Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


VIDEO. New Horizons: Cette semaine, Pluton va se dévoiler comme jamais auparavant

Publié par David Jarry - Webmaster sur 15 Janvier 2015, 07:16am

Catégories : #Espace

VIDEO. New Horizons: Cette semaine, Pluton va se dévoiler comme jamais auparavant

Après neuf ans de voyage interplanétaire, la sonde américaine New Horizons devrait commencer ce jeudi son étude de Pluton et de sa lune Charon. Encore distante de 260 millions de kilomètres de sa cible, elle mettra six mois avant de passer au plus près de la petite planète: le 14 juillet, elle la survolera à 10.000 kilomètres d'altitude. Avec l'aide de Francis Rocard, responsable des programmes d'exploration du Système solaire au Cnes et coauteur de Quelle est la véritable histoire du Système solaire? (Le pommier), 20 Minutes fait le point sur ce que New Horizons va nous apprendre.

Pluton n'est plus une «vraie» planète, n'a-t-elle pas perdu tout intérêt?

Sept mois après le départ de New Horizons, Pluton passait du statut de 9e planète du Système solaire à celui de simple planète naine, une parmi tant dautres. «L'enjeu de la mission à l'époque, cétait de finir de survoler toutes les planètes du Système solaire, admet Francis Rocard. Pour autant, l'intérêt est toujours là. Car comme le disait le responsable de la mission New Horizons, tout ce que l'on sait sur Pluton peut être écrit sur une carte postale.» Il est donc temps d'en apprendre plus.

Que peut-on apprendre d'utile?

Pluton va se dévoiler, avec son atmosphère «tout à fait étonnante», ses satellites dont la fameuse lune Charon, ses éventuels geysers, ses gigantesques taches repérées par Hubble, etc. Mais mieux connaître Pluton, c'est aussi en savoir plus sur les objets de Kuiper, qui peuplent le vaste anneau de débris entourant le Système solaire baptisé ceinture de Kuiper et dont Pluton fait partie. «New Horizons va permettre de découvrir quelle tête ont les objets de Kuiper, explique Francis Rocard, car on n'en a jamais vu de près.»

Par ailleurs, côtoyer la ceinture de Kuiper permettra d'en savoir plus sur les comètes et sur l'histoire du Système solaire, deux missions similaires aux questions posées par la sonde Rosetta qui tourne en ce moment autour de la fameuse comète Tchouri.

Quelles données va-t-on recueillir? Il y aura des photos?

«On pourra mesurer la température à la surface, la minéralogie du sol, la composition des gaz dans l'atmosphère», énumère Francis Rocard. «Et on aura de belles images de la planète.» Car ne nous voilons pas la face: ce sont surtout les photos de la planète et de sa lune qui passionneront le grand public. Malgré la distance folle à laquelle seront prises les photos, «la qualité des clichés sera très bonne», rassure l'astrophysicien. Et si la somme des données plutoniennes mettra jusqu'à six mois pour atteindre la Terre, la première photo prise au plus près de la planète ne mettra que quelques heures à nous parvenir.

Et après le survol de Pluton?

«New Horizons est l'objet le plus rapide envoyé par l'humanité, il a atteint la Lune en onze heures seulement», rappelle Francis Rocard. Autant dire que le survol de Pluton, plus petite que notre Lune, va être très rapide. Mais la sonde ne chômera pas pour autant par la suite: elle poursuivra sa route pour survoler d'autres objets de Kuiper (un premier rendez-vous est fixé en 2019), avant d'étudier la frontière du Système solaire. Puis d'en sortir, tous capteurs ouverts, pour continuer d'abreuver la Terre d'informations nouvelles.

Nicolas Bégasse http://www.20minutes.fr

Commenter cet article

faf 15/01/2015 22:31

la science est sans limite

marie 15/01/2015 08:46

excellent blog David !!
que de questions là aussi ils veullent tout conquérir

Nous sommes sociaux !

Articles récents