Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Première mondiale: le génome de deux mammouths laineux reconstitué

Publié par David Jarry - Webmaster sur 26 Avril 2015, 21:14pm

Catégories : #Sciences

Au terme de plusieurs années de recherches, des scientifiques ont réussi à reconstituer le génome de deux mammouths laineux, une espèce disparue il y a des milliers d'années. Cette découverte pourrait ainsi permettre de ressusciter l'animal préhistorique.
 
Des scientifiques envisagent de ressusciter le mammouth laineux. ©Flying Puffin/WikimediaCommons
 

Non, ce n'est pas le synopsis d'un film de science-fiction mais bel et bien la réalité. Plus de 4.000 après la disparition du mammouth laineux, des chercheurs sont parvenus à reconstituer presque intégralement le génome (ensemble du matériel génétique, NDLR) de deux animaux de cette espèce. D'après la conclusion de leur étude publiée, jeudi 23, dans la revue scientifique Current Biology, cette découverte pourrait à terme permettre de recréer l'animal.

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont extraits de l'ADN à partir d'une dent et d'un échantillon de tissu mou. Le premier des deux mammouths a vécu dans le nord-est de la Sibérie il y a 45.000 ans. Son congénère, lui, a existé il y a 4.300 ans sur l’île russe de Wrangel, située dans le cercle arctique. 

Si cette découverte pourrait à terme faire revivre cet animal tant mystérieux, elle présente également certains problèmes éthiques. "Ce serait très amusant, dans l'idée, de voir un mammouth vivant, et d'observer comment il se comporte, comment il bouge", a déclaré à la BBC Love Dalen, du Muséum d'histoire naturelle de Suède, coauteur de l'étude, "mais je ne suis pas certain qu'on devrait le faire". Pour le moment, la méthode la plus prometteuse pour donner vie à un mammouth à partir de cet ADN séquence consisterait à "utiliser une éléphante comme mère porteuse et cela pose un problème éthique, puisque ce processus pourrait causer des douleurs à la femelle". L'animal en question devrait ainsi porter un embryon de mammouth génétiquement modifié.

Outre cet aspect, cette résurrection pourrait poser un autre problème tout aussi important: la solitude. "Les éléphants sont des créatures très sociables, et il n'y a aucune raison de penser que les mammouths ne l'étaient pas (...) Mais un mammouth serait nécessairement seul sur Terre. Il ne pourrait vivre en liberté en Arctique qu'après la naissance de beaucoup d'autres animaux. Et à moins que l'on puisse créer beaucoup de mammouths sans se servir d'éléphants, tout cela me semble éthiquement très malsain" a estimé quant à elle Beth Shapiro, de l'université de Californie, à Santa Cruz, également interrogée par la télévision britannique.

Ce n'est pas la première fois que les scientifiques tentent de reconstituer le génome d'un mammouth laineux. Le précédent séquençage datait de 2008, et n'avait permis de reconstituer que 80% de l'ADN de l'animal.

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents