Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Archéologie : découverte exceptionnelle en France d’une tombe princière celte

Publié par David Jarry - Webmaster sur 4 Mars 2015, 21:17pm

Catégories : #Mythologies - Civilisations anciennes

Archéologie : découverte exceptionnelle en France d’une tombe princière celte
Archéologie : découverte exceptionnelle en France d’une tombe princière celteArchéologie : découverte exceptionnelle en France d’une tombe princière celte

L’endroit ne paie pas vraiment de mine, en bordure d’un rond-point, à un jet de pierre des tristes préfabriqués de la zone d’activité commerciale de Lavau (Aube). C’est pourtant là, en prévision de nouvelles constructions commerciales, que les chercheurs de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) fouillent, depuis l’automne, une tombe princière du Vsiècle avant notre ère, qui s’annonce comme l’une des plus remarquables de la culture celte de la période dite du Hallstatt (entre 800 et 450 avant J.-C.).

La découverte, rendue publique mercredi 4 mars, est qualifiée d’« exceptionnelle » par les archéologues, tant par les dimensions du site que par la qualité du matériel mis au jour. Et le caveau, dont la fouille n’est pas encore achevée, recèle sans doute de nouvelles surprises.

Objets de prestige

L’équipe de fouilleurs a déjà mis au jour des objets de prestige qui font de la tombe de Lavau un analogue de celles de Hochdorf (Allemagne) ou de la célèbre tombe de Vix, découverte en 1953. Un vaste chaudron de bronze, d’environ un mètre de diamètre, finement ouvragé et dont les quatre anses sont ornées de têtes cornues du dieu grec Acheloos, forme la pièce principale du matériel exhumé. « Nous pensons que ce chaudron est de facture probablement étrusque, ou peut-être grecque », dit l’archéologue Emilie Millet, responsable du mobilier.

D’autres objets de prestige, la plupart en provenance du monde méditerranéen, témoignent du pouvoir économique et politique du seigneur celte inhumé là voilà quelque vingt-cinq siècles. En particulier, un vase à boire de fabrication grecque – une oenochoe – retrouvé dans le chaudron est une pièce sans équivalent. Ce vase de céramique noire, utilisé pour prélever le vin dans le chaudron au cours du banquet, est rehaussé, à son pied et à sa lèvre, d’une tôle d’or.

« Même dans les riches tombes grecques on ne retrouve pas de tels objets », note l’archéologue Dominique Garcia, professeur à l’université d’Aix-Marseille et président de l’Inrap, pour qui les artisans grecs ont peut-être adapté leur production aux caprices du prince barbare. L’origine de l’objet ne fait cependant aucun doute. Dionysos y est représenté dans une scène de banquet caractéristique du monde grec, allongé sous une vigne face à un personnage féminin. D’autres éléments de vaisselle liés à la consommation de vin et à la pratique grecque du banquet – le symposium – ont également été retrouvés. Notamment, une cuiller d’argent et d’or permettait de filtrer le vin des aromates avec lesquels il était, à l’époque, mélangé.

Monument d’environ 7 000 mètres carrés

Le sexe du défunt n’est pas encore connu avec certitude – certains de ses ossements affleurent dans le caveau, mais n’ont pas encore été dégagés – mais la présence d’un poignard de bronze plaide pour un prince et non, comme dans la tombe de Vix, pour une princesse. Mais, que le défunt de Lavau soit un homme ou une femme, le mobilier funéraire suggère à nouveau l’acculturation des élites celtes de cette période aux pratiques culturelles du monde méditerranéen.

Sur le même site, d’autres sépultures plus anciennes ont été mises au jour. Une vingtaine d’urnes funéraires contenant des esquilles et des cendres sont bien plus anciennes et remontent à l’âge du bronze, jusqu’à 1 400 avant J.-C. Toutes ces sépultures ont été réunies dans un même monument au Ve siècle, un vaste tumulus d’une emprise d’environ 7 000 mètres carrés, ceinturé par un fossé et une palissade, érigé au-dessus de la sépulture princière hallstattienne. Un monument de plusieurs mètres d’élévation qui devait, à l’époque, fortement marquer le paysage. Aussi fortement que les préfabriqués aujourd’hui construits sur la ZAC, mais sans doute d’une manière quelque peu différente…

http://www.lemonde.fr/

Commenter cet article

Mister Mustache 11/03/2015 13:03

4 hypothèses peuvent être avancées lorsque des messages disparaissent:

1- Une malheureuse erreur technique

2- Les citations de Perceval sont peu appréciées

3- Une politique "webmasteriale" qui favorise les messages de contre vérités (lire mensonge dans le texte) et autres "délires" que je trouve particulièrement dangereuse. Cela favorise l' ignorance et maintient le citoyen dans un brouillard culturel qui permet de manipuler plus facilement le public.

4- A moins que cela ne soit purement "commercial" afin de cibler plus facilement les personnes crédules, cœur du marché pour ce genre d' informations.
Pourtant en haut de page du site on peut lire:"Partager l'information est notre arme la plus puissante...Ceci est notre devoir de trans-mission. "La décision prise au plus profond de la conscience individuelle de faire partie de la solution est la clé pour mettre un terme à l'emprisonnement de l'humanité et apporter la vraie liberté aux habitants de cette planète."

Tout un programme à méditer

David Jarry - Webmaster 13/03/2015 15:48

Il y a actuellement un bug sur les commentaires l'hébergeur d'overblog est dessus; merci de votre compréhension

Mister Mustache 13/03/2015 13:46

Ma qu'eskecéqueça? Les messages apparaissent puis disparaissent

Caroline.D 06/03/2015 09:42

Gwendal, je parle du Chef de guerre Celte évidemment et non du mythe de l'homme-dragon.

bvb_cartoon@hotmail.com 06/03/2015 08:15

Eh bien tu es mal renseigné Mister Mustache. Il est prouvé depuis 10 ans qu'utherpendragon est un homme qui a réellement existé. Ils ont retrouvé des traces de son existance mais pas sa dépouille.
C'est l’existence d'arthur qui n'est pas prouvé. Il faut se mettre à la page.

Mister Mustache 06/03/2015 13:53

Un peu court mon(ma) cher(e). Cite tes sources, stp et pas du nouvelordremondial.com ou du onnouscachelaverité.fr., merci.
Pour être précis et sans raconter n' importe quoi comme c'est le cas quotidiennement dans les commentaires, il y a des suppositions comme quoi certains personnages historiques auraient influencé la création des personnages d' Uther, d'Arthur, de Merlin (bref toute la clique des légendes arthuriennes qui vont de Geoffroy de Monmouth à d' autres textes qui lui sont bien antérieur), mais ceux ci n' ont aucunes véracité historique, non non non.
La culture ça ne s'invente pas, ça s' entretient!

Et je terminerai par une célèbre citation de Perceval:" Et toc ! Remonte ton slibard, Lothard !"

Caroline.D 05/03/2015 14:50

Un prince celte au Veme siècle av-J.C qui a sa tombe plus riche et plus grande toutes les autres connues... Un prince qui a réunit les dépouilles de ses ancêtres au milieu des siennes avant de mourir... Et donc toute un arbre généalogique dont on aurait pas retrouvé de dépouilles jusqu'à maintenant.
Euh ce n'est pas la description d'Utherpandragon ? C'est tellement la description de ce que l'on sait sur lui et sa famille sur la fin de sa vie que ce serait étonnant que ça ne soit pas lui.

bounds 06/03/2015 13:01

Oui bien sur....inventé comma atlantis....d ailleurs les scientifiques ont preuve que cette cite a existé.... Donc pourquoi pas....dans toute légende il y a une part de vérité....quand on voit tout les gens qui vont prier un dieu qu il n ont jamais vu......

gwendal 05/03/2015 23:24

Salut caroline.D,
qui est celui dont tu parles?

Mister Mustache 05/03/2015 20:14

Mais bien sûr, la dernière demeure du père d' Arthur ne se trouve pas sous la table ronde mais sous un rond point. C'est forcément un signe...(sic)
Seulement voila, Uther n' est qu' un personnage de légende inventé vers les 1135 après Jean-Claude.

Mister Mustache 05/03/2015 08:30

Et oui, la mondialisation existait deja.

Nous sommes sociaux !

Articles récents