-Watan (Syrie), Réseau Voltaire, 9 juin 2014.

[7] On objectera les affaires Khaled Kelkal (1995) et Mohammed Mehra (2012). Deux cas de « loups solitaires » liés à des jihadistes ; mais ni à la Syrie, ni à l’Irak. Malheureusement, tous deux furent exécutés en opération par les Forces de l’ordre de sorte qu’il est impossible de vérifier les théories officielles.

[8] « La Syrie devient "question de sécurité intérieure" aux USA et dans l’UE », Réseau Voltaire, 8 février 2014.

Commenter cet article

Luc Cousin 08/01/2015 16:28

Fallait s'attendre à cette rapide analyse. Toujours un complot des mauvais américains. Qu'en pense "nouvelles de la Russie"?

Luc Cousin 08/01/2015 16:27

Fallait s'attendre à cette rapide analyse. Toujours un complot des mauvais américains. Qu'en pense "nouvelles de la Russie"?

sam 08/01/2015 15:42

Sans forcément tomber dans la théorie du complot, c'est tout de même curieux qu'un gars connu des services anti terroristes français, avec un passé judiciaire, surveillé de surcroît, monte hier dans une bagnole, cagoulé avec une arme de guerre, se dirigeant vers la rue qu'on connait et sans jamais être interpellé. Bizarre.
J'ai autant de peine pour ses victimes que pour toutes celles victimes du fanatisme religieux.

Mister Mustache 08/01/2015 18:28

Normal, le problème est le manque de moyens financiers et humains de la police et des renseignements.

Sophie 08/01/2015 15:40

"Charlie Hebdo s’était spécialisé dans des provocations anti-musulmanes et la plupart des musulmans de France en ont été directement ou indirectement victimes. " pas seulement, Charlie Hebdo s'est aussi attaqué aux catholiques et autres.... et à ma connaissance , il n'y a que les musulmans qui se sont attaqués à Charlie Hebdo!! (je parle d'armes, de bombes.......)

Mister Mustache 08/01/2015 14:59

Thierry "Méchant", vous n' êtes qu' un menteur et un lâche. C' est tellement facile de balancer vos saloperies, planqué dans un de vos états islamo-fachiste. Une nouvelle fois, vous êtes pris en flagrant délit de mensonge et de désinformation. Vos arguments sont tellement pauvre que vous n' arriveriez pas à convaincre un gamin de 12 ans. Vous êtes tellement pitoyable, je vous méprise. Ceux qui sont mort pour la Liberté sont des Héros. Vous, vous n' êtes que le laquais de ceux qui voulaient leur mort, vos misérables maitres qui salissent la religion Musulmane. Vous ne valez même pas la peine que j' écrive ces quelques mots.

seb 08/01/2015 13:40

moi aussi je trouve que cette affaire pue presque autant que le WTC....

bLt 08/01/2015 13:06

"Charlie Hebdo s’était spécialisé dans des provocations anti-musulmanes"

Quoi???? Quand on écrit un article on se renseigne un peu avant.... Charlie Hebdo est un journal satirique athée, qui s'oppose à toutes les religions et n'est pas "spécialisé" contre l'islam, faut pas dire n'importe quoi...

Il y a eu des provocations contre le judaïsme et le christianisme... Malheureusement, l'actualité fait qu'on parle plus de l'Islam ces derniers temps... je vous laisse faire le rapprochement.

nours77 08/01/2015 13:04

"le 11 septembre français" un titre tellement bien trouver si proche et si loin en même temps...
Avez vous suivi la chose un peu avant que ça n explose ? La on vois seulement l après mais l avant était sympathique aussi, les articles ou l on entend charlie hebdo s interroger sur ce qui va arriver, et au nom de la liberté de la presse, il va braver le danger de caricaturé Mahomet, et le gouvernement qui y était un peu opposé mais pas trop, une polémique qui a elle seul peut être responsable de ce drame...
Bien sur les chacals opportunistes crient au terrorisme, ce qui justifie leurs actions d avant noël, mais ce n est la qu un acte de déséquilibrés...
C est dans le grand plan pour nous monter les uns contre les autres (europe vs etat islamique ou usa vs russie), les vrais responsables de la situation sont ailleurs et doivent bien rigoler ! Leur plan fonctionne...

Réfléchissons 08/01/2015 09:41

Mettre une cagoule tout en apportant sa pièce d'identité pour massacrer 12 personnes. Pas bizarre du tout. Merci à Cabu, Wolinski, Charb et tous les autres de nous avoir aidé à rire tant d'années. Je n'achetais pas Charlie Hebdo. Maintenant je le prendrai toutes les semaines, dès qu'il reparaîtra.

Réfléchissons 08/01/2015 09:37

Mettre une cagoule ET apporter sa carte d'identité pour massacrer 12 personnes. Pas bizarre du tout.

Yann 08/01/2015 08:20

Sérieux ? les corps des douzes victimes ne sont pas encore froids que Meyssan rapplique pour touiller la merde ?

Nous sommes sociaux !

Articles récents