Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Nouveau budget de 25 millions d’euros pour HAARP en 2015 !

Publié par David Jarry - Webmaster sur 25 Mars 2015, 07:05am

Catégories : #Nouvel ordre mondial

Nouveau budget de 25 millions d’euros pour HAARP en 2015 !
Ci-dessus: L’instrument de recherche ionosphérique haarp-1(IRI) réseau d’antennes à Gakona en Alaska, anciennement connu sous le nom High Frequency active Auroral Research Program (HAARP), le programme est maintenant terminé, mais l’installation est contrôlée par l’US Navy, qui y a alloué 25 millions énumérés dans la demande de budget de l’exercice 2015
Nous sommes en 2015, un an après l’annonce d’un démantèlement de l’installation HF (haute fréquence) à Gakona en Alaska – et nous venons de découvrir que la seule chose qui ait changé en Alaska est le nom de l’installation. (Fawkes: ils ont fait pareil pour bien d’autres programmes comme MK Ultra par exemple).

L’US Navy a demandé 25 millions pour des antennes de haute fréquence (HF) NON NOMMEES pour l’exercice 2015. Spécialement pour faire le même type d’expériences que le programme HAARP !

De toute évidence, il n’y a que peu d’endroits sur le sol américain où ces installations polaires puissent exister, donc nous en déduisons que l’installation dont on parle, la seule connue …est l’installation d’antennes IRI (instrument de recherche ionosphérique) de Gakona ( appelée « vulgairement » HAARP).
Pas de doute maintenant que les budgets 2015 fonctionnent. Comme les deux années précédentes, cette installation est utilisée par la recherche.
Voici l’exercice 2013, l’exercice 2014, AF 2015 demandes de la Marine des États-Unis: (vu à la page 92 de la 492 pages en format pdf, ( voire le lien d’origine)
La Marine américaine a alloué 25 millions de dollars à ces programmes, il s’avère que c’est plus du double du montant consacré à ces types de programmes en 2013 par la DARPA.
La DARPA avait le contrôle du programme HAARP les 2-3 dernières années, avec l’US Air Force et l’US Navy, qui a alloué un total de 11 millions de $.
Le programme ne s’appelle plus HAARP, il a été démantelé et est désormais remplacé par un terme plus général d’installation haute fréquence.
Le « programme» se termine, mais l’installation d’antennes sert aux utilisations futures.
Je suppose que HAARP va s’appeler Alaskan High Frequency Array (installation haute fréquence d’Alaska ?)
Le Programme de recherche HAARP faisait/fait partie d’un réseau d’installations utilisées dans le monde entier, et sûrement pas le dernier construit.
Aucun doute à ce sujet maintenant, ils ont alloué de l’argent pour les mêmes expériences, les mêmes installations. Juste fait disparaitre le nom du programme : «HAARP».

Confirmé: HAARP n’est pas démoli

28 juillet 2014
Le Pentagone a retardé ses plans de démantèlement d’un centre de recherche controversé en Alaska jusqu’à l’année prochaine, pour un transfert possible vers une université ou une institution scientifique, a annoncé la sénatrice Lisa Murkowski.

 

Murkowski a dit le 2 Juillet que l’Armée de l’Air américaine avait accepté de mettre un terme à la démolition de l’installation HAARP jusqu’à mai 2015 tandis que les institutions de recherche, y compris l’Université d’Alaska, élaborer des propositions de financement pour cela.

HAARP, situé sur 30 hectares adjacents à Wrangell-St. Elias, dans le sud de l’Alaska, dispose de 180 antennes que les électrons du faisceau dans l’ionosphère pour la recherche sur les communications radio et de la surveillance. Les « théoriciens du complot » soupçonnent que le Département de la Défense utilise HAARP, mis en service en 1997, pour mener des expériences de contrôle mental et de modifier les conditions météorologiques mondiales.

Lors d’une audience le 14 mai 2014 au Sénat, Murkowski a demandé pourquoi le Pentagone prévoit de démolir HAARP cet été pour réduire les coûts, et si financièrement il était logique de détruire une installation de $ 290 millions quand son entretien annuel coûte moins de 1% .

Des scientifiques du monde entier ont envoyé au secrétaire à la Défense Chuck Hagel le mois dernier une pétition critiquant la fermeture et la démolition de HAARP. Robert McCoy, directeur de l’Université de l’Alaska, Institut de géophysique, a exhorté Hagel d’entamer « des négociations sérieuses avec d’autres organismes gouvernementaux pour trouver un moyen durable de conservation de cette ressource nationale unique et extrêmement précieuse, disponible pour la recherche atmosphérique dans l’avenir. »

 

La secrétaire de l’US Air Force, Deborah Lee James a écrit dans une lettre du 2 Juillet que son service a reçu de HAARP au cours des 17 dernières années, des informations de valeur dans des domaines aussi divers que les communications sous-marines, la propagation radar et les ceintures de radiations de l’espace. »

Elle a précisé que les utilisateurs militaires de HAARP avaient terminé leur recherche appliquée sur HAARP, ce qui a conduit à la décision de fermer et enlever l’équipement appartenant à la Défense. Mais, a-t-elle ajouté, l’Armée de l’Air « reconnaît le potentiel de HAARP comme une installation pour la recherche atmosphérique fondamentale. » James s’est dit ouverte à une proposition offrant une option durable à un autre organisme qui prendrait en charge l’installation sans l’équipement de la Défense, et paierait les frais généraux et l’entretien.

Lien connexe:

Des documents du laboratoire de recherche de la Navy confirment que les Etats-Unis créent des nuages de plasma artificiels

 

Commenter cet article

lasorciererouge 26/03/2015 21:23

HS

http://www.brujitafr.fr/2015/03/cern-une-panne-electrique-retarde-le-lhc-et-un-lien-avec-le-crash-de-l-avion-de-barcelonnette.html

Nous sommes sociaux !

Articles récents