Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Sarkozy veut passer la retraite à 63 ans et augmenter le temps de travail des fonctionnaires

Publié par David Jarry - Webmaster sur 2 Mars 2015, 21:13pm

Catégories : #Société

~~Le président de l’UMP, Nicolas Sarkozy, souhaite repousser à 63 ans l’âge légal de départ à la retraite dès 2020 et propose d’augmenter le temps de travail des fonctionnaires.

Sarkozy veut passer la retraite à 63 ans et augmenter le temps de travail des fonctionnaires

Alors que ses rivaux Alain Juppé et François Fillon prônent la retraite à 65 ans, l’ancien chef de l’Etat « préfère passer l’âge légal de départ à 63 ans pour bénéficier d’une retraite à taux plein, mais le faire à raison d’une augmentation de quatre mois par an. C’est-à-dire repousser l’âge de départ à 63 ans (et à 68 ans, sans décote), en trois ans ».

L’âge légal de départ à la retraite était de 65 ans avant d’être abaissé à 60 ans en 1982 au début du premier septennat de François Mitterrand. La réforme des retraites de 2010 a depuis fixé cet âge légal à 62 ans, à partir de la génération née en 1955 (2017). L’an dernier, l’UMP a proposé de le reculer à 65 ans en 2023.

 

M. Sarkozy veut aussi « repenser tout notre Code du travail » et propose « une règle simple »: « ne garder que les droits fondamentaux des salariés dans le Code du travail et renvoyer le reste à la négociation d’entreprise ».

Jugeant que « l’écart entre le secteur public et le secteur privé est devenu injustifiable », il estime « impératif d’augmenter » le temps de travail des fonctionnaires « si on veut que la France s’en sorte ». « Je souhaite que l’on renégocie les accords sur le temps de travail dans la fonction publique, il y aurait moins de jours de RTT mais, en contrepartie, je propose de rétablir les heures supplémentaires défiscalisées, pour inciter les fonctionnaires à travailler plus », souligne M. Sarkozy.

Contrairement à M. Fillon, il ne plaide pas pour l’abrogation pure et simple des 35 heures. « Mon principe est simple: les entreprises qui souhaitent sortir des 35 heures doivent pouvoir le faire par la négociation. Comprendre les besoins de l’économie française, c’est oser dire qu’il faut faire confiance aux entreprises, aux entrepreneurs et aux salariés pour négocier à leur niveau le temps de travail », déclare M. Sarkozy.

Il plaide en outre pour un retour « à un niveau de dépenses publiques équivalent à 50% du PIB » et une inscription de « ce chiffre dans la Constitution, pour qu’il ne puisse plus être dépassé ».

Alors que la France est « écrasée d’impôts », il estime qu’il « ne doit plus y avoir d’ISF ». « On ne peut pas vouloir l’Europe, c’est-à-dire la liberté de circulation des hommes et des capitaux, et avoir la fiscalité la plus lourde du continent. Cette inconséquence nous coûte cher. Il faut désidéologiser le débat fiscal ».

 

Source : Challenges / AFP

Commenter cet article

sam 03/03/2015 09:56

Je veux, je veux et encore je veux, Sarko t'es plus un ti enfants, grandis!

tomcat 03/03/2015 08:37

si les "vieux" ne partent pas en retraite.. (.pour quoi pas les faire bosser jusqu'à 70 ans ,pendant qu'on y est )
comment les jeunes vont t'ils pouvoir trouver du travail ? il est vrai qu'il vaut mieux payer un chomeur (ca dure moins longtemps ) que de payer des retraites......

gwendal 05/03/2015 23:13

Réponse de quelqu'un qui bloque devant une réponse tout à fait argumentée... ;)

Yann 05/03/2015 08:27

t'as plus pied, là.

gwendal 04/03/2015 23:42

C'est justement parce que tous les chômeurs ne sont capables de créer une entreprise, que je propose aussi qu'ils puissent créer DES entreprises A PLUSIEURS chômeurs!
Je n'ai pas dit qu'il fallait donner éternellement 4.000€/mois aux chômeurs! 6 fois 4.000€ donnés en 1 seule fois permettrait aux chômeurs de créer, seuls ou avec d'autres, une entreprise! ...ce qui aurait l'avantage de ne coûter que 6 mois à 4.000€ à Pôle Emploi ...au lieu de souvent 1000€ (ou 700€) pendant 2 ou 3 ans ...et avec la certitude (crise oblige) de les revoir encore après 1 ou 2 ans de travail salarié (pour ceux qui ont la chance d'en trouver un en CDI!

Ensuite, je te parle d'électoralisme ...et tu me réponds en parlant de service publique... Qui est hors sujet là? Et oui!
Pour info, le sujet de cet article est l'emploi et sa durée ...et c'est bien ce dont j'ai parlé ;)

Yann 04/03/2015 08:09

C'est du poujadisme de bas étage. tu crois vraiment que les chômeurs sont tous en capacité de créer une entreprise ? C'est ridicule. Et tu crois vraiment que ceux qui bossent et cotisent sont près à voir donner 4000 €/mois à des chômeurs alors qu'eux ne gagnent en moyenne que 1500 €/mois ? à ce compte là tout le monde se foutra au chômage.
Quant à ta réflexion sur les fonctionnaires, on est bien content de trouver des services publics gratuits. Mais si tu préfères payer pour une clinique privée, une justice privée, des écoles privées etc. libre à toi.

gwendal 03/03/2015 23:57

Le pire c'est que le coût (tout compris: temps passé avec les chômeurs, bureaux des agences Pôle Emploi, et bien sur ...les salaires des agents de Pôle Emploi) de chaque chômeur est de 4.000€ par mois pour l'institution Pôle Emploi!
Il serait plus logique de donner cet argent (4.000€/mois) aux chômeurs ...qui pourraient alors créer leur emploi en créant leur entreprise (ou des entreprises à plusieurs ex-chômeurs)!

...Mais, que ferait-on des agents de Pôle Emploi (emplois assimilés fonctionnaires, tout comme ceux de la Caf), dont quasi tous n'ont jamais travaillé vraiment dans le privé 100% privé?
Et oui, si ce système pourri continue encore c'est juste parce qu'il permet d'avoir plein de fonctionnaires ou assimilés ...électeurs qui votent toujours pour les partis qui leur promettent le plus pour leur gueule ...au détriment des chômeurs, mais ils s'en foutent des chômeurs, ces bon petits fonctionnaires, car eux peuvent partir en vacances et leur réfrigérateur est plein tous les jours de l'année...

Yann 03/03/2015 08:04

Et si on reparlait de son bilan ?

gwendal 03/03/2015 00:19

Glinc glinc clonc clonc...
Ah, oui c'est bien Sarkozy qui fait parler de lui ...j'avais bien entendu ses casseroles, ha ha ha!

marie 02/03/2015 21:43

beaucoup de gens ne travaillent pas et on penalisent ceux qui travaillent
voilà ou en sont les politiques

Éric G. Delfosse 02/03/2015 21:36

Avant, quand on partait à la retraite, in recevait un cadeau de la part des collègues qui se cotisaient pour offrir, par exemple, une montre.
Dans quelques lustres, les collègues se cotiseront encore, mais les cadeaux changeront : un déambulateur, une semaine gratuite en maison de retraite, voire un cercueil...

Nous sommes sociaux !

Articles récents