Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


La croûte terrestre située sous l'Islande se soulève à un rythme record

Publié par David Jarry - Webmaster sur 9 Février 2015, 11:21am

Catégories : #Changements terrestres

Les glaciers de l'Islande (ci-dessus, le glacier du Vatnajökull) fondent de plus en plus vite, ce qui a pour effet de "soulever" littéralement l'île de plusieurs centimètres par an, révèle une étude. Crédits : Andreas Tille

Les glaciers de l'Islande (ci-dessus, le glacier du Vatnajökull) fondent de plus en plus vite, ce qui a pour effet de "soulever" littéralement l'île de plusieurs centimètres par an, révèle une étude. Crédits : Andreas Tille

Du fait de la fonte de ses glaciers, l'Islande se soulève à une vitesse de trois centimètres par an, révèle une étude. Un phénomène qui pourrait s'accompagner d'un accroissement de l'activité volcanique sur l'île.

La croûte terrestre située sous l'Islande se soulève à grande vitesse à cause de la fonte de plus en plus rapide de ses gigantesques glaciers, révèle une étude publiée par des chercheurs de l'Université d'Arizona.

Ce soulèvement de la croûte terrestre islandaise est étonnamment rapide, souligne l'étude : dans le centre et le sud de l'île, certaines zones s'élèvent en ce moment de plus de trois centimètres par an.

L'intérêt de ces travaux, dirigés par la géophysiciennne Kathleen Compton (Université d'Arizona à Tucson, États-Unis), est également qu'ils montrent pour la première fois l'existence d'un lien étroit entre la vitesse à laquelle la glace fond, et la rapidité avec laquelle la croûte terrestre islandaise se soulève : "L'Islande est le premier lieu où nous pouvons dire qu'une accélération de la perte de la masse de glace signifie une accélération du soulèvement de la croûte", explique Richard Bennett, co-auteur de ces travaux dans un communiqué publié par l'Université d'Arizona.

Pour parvenir à ces résultats, les auteurs de l'étude ont placé 62 capteurs à différents emplacements de l'île, reliés à des satellites. Résultat : au fil des années, les données envoyées par ces capteurs aux satellites ont permis aux chercheurs de mesurer le lent déplacement des roches de l'île.

Selon les chercheurs, la fonte des glaciers de l'Islande pourrait accroître l'activité volcanique sur l'île au cours de ces prochaines décennies, comme cela a déjà été le cas en 2010 avec le volcan Eyjafjallajökull. En effet, ils rappellent que la dernière déglaciation survenue il y a 12 000 ans environ s'était accompagnée d'un accroissement de l'activité volcanique en Islande.

Ces travaux seront prochainement publiés dans la revue Geophysical Research Letters, sous le titre "Climate driven vertical acceleration of Icelandic crust measured by CGPS geodesy".

http://www.journaldelascience.fr/users/julie-aram

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents