Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Vents violents: plus de 13.000 foyers privés d'électricité dans le Sud

Publié par David Jarry - Webmaster sur 9 Février 2015, 07:10am

Catégories : #Climat

 
share-logo
RTE

Dans le Gard, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône, plus de 13.000 foyers étaient toujours privés d'électricité dans la soirée. Photo archives Patrick Blanchard

 Dans le Gard, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône, plus de 13.000 foyers étaient toujours privés d'électricité dans la soirée.

 Les pompiers ont effectué dimanche plus de 750 interventions à cause du vent dans le Gard, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône, et plus de 13.000 foyers étaient toujours privés d'électricité dans la soirée sur ces trois départements, a-t-on appris auprès des secours et d'ERDF.

C'est dans le Gard que la situation était le plus critique avec 8.000 foyers privés de courant à 20h00. Les interventions des équipes d'ERDF étaient rendus difficiles par les rafales encore violentes dans la soirée, a indiqué le porte-parole d'ERDF pour ce département.

Des rafales à 140 km/h

Au plus fort de l'épisode, Météo France a enregistré des vents à quelque 140 km/h dans la région nîmoise. "Il y a beaucoup de dégâts sur les lignes, par des chutes d'arbres et les équipes sur le terrain travaillent pour le moment principalement à la mise en sécurité des lignes", a indiqué à l'AFP Fernando Queimando, d'ERDF Gard. Lundi matin, le effectifs des techniciens ERDF seront portés à 260 hommes, avec des renforts des départements voisins, pour rétablir le courant chez les usagers gardois dans les meilleurs délais, a ajouté M. Queimando. Dans les Bouches du Rhône, 4.100 foyers étaient toujours privés de courant à 20h00 dans la région d'Arles, tandis que dans le Vaucluse 1.400 foyers n'étaient pas rétablis, a indiqué à l'AFP la porte-parole d'ERDF, Hélène Doussaud.

Un pompier légèrement blessé dans leVaucluse

Dans le Vaucluse, un pompier volontaire a été légèrement blessé à la jambe par la chute d'une tôle mais aucun autre blessé n'est à déplorer.

L'alerte orange aux vents violents était maintenue dans cinq départements du Sud-est: Ardèche, Bouches-du-Rhône, Drôme, Gard et Vaucluse. Entre 10h et 17h, les pompiers du Vaucluse ont comptabilisé quelque 280 interventions pour des chutes d'arbres et de matériaux, et des dégagements de la voie publique, principalement dans l'axe rhodanien, a indiqué le Codis. Bourrasques dans le centre de Nîmes Un portique directionnel est tombé sur la chaussée occasionnant des difficultés de circulation entre midi et 13H30 sur une route départementale à Caumont-sur-Durance, ont indiqué les gendarmes.

Dans le Gard, les pompiers sont intervenus 380 fois depuis dimanche matin pour des chutes d'arbres sur des voitures, ainsi que de tuiles et de divers objets sur la chaussée, principalement dans le centre de Nîmes. Une centaine d'interventions étaient en attente à 19H00.

Dans les Bouches-du-Rhône, c'est dans le pays arlésien et à la frontière avec le Vaucluse que se sont concentrées l'essentiel des 145 interventions relevées à 19H00, a indiqué le Codis 13, principalement pour des chutes d'arbres.

Deux axes routiers étaient toujours coupés dans la soirée dans cette zone, a-t-on précisé. Les pompiers ont souligné qu'il n'y avait aucun blessé dû aux intempéries pour le moment. Météo France a enregistré des rafales à 137 km/h à Avignon et 140 km/h à Nîmes.

L'arbre tombe sur un restaurant fermé En Ardèche, les pompiers ont été mobilisés "pour des dégâts matériels mais sans gravité avec des vents de 100 km/heure", selon le Codis. A Guilherand-Granges, à l'ouest de Valence, un arbre haut de 30 m est tombé sur la terrasse d'un restaurant qui était fermé, sans faire de blessé.

Selon Météo-France, cet épisode de mistral violent devait perdre progressivement en intensité an cours de nuit de dimanche à lundi notamment en seconde partie de nuit.

http://www.nicematin.com

 

Commenter cet article

gwendal 09/02/2015 23:36

Tant que les gens qui veulent toujours "mettre un compteur" pour facturer auront le dessus, ce genre de désagrément continuera ...car c'est soumis a un réseau, alors que des sources d'énergies (autonomes, libres et gratuites) pour chaque foyer écarteraient évidemment tous ces problèmes de réseaux ;)
Qui se demande pourquoi, au 3ème millénaire, on paye encore pour avoir une énergie ...et qui produit en plus des déchêts nucléaires?!
Moi, je me la pose cette question. Et vous?
Avez-vous donné votre accord pour payer ce qui devrait être gratuit et fiable depuis longtemps...? Moi, NON!

Nous sommes sociaux !

Articles récents