Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


La véritable cause des addictions !

Publié par David Jarry - Webmaster sur 13 Février 2015, 07:08am

Catégories : #Sciences

La véritable cause des addictions !

D’ordinaire, l’addiction est présentée comme « une dépendance chimique entièrement causée par la manière dont le corps réagit à une substance donnée. » Par exemple, pour le tabac, c’est la nicotine qui vient s’agripper à certains des récepteurs de notre cerveau, qui se trouvent pris au dépourvu si cette substance vient à manquer

Mais Johann Hari, auteur de “Chasing The Scream: The First and Last Days of the War on Drugs ” est pour sa part convaincu que c’est un élément important dans la vie d’une personne qui peut causer l’addiction.

Johan Hari explique ainsi se souvenir d’une vieille campagne de prévention contre la drogue datant des années 1980 : On y voyait un rat, placé dans une cage avec deux petites bouteilles d’eau.
L’une des bouteilles contenait de l’eau pure, tandis que l’autre était coupée à l’héroïne ou à la cocaïne. Advient ce qui doit arriver, le rongeur devient accro à la deuxième bouteille et la boit jusqu’à mourir d’overdose.

L’hypothèse est la suivante : et si le rat n’avait pas UNIQUEMENT bu la seconde bouteille parce que la drogue le forçait à recommencer sans cesse ? Et si le rat avait commencé à se droguer, simplement parce qu’il était bêtement bloqué dans une cage et qu’il n’avait pas d’autres chose à faire ?

C’était aussi l’avis du professeur Bruce Alexander, chercheur en psychologie à l’Université de Vancouver. Il a donc reproduit une expérience très similaire, mais dans un environnement très différent. La cage était en effet remplie de jouets, de tunnels, de nourriture et surtout, d’autres rats avec lesquels notre potentiel rongeur drogué pouvait interagir.
Et comme dans l’expérience précédente, deux bouteilles d’eau étaient à leur disposition : L’une contenant de l’eau pure, l’autre mélangée avec une drogue dure.

Bien sûr, les rats ont bu l’eau droguée. Pourtant, aucun d’entre eux n’est devenu addict à ce breuvage, ils se sont en fait mis à l’éviter après quelques essais.

Leur environnement positif et heureux, a conclu le chercheur, les a conduits à ignorer la drogue puisqu’ils pouvaient s’amuser d’une autre manière, beaucoup plus saine.

Et cette caractéristique ne se retrouve pas uniquement chez les rats ! Ainsi, pendant la guerre du Vietnam, une proportion record de 20% des soldats américains avaient développé une addiction pour l’héroïne tandis qu’ils étaient au combat. L’armée américaine rapporte que 95% de ces soldats ont réussi à sortir de l’addiction une fois rentrés chez eux à la fin de la guerre.
En revenant d’un environnement effrayant et stressant pour aller dans un milieu plus calme et plus heureux, ils n’avaient plus autant besoin de la drogue qu’ils prenaient pour faire face à leur dur quotidien.

Ce serait donc le calibre de nos « cages » qui provoque au départ l’addiction, et qui rend les personnes plus susceptibles (ou non) de sombrer dans la drogue.

Voilà pourquoi Johann Hari est convaincu que la véritable manière de soigner l’addiction, le meilleur remède, c’est de placer des personnes souffrant de ce problème dans des environnements positifs et sociaux.

Dans la plupart des pays (dont la France) les personnes souffrant d’addiction sont placés dans des centres dans lesquels on tente de les sevrer en leur donnant des produits parfois aussi nocifs pour leur santé que ceux qu’ils prenaient avant.

Peut-être que la meilleure manière de les aider à reprendre pied serait encore de leur permettre de se réinsérer dans la société en les intégrant et en leur offrant des opportunités de vivre d’une meilleure manière, plutôt que de les rejeter comme s’ils étaient des monstres hideux.

Bref, ouvrons notre « cage » et laissons-leur une seconde chance !

Source : EliteDaily           

Commenter cet article

Pascal 16/02/2015 16:06

Clairement d'accord avec ce point de vue : les personnes prenant de l'héroine ont initialement une détresse et faiblesse psychologique, ce qui les amène à consommer à nouveau et ainsi croire qu'ils en sont dépendants physiquement. Alors que non !

gwendal 14/02/2015 00:35

Tout est commerce! Et les plus grand propriétaires d'entreprises du monde le savent...
Ils savent aussi que le commerce ne consiste pas a répondre à une demande!
Le commerce consiste a créer une offre et a tout faire pour que les gens finissent par y-succomber ...après nombre de pressions publicitaires (c'est à dire de pressions environnementales) ;)

Changer d'environnement change les gens!

sam 13/02/2015 10:13

la première drogue légalisée en France est l'alcool, cette addiction touche tout les milieux et pas seulement des marginaux.
L'addiction est multifactoriel, un terrain génétique, une histoire personnelle qui favorise le basculement et une prédisposition cérébrale.
Enfin l'addiction ne concerne pas que les produits extérieurs mais elle peut être endogène, ainsi un comportement peut devenir addictif aussi absurde soit-il.
c'est le centre d'apprentissage couplé à celui de la récompense dans nos circuits cérébraux qui provoque accoutumance ( nécessité d'augmenter les doses pour un même effet ) et dépendance.
l'addiction est complexe, on n'en guérit jamais, on peut juste apprendre à dominer ses pulsions en développant des techniques de comportements bien qu'il existe des médicaments pour certaines addictions ( tabac, boulimie) qui complète la prise en charge..

Nous sommes sociaux !

Articles récents