Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Stop au gâchis alimentaire : il faut obliger les supermarchés à distribuer leurs invendus

Publié par David Jarry - Webmaster sur 17 Mars 2015, 07:20am

Catégories : #Société

Les supermarchés gaspillent en moyenne environ 20 kg de nourriture invendue par jour. (J. SAGET/AFP)

 

Durant les mois de décembre et janvier, avec des amis et bénévoles de ma commune, Courbevoie, nous avons récupéré trois soirs par semaine les invendus du supermarché "Carrefour Market Charras" de Courbevoie, pour les distribuer aux personnes nécessiteuses, notamment la classe moyennes et les SDF. 


Fort de cette expérience et avec mon ami Mathieu Kassovitz, sensible à cette question, nous avons décidé de lancer une pétition sur Change.org pour obtenir une loi imposant à tous les supermarchés de distribuer leurs invendus. Aujourd'hui, plus de 166.000 personnes ont signé ! 
 

Pourquoi une loi ? 20 kg de gâchis/jour

En France, aujourd'hui, nous avons :

 

- D'un côté, une classe moyenne qui a de plus en plus de problèmes économiques. En effet, dès le 10 de chaque mois, des millions de Français sont sous l'eau après avoir payé leur loyer et leurs charges. En outre, il y a de plus en plus de SDF dans nos rues.

- De l'autre côté, chaque supermarché gâche chaque jour plus de 20 kg de nourriture. C'est impensable avec la crise économique actuelle !

 

Notre proposition est donc simple et efficace : voter une loi imposant, ou incitant aux supermarchés de donner, soir après soir, tous leurs invendus à l'association de leur choix. Cette loi devra concerner tous les supermarchés et pas seulement les hypermarchés de plus de 1.000 m2.

 

Reportage sur le gâchis alimentaire. (AFP)

 

Cette proposition, que nous avons donc testée sur le terrain à Courbevoie peut aider à éradiquer une partie de la faim dans notre pays.

 

Johnny Hallyday et Omar Sy nous soutiennent

Des parlementaires et élus, de droite comme de gauche, soutiennent notre démarche comme Thierry Solère, Pouria Amirshahi, Alexis Bachelay, Frédéric Lefebvre ou encore Nathalie Goulet.

Ainsi que de nombreuses personnalités tel que Johnny et Laeticia Hallyday, Bruno Gaccio, Anthony Kavanagh, Nikos Aliagas, Omar et Helene Sy, ou encore Antoine et Emma de Caunes.

 

Nous avons également reçu le précieux soutien de l’association ONE France. Cette ONG a été fondée par Bono, le chanteur du groupe U2. En effet, notre combat est international.

 

LIRE la suite

http://leplus.nouvelobs.com/

 

Commenter cet article

ludo 18/03/2015 00:09

chez nous ils son pareil tou pour les assos sauf que quand on a des revenu bas comme moi du cou on profite plus des prix a mois 50 % du prix reel vu qu'ils donne tous
et comme les assos nous accepte pas par ce que on as pas de crédit sur les bras du cou on a ni l'un ni l'autre on peut crever de fain tous le monde sens fou

Nous sommes sociaux !

Articles récents