Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Hold-up planétaire de l’industrie sur l’alimentation

Publié par David Jarry - Webmaster sur 7 Février 2015, 22:39pm

Catégories : #Partage

Fabrice Nicolino, journaliste, constate amèrement que, depuis l’industrialisation alimentaire, nous nous sommes éloignés de la nourriture, nous l’avons appauvrie, nous avons perdu notre autonomie alimentaire et, tout ceci, au détriment de l’ensemble du vivant et pour le seul profit de transnationales. Peut-être est-il (encore) temps de réagir ?

 

Fabrice Nicolino est un journaliste spécialisé depuis plus de vingt ans dans les questions d’écologie et chroniqueur pour Charlie Hebdo. Toujours hospitalisé, il a été grièvement blessé dans l’attentat contre la rédaction. Lors de cette interview dans les locaux de l’Hebdo avant l’attentat, il exposait sa vision interpellante de l’alimentation actuelle. Pour lui, depuis l’industrialisation – véritable rupture dans notre société – nous avons laissé le soin aux industriels de nous nourrir. Les conséquences sont affligeantes : la nourriture, en s’éloignant de nous, nous apparaît comme une simple marchandise transportée sur des distances inouïes et complètement déconnectée du « vivant ».

Qu’est-ce qu’on mange demain ?

Alors que, dans l’histoire, les hommes auraient consommé 7000 espèces végétales différentes sur les 30.000 consommables, aujourd’hui elles ne sont plus que 30 à fournir 90 pour cent des calories végétales consommées dans le monde ! Par contraste, là où l’alimentation traditionnelle persiste, comme dans un petit village karen de Thaïlande, les villageois cultivent plusieurs centaines d’aliments différents. Selon François Couplan, ethnobotaniste spécialisé dans l’utilisation traditionnelle des plantes sauvages et cultivées, la nature foisonne de ressources alimentaires qui pourraient offrir une nourriture riche et variée à ceux qui savent les reconnaître.

Fredmeyer_edit_1

Fabrice Nicolino dénonçait un fait analogue par rapport à la viande dans son livre « Bidoche : l’industrie de la viande menace le monde ». En effet, les conséquences écologiques de la consommation mondialisée de viande sont comparables : disparition de races entières d’animaux, destruction d’immenses surfaces de forêts pour les nourrir… Pour lui, cette main mise de l’industrie sur l’alimentation s’apparente à un véritable hold-up planétaire. Le tout sur fond de « nourriture rapide ». Nous prenons de moins en moins le temps de savoir ce qu’il y a dans notre assiette et d’où cela vient.

La solution : ralentir

Le mouvement « slow food », fondé en 1986 en Italie par Carlo Petrini, prône par opposition de manger sainement et lentement pour redonner au fait de s’alimenter son importance fondamentale. Mais tout laisse à croire pourtant que ce phénomène d’industrialisation va continuer à s’accélérer car la puissance des transnationales ne cesse d’augmenter. Quand on sait que leurs chiffres d’affaires dépassent parfois certains budgets nationaux, il y a de quoi frémir…

Mais tout espoir ne serait pas perdu ! Dans une autre vidéo, il précise que l’émergence de l’alimentation bio est la marque d’un changement profond dans l’alimentation humaine. Aujourd’hui en France, plus de la moitié des consommateurs achète au moins une fois par mois des produits bio. Ce rejet d’une alimentation industrielle gorgée de pesticides et d’additifs représente déjà un changement notable et spectaculaire. Au plan mondial, ce changement de paradigme pourrait, à terme, contribuer à répondre à une question cruciale : comment nourrir 9 ou 10 milliards d’humains en 2050 ? Et si l’agro-écologie était la solution ? Restons positifs : tout reste possible, à condition de certains changements collectifs majeurs.

Lire l’article de Rue89 / ventscontraires.net

 

Commenter cet article

gwendal 08/02/2015 01:23

-BIO-CARBURANTS... En Mars 2007, Dominique Guillet (Président de Kokopelli) lance l'alerte avec son article « Mettez du sang dans votre moteur – La tyrannie des nécro-carburants »!.
L'Association Kokopelli et Univer nature demandent un moratoire qui ne sera suivit par aucune autre organisation ...car quasi tous les écolos sont tombés dans le panneau et ont succombé aux pseudo bio-carburants...!
Ce que les politiciens et les médias ont eu le culot d'appeler « bio-carburants » sont en fait des carburants qui sont issus de plantes cultivée avec l'artillerie lourde de l'agro-chimie et des pesticides...!

-Les Bio-carburants ont accru la tragédie de la sous-nutrition, de la mort de faim, de la misère sociale, du déplacement des populations, de la déforestation, de l'érosion des sols, de la désertification ...et de la pénurie en eau!

-Les Grands Groupes Pétroliers, alliés aux Grands Groupes de l'Alimentaire, aux grands Groupes de l'Agro-chimie et aux Grands Groupes Semenciers ont tenté de rassurer les consommateurs en disant que les carburants végétaux ne représenteraient pas de concurrence pour la filière alimentaire... En fait, les cours du Mais, Blé, Soja ont doublé ou triplé!
Des émeutes de la faim ont éclaté dans des dizaines de pays!

-La FAO aurait besoin de 30 milliards de dollars pour régler le problème de la faim dans le monde chaque année... Une somme ridicule au regard des 1100 milliards de dolards dépensés chaque année en armement!

-1 centrale d'Ethanol dans l'Iowa (Corn Lp) utilisait tous les jours 300 Tonnes de charbon et toutes les minutes...1500 Litres d'eau pour bruler le mais en éthanol!
Ca signifie que:
- il faut ½ Kg de charbon pour produire 1 Litre d'éthanol E85
- il faut 2,5 Kg de mais pour produire 1 Litre d'éthanol
Rappel:
- il faut 1000 Litres d'eau pour produire 1 Kg de mais
donc
- il faut 2500 Litres d'eau pour produire 1 Litre d'éthanol!
Conséquence supplémentaire:
- 1 Litre d'éthanol génère l'érosion de 15 à 25 Kg de sol!
-Pour chaque Tonne de nourriture produite par l'agro-industrie il y a 6 (zone tempérée) à 25 Tonnes de terre qui disparaît par érosion des sols (qui sont complètements secs car brulés par les produits chimiques) ...érosion Hydrique et éolienne (emportés par les vents dans les océans)!
Un occidental qui mange bien (1 Tonne par an au régime carnassier) induit 6 Tonnes de sols qui s'en vont dans l'océan!
En Chine, c'est 25 Tonnes de sols qui disparaissent pour 1 Tonne de nourriture mangée par chaque personne!

-L'érosion des sols est le principal problème de l'humanité (ça menace directement notre survie), mais la « Commission de la désertification » qui existe à l'ONU n'a aucun budget!
La désertification frise le secret d'état...
Les multinationales de l'agro-chimie font tout pour que le scandale n'éclate pas...car la grande majorité de l'érosion est due à l'agriculture dite moderne: chimique, intensive, et toxique!


Chaque seconde, c'est 2400 Tonnes de sols qui sont érodés ...soit 10.000 Tonnes toutes les 4 secondes ...soit 76 milliards de Tonnes chaque année!
Chaque heure, c'est 1370 Hectares qui sont désertifiés pour toujours ...soit 12 millions d'hectares chaque année ...soit la moitié de la surface agricole française chaque année!
En France, la moyenne d'érosion des sols est de 17 T par Hectare et par An...
Erosion Betteravière dans le nord de la France = 100 Tonnes de sols par hectare et par an!

Il faut à la terre 2000 ans de régénération naturelle pour réparer 20 ans de culture intensive Betteravière!
1 siècle de culture de Betteraves requière 10.000 ans de régénération naturelle!
Si rien ne change, il n'y aura plus 1 Gramme de terre arable sur la terre vers 2050...

Le problème N°1 sur la terre est les pesticides, et le problème N°2 est la désertification-érosion (créée par le fait que les sols sont brulés et le manque d'eau ...gaspillé par l'agriculture chimique)!

-La production de 1 Kg de viande de boeuf nécessite 100 Kg de fourrage + 4 Kg de grains soit plus de 100.000 Litres d'eau (fourrage, grain, et abreuvage de l'animal destiné à l'abattage ...qui « porte ce futur 1 Kg de viande »)!
1 Kg de viande correspond à une douche de 5 minutes à 18L/minutes pendant 3 ans consécutifs...donc 1 Kg de viande de boeuf = 3 ans de douches pour 1 personne (ou 1,5 an pour 2 douches/jour)!

Nous sommes sociaux !

Articles récents