Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Une jeune mariée décède d'une complication du vaccin contre la grippe

Publié par David Jarry - Webmaster sur 19 Janvier 2015, 21:01pm

Catégories : #Santé

Une jeune mariée (et jeune diplômée) du Wisconsin a commencé, lundi, à se sentir malade de la grippe. Le vendredi suivant, elle décédait.

Katie-Mc-Question.JPG

Katie McQuestion, une jeune technicienne en radiologie de 26 ans de Kenosha, a reçu le vaccin contre la grippe pour se conformer au règlement de l’hôpital. Elle n’avait aucun autre problème de santé, mais elle a  attrapé la grippe et a fait de graves complications. Elle a fait une septicémie et est morte le 2 janvier.

 

« Elle était l’image même de la santé » a raconté sa maman à ABC News, ajoutant quelle venait de se marier en septembre. «Aucun homme de 29 ans ne devrait avoir à enterrer son épouse ».

 

Alors qu’elle faisait des courses le 29 décembre avec sa maman, la jeune femme s’est plainte de ne pas se sentir bien. Le lendemain au travail, elle fut renvoyée chez elle parce qu’elle ne se sentait pas bien. Sa maman dit qu’elle est allée chercher un antibiotique pour sa fille la veille du Nouvel An.

 

Le jour du Nouvel An, Katie appela sa maman et lui dit : «  Maman, je ne me suis jamais sentie si malade ».

 

Dans la suite les parents de Katie l’ont retrouvée aux urgences de l’hôpital. Les médecins leur ont dit que ses pulsations cardiaques étaient très rapides, que sa pression sanguine était très basse et sa température peu élevée. Les médecins lui ont administré des médicaments anti-nauséeux, ainsi que d’autres pour l’aider à dormir, explique la maman.

 

Douze heures plus tard, l’hôpital a appelé les parents de Katie pour leur expliquer que la situation  était devenue très critique.

 

« Ils nous ont dit qu’une septicémie s’était déclarée et qu’il était trop tard », raconte la maman, ajoutant que sa fille avait souffert d’une attaque cardiaque.

 

« A ce moment, tous ses organes ont commencé à défaillir. Les médecins ne pouvaient plus rien faire. »

 

Alors que la famille était sous le choc, la maman expliqua : «  C’est une chose de ne pas se sentir bien, mais de là à mourir… il n’y a pas de mots. Mon cœur est brisé. Elle était tellement merveilleuse. »

 

Il est difficile de prédire qui fera une septicémie à partir de la grippe mais des maladies comme l’asthme ou des maladies des poumons pourraient y contribuer, déclare le Dr William Schaffner, Président de l’Association de Médecine préventive au Centre Médical de l’Université Vanderbilt à Nasville. Il ne s’est pas occupé du cas de Katie, mais il a déclaré qu’une septicémie peut se déclarer si la grippe évolue vers la pneumonie qui est bactérienne.

 

« D’habitude la pneumonie ne touche que les poumons, mais dans certains cas, elle est si grave que des bactéries peuvent quitter les poumons et passer dans le flux sanguin », a expliqué le Dr Schaffner.

 

Selon la Clinique Mayo, la septicémie est une réaction à une infection pouvant mettre la vie en danger. Cette réaction est due à des produits chimiques qui se trouvent dans le sang et qui peuvent déclencher des réponses inflammatoires dans le corps.

 

La pneumonie et la grippe peuvent parfois sembler s’entremêler, mais Schaffner précise que si vous êtes essoufflé, si vous toussez en expectorant du mucus jaune ou vert ou du mucus teinté de sang, cela pourrait bien vouloir dire qu’il s’agit d’une pneumonie. Il a recommandé de consulter un médecin pour obtenir un médicament antiviral et espérer prévenir des maladies plus graves et des complications de la grippe. Dès que vous réalisez que vous avez la grippe. Il a également conseillé de rester bien hydraté, assis dans un lit pour pouvoir prendre des respirations aussi profondes que possible.

 

La famille McQuestion espère qu’en partageant cette histoire, elle pourra aider à prévenir des décès dus à une septicémie qui fait suite à une grippe.

 

« Si nous pouvons aider une seule famille à éviter ce drame, alors ce que nous avons fait  n’aura pas été vain.» dit la maman de Katie. – Ma fille adorait son métier. « Elle était tellement heureuse ! Ca vous déchire le cœur de savoir ce qui aurait pu être fait pour elle.»

 

Source : Gma.yahoo.com

 

Le pire c’est que dans l’idéologie vaccinale actuelle, le corps médical n’a même plus l’intelligence ni la décence d’en revenir au plus élémentaire bon sens, à savoir que :

 

1. La vaccination contre la grippe est vraiment peu efficace mais pas anodine pour autant (elle est aussi une source directe de complications graves et même de décès)

 

2. Toute vaccination opère un court-circuitage du système immunitaire qui affaiblit l’organisme et le laisse au moins temporairement plus à risque de contracter toutes sortes de maladies infectieuses opportunistes, pouvant être très graves (comme une septicémie).

 

3. La vaccination antigrippale est elle-même une source et un facteur favorisant d’asthme et de pneumonies puisque selon des données scientifiques (non exhaustives), la vaccination contre la grippe multiplie par 5,5 le risque d’infections pulmonaires dans ses suites.

 

4. Le jeune âge de la patiente constitue un facteur supplémentaire pour incriminer la vaccination car les septicémies sont plus fréquentes chez les gens âgés et affaiblis ou tous ceux affaiblis…par des produits chimiques exogènes (comme ceux des vaccins).

 

Tous ces éléments réunis ne peuvent que conduire les personnes de bon sens (qu’elles soient ou se disent « scientifiques » ou non) à concevoir la probabilité importante que sans cette vaccination, cette jeune femme serait encore en vie, elle aurait pu faire une grippe mais qui n’aurait pas tourné à pareil scénario…

Commenter cet article

plomberie paris 14/02/2015 19:36

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

TerraSigel 23/01/2015 01:35

Je vis avec des complications suite à 2 vaccins différents... non confirmées... mais moi je suis certaine que ça vient de là... les complications de mon dernier vaccins sont pire que celle du précédent... donc... je ne veux même pas imaginer ce qu'un autre vaccin pourrait me faire... c'est fini les vaccins dans ma maison!!!

Akawish 20/01/2015 16:06

j'aimerais partager ma réponse à une personne qui me disait que finalement vu le nombre de vies sauvées, les vaccins n'étaient pas si mauvais que ça.
------------------------------------------
"Non c'est pas bon !!! car dans ces vaccins il y a des substances toxiques, certaines que l'on a reçu enfant sont interdites aujourd'hui. Ces produits AFFAIBLISSENT L'ORGANISME et créent d'autres pathologies (c'est encore écrit dans l'article). De plus en plus d'enfant ont des problèmes de santé souvent suite à ces vaccins. Je suis persuadée que toutes mes allergiques proviennent "en partie" de là.
Combien d’infirmières qui sont obligées de se faire vacciner pour ne pas perdre leur boulot, doivent encore payer le prix fort.
Je connais une maman qui s'est retrouvée avec la sclérose en plaque suite au vaccin de l'hépatite B et ce n'est pas la première dans ce cas là.

Venons en à la grippe. Qui meurent de la grippe ? Les personnes faibles (vieillards, nourrissons, sdf, personne en situation précaire et enfin les asthmatiques). On ne devrait pas vacciner une personne qui est en pleine santé, ça n'a pas de sens et encore plus si elle ne travaille pas dans le milieu médical.

Ensuite qui meurent encore sans vaccin ? le tiers monde. Et comment ça se fait qu'ils se choppent depuis quelques décennies seulement nos saloperies de pays civilisés ? C'est parce qu'on est venu avec nos grosses papattes de prédateur foutrent un merdier pas possible chez eux. On a commencé par l'esclavage, puis on a colonisé et ensuite on a volé les terres, eau, faune et flore, histoire, herboristeries et on leur a laissé juste nos maladies en remerciement.

Le vaccin encore plus de nos jours est devenu l'outil des laboratoires pour se FAIRE DU FRIC, un point c'est tout ! Ils veulent étendre le GARDASIL qui a déjà tué plusieurs jeunes filles en le proposant aux jeunes hommes mais bordel, ils ont pas d'utérus, ni de col, ni de vagin.

BOn je m'arrête là, je sens que je vais taper mon clavier :o)"

gwendal 20/01/2015 23:20

Les garçons n'ont pas de nénés non plus ;)

Blague a part, l'OMS (par une entité en dépendant) a admis 400.000 victimes de ce vaccin (sous ce nom ou sous un autre) ...après avoir très probablement bidouillé les chiffres en changeant de méthodes de comptage!
Certains avancent du coup le chiffrage de plus de 1 million de victimes... et toujours pas 1 mot dans les merdias ;)
"Victimes" veut dire: morts, ou maladies invalidantes (à différents degrés, mais toujours invalidantes: fauteuil roulant, paralysie partielle, fatigue énorme et continuelle, etc).

Le net permet à qui veut de tout savoir sur les sujets importants! Alors, ceux qui ne savent pas NE VEULENT SIMPLEMENT PAS SAVOIR...! Je n'ai aucune empathie pour ces "ignares volontaires", mais j'en ai pour leurs enfants qui subissent l'imbécilité de leurs parents...

Prions pour que tous les toubibs vaccinateurs se cassent les 2 bras. Ca sauvera quelques milliers de vies...

Gabriel 20/01/2015 15:56

Les antibiotiques sont vos amis.mais bientôt, les médecins Français n'en donneront plus . résultat : plus de mort, des amputations, des complications graves etc....il faut avoir des antibiotiques adaptés, et un bon diagnostic. Ce sont des charlots qui se sont occupé de cette jeune femme. Et sa mère ne lui a pas fourni les bons médocs. L'histoire du vaccin est probablement déclencheur, mais elle aurait du s' en sortir.

sam 20/01/2015 08:37

C'est triste et scandaleux que le système hospitalier oblige dans leur règlement à se faire vacciner, tout ça pour éviter les arrêts maladies, le confort d'un fonctionnement passe au delà des libertés et du facteur risque.

Éric G. Delfosse 19/01/2015 21:37

Mais surtout, que ça ne vous empêche pas de vous faire vacciner ! Et plutôt deux fois qu'une...
Bin, quoi ?
Ce serait dommage que les fabricants de vaccins soient obligés de partir trois semaines au sports d'hiver cette année au lieu des quatre semaines des autres années...

Sioux Later 20/01/2015 11:08

Et que les actionnaires puissent aller nager avec les dauphins..

Nous sommes sociaux !

Articles récents