Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Les députés votent le texte sur la fin de vie

Publié par David Jarry - Webmaster sur 17 Mars 2015, 19:56pm

Catégories : #Société

Les députés français ont adopté mardi, en première lecture, une proposition de loi qui permet de plonger dans une sédation irréversible les patients en phase terminale, sans aller jusqu'à légaliser l'euthanasie comme le réclamaient certains.

La proposition de loi d'Alain Claeys (PS) et de Jean Leonetti (UMP), qui a été votée par 436 voix contre 34, propose une "sédation profonde et continue" et rend contraignantes pour les médecins les directives anticipées laissées par les malades.

Les groupes PS, UMP, UDI et Front de gauche ont massivement voté en faveur de ce texte soutenu par le Premier ministre, Manuel Valls, qui le juge "équilibrée".

Les élus écologistes et du groupe des radicaux de gauche ainsi que plusieurs députés PS se sont abstenus. Ils avaient défendu en vain des amendements identiques qui proposaient de légaliser le suicide médicalement assisté, "l'assistance médicalisée active à mourir".

A droite, des députés de l'Entente parlementaire, l'aile droitière de l'UMP, qui avait mené bataille contre le mariage pour tous, se sont également abstenus.

LE TEXTE SUR LA FIN DE VIE ADOPTÉ PAR L’ASSEMBLÉE© REUTERS/Philippe Wojazer LE TEXTE SUR LA FIN DE VIE ADOPTÉ PAR L’ASSEMBLÉE

Ils jugent le texte "inutile et dangereux" et s'élèvent, tout comme les responsables des principales religions, contre ce qu'ils considèrent comme "un droit à la mort".

Le Sénat devrait l'examiner à son tour en mai ou juin.

(Emile Picy, édité par Yves Clarisse)

Reuters

Commenter cet article

Yann 18/03/2015 12:54

Si j'avais le choix, je mourrais dans mon sommeil, après une longue vie heureuse et sans soucis de santé. Mais si je devais me chopper une saloperie qui me ferait souffrir le martyr, je préfèrerais certainement en finir chez moi, quand bon me semblerait, entouré des miens. Le suicide assisté est une bonne solution pour certains cas, pas pour d'autre.
Surtout, en toute conscience, on devrait pouvoir choisir.
Dans le terme "euthanasie" il y a l'idée que le malade ne choisi pas, mais qu'on le fait pour lui, et c'est quelque chose qui me gène. ça veut dire qu'il a dépassé le stade de conscience, de raisonnement.
Je trouve courageux ces gens qui font le choix terrible d'aller en Belgique ou en Suisse pour partir en toute dignité.
C'est leur choix, mais aussi visiblement celui de la très grande majorité des Français puisque 8 sur dix jugent "nécessaire" une loi autorisant l'euthanasie et 96 % sont pour la sédation profonde (sondage BVA Orange)
http://www.bva.fr/data/sondage/sondage_fiche/1678/fichier_bva_-_orange_-_i-tele_-_les_francais_et_la_fin_de_vie_-_mars_2015d3120.pdf

Tonton Marcel 17/03/2015 22:41

Pourquoi ne votent-il pas une loi en faveur de l'euthanasie :
Un patient condamné qui souffre rapportent beaucoup plus qu'une fois qu'il est décédé.
C'est tout, c'est juste une question de fric.
Dans un même temps on cherche à faire voter des lois qui rendent le vaccin obligatoire, quand on connaît les risques de la vaccination (qui ont déjà entraîné de nombreux décès).
On refuse de tuer d'un côté, mais on prend le risque de tuer de l'autre...
Le jour où il n'y aura plus d'argent sur Terre, les choses seront envisagées sous un angle beaucoup plus humain.

actiwish 18/03/2015 13:15

Je rejoins le commentaire de Mister Mustache. Pour avoir été malade sur une longue période (de 19 à 25 ans) sans accompagnement, après ça m'a endurci, mais c'est aps évident dans mon taf car tout le chipote pour des broutillle, ce que je ne comprends pas car il y a bien plus important et précieux que des conneries.
Mes parents ont préféré m'isoler en plus de mon isolement sociale, j'étais nourri sous sonde, donc les resto, ciné, bar, ... c'est fini. A présent ils regrettent d'avoir préféré m'isoler du reste de ma famlle pour pas embéter tout le monde.
C'est dommage car ma grand s'intéresse depuis très longtemps à tout ce qui est spirituel, ... j'aurai pu apprendre ce que j'ai compris bien plus rapidement.à présent je vais réaliser certains de mes rêves comme faire du bénévolat pour préserver les forêts, ... pour cette année. après ce sera la conservation de la biodiversité marine (requin, raie, corail, ...)

Donc oui les personnes atteintes de grosse maladie ont besoin d'être accompagnées mais malheureusement pu personne ne sait affronter réellement les difficultés.

Mister Mustache 18/03/2015 12:42

Faux et archi faux. Les soins dispensés à une personne en fin de vie ne rapportent rien (soins d’hygiènes, antalgiques, etc...). De plus,(mais il n' y a que ceux qui travaillent dans le milieux pour le savoir, moi en l' occurrence) lorsque les patients sont soulagés de la douleur, qu' un vrai soutien psychologique est mis en place et si tous les soins algiques inutiles sont absents, les patients ne demandent pas /ou plus l' euthanasie.
Ce que je pense de ce sujet, c' est que la société n' est plus capable d' affronter la maladie et la mort. On cache nos malades dans nos hôpitaux, les patients ne peuvent "quasiment" plus mourir à domicile alors que la majorité d' entre eux le souhaitent. On veut absolument euthanasier les malades car c' est tellement plus facile que d' accompagner, de prendre du temps et d' affronter ces épreuves que sont la maladie et la mort.
Triste monde et respect à mes collègues médicaux et paramédicaux qui gèrent ces situations au quotidien et subissent la pression des médias et de tous ces gens euthanasistes donneurs de leçons mais rarement présents pour soutenir les malades.

Nous sommes sociaux !

Articles récents