Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Le responsable du ralentissement du Gulf Stream: l’inlandsis groenlandais

Publié par David Jarry - Webmaster sur 19 Avril 2015, 23:08pm

Catégories : #Climat

Le responsable du ralentissement du Gulf Stream: l’inlandsis groenlandais

Selon la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), l’hiver 2014-15 dans l’Hémisphère Nord reste l’un des plus chauds à l’échelle mondiale. Mais si vous regardez de près les cartes de la température mondiale, il devient clair qu’une zone de l’Atlantique Nord résiste manifestement à la tendance.

Cette région était, en fait, la plus froide, elle a été depuis le début des enregistrements sur les instruments, jusqu’à 3,6 degrés Fahrenheit plus froides que la moyenne. Selon une nouvelle étude , cette zone d’eau froide peut être un indicateur d’un ralentissement spectaculaire du Gulf Stream, qui transporte de grandes quantités de chaleur du nord de l’équateur au pôle, en passant au large de la côte Est des États-Unis et de l’Atlantique Nord.

Si ceci est avéré, c’est une consécration pour ceux qui pensent que le réchauffement climatique est susceptible de déclencher un soi-disant «points de basculement» dans le système climatique, qui, une fois mis en mouvement, ne peut être arrêté. Le Groupe d’experts intergouvernemental des Nations Unies sur les changements climatiques (GIEC) avait jugé d’une probabilité de 10% d’un arrêt du Gulf Stream avant l’année 2100, bien que de nombreux climatologues estiment que cette probabilité soit plus élevée.

“Les preuves s’accumulent que la baisse de la circulation à long terme et tant redoutée est déjà bien en cours,” dit le co-auteur Stefan Rahmstorf, un climatologue à l’Institut de Potsdam pour la recherche sur le climat en Allemagne, dans un billet du blog pour RealClimate .

gulf-stream-avril-2015

 

Flux océaniques observables en cliquant ici

L’étude constate que le ralentissement de ce courant océanique est sans précédent depuis des centaines d’années voir 1000 ans, et ceci est probablement lié à un autre point de basculement, qui est la fonte de la calotte glaciaire du Groenland. L’afflux d’eau douce de la couche de glace est l’une des principales sources d’apports d’eau douce dans l’océan Atlantique Nord.

Comme elle se déverse dans l’Atlantique Nord, l’eau douce est plus légère, plus froide et plus lourde qui l’eau salée. Elle a donc tendance à se poser sur le dessus de la colonne d’eau, accumulant au fil des ans et en interférant avec la formation et la descente des eaux denses, froides et de sel enrichi. Cela étouffe l’écoulement du Gulf Stream vers le nord, le ralentissant, et affectant la circulation océanique plus en amont.

L’étude met aussi en cause la plupart des hypothèses formulées par les modèles climatiques dans la conception de l’état des modèles informatiques. De plus, l’étude montre que ces modèles peuvent sous estimer la vitesse et l’ampleur de la tendance océanique actuelle dans l’Atlantique Nord. La plupart des modèles montrent un affaiblissement progressif du Gulf Stream si le réchauffement climatique se poursuit, mais quelques-uns ont suggéré que ce serait très important, si cela arrivait rapidement.

temperatures-mondiales-fevrier2015

En 2007, un documentaire de l’émission Thalassa soulevait le problème :

Le Gulf Stream est une partie d’une infrastructure sous-marine mondiale vaste et connu comme la circulation thermohaline, également appelée la «Le Convoyeur de la ceinture mondiale.” Cette circulation, qui s’étend d’un pôle à tous les océans, est alimentée par les différences de densité dans les eaux océaniques et dans les différentes régions du monde. Si vous dérangez n’importe quelle partie de cette circulation, le convoyeur entier est susceptible d’avoir un hoquet majeur, comme si un escalator avec quelque chose de coincé dans ses engrenages.

Traduction et adaptation de la Terre du Futur

source : http://mashable.com/ (143)

Commenter cet article

le brebis galleux blog 20/04/2015 09:58

Allez voir du côté des chemtrails, eux existent bel et bien !

le brebis galleux blog 20/04/2015 09:57

RC = Pipeau !

Nous sommes sociaux !

Articles récents