Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Chrétiens d'Alep : un génocide religieux

Publié par Le Nouveau Paradigme- David Jarry sur 1 Mai 2015, 09:40am

Catégories : #Société

FIGAROVOX/TRIBUNE - Le député Gérard Bapt dénonce l'éradication sur des critères religieux menée par l'Etat islamique, en particuliers les nombreuses et récentes attaques contre les Chrétiens d'Alep. Il appelle l'Occident à agir pour préserver ces minorités en danger.

FIGAROVOX/TRIBUNE - Le député Gérard Bapt dénonce l'éradication sur des critères religieux menée par l'Etat islamique, en particuliers les nombreuses et récentes attaques contre les Chrétiens d'Alep. Il appelle l'Occident à agir pour préserver ces minorités en danger.

Gérard BAPT est Député de la Haute-Garonne et préident du groupe d'Amitié France-Syrie.


Il y a un siècle, les Ottomans ont forcé les civils arméniens et d'autres Chrétiens, y compris femmes et enfants, à marcher dans le désert syrien jusqu'à l'épuisement vers un camp de concentration à Deir El Zor où ils furent exterminés.

La Turquie ayant refusé que des recherches scientifiques soient menées, le nombre de victimes arméniennes du premier génocide de l'ère moderne n'est pas arrêté. Il est néanmoins possible d'évaluer l'extermination des arméniens au nombre de 1,5 à 2 millions... Elle s'est accompagnée de la destruction systématique de leur patrimoine culturel: les monuments et églises ont été dynamités, les cimetières labourés, les quartiers arméniens détruits ou débaptisés.

La Shoah procéda, dans la même logique, à l'effacement humain et culturel des juifs, sur des ressorts raciaux.

En Syrie et en Irak, une entreprise monstrueuse d'effacement humain et culturel est en cours non pas sur des critères raciaux mais sur des critères purement religieux. Les groupes sunnites radicaux s'inspirent de thèses islamistes, dominantes dans le golfe arabique, en particulier en Arabie saoudite et au Qatar, pays peu reconnus en matière de démocratie et des droits de l'homme.

Financées par les uns ou les autres, selon leurs allégeances, les organisations djihadistes continuent d'étendre leur contrôle en Irak, en Libye et en Syrie, malgré des échecs face aux combattants laïques kurdes. Dans les localités occupées, les minorités chrétiennes, yezidies, alaouites ou chiites sont massacrées. Des sunnites modérés le sont aussi, lorsqu'ils s'opposent. Les patrimoines culturels sont systématiquement détruits: «il faut éradiquer la mémoire»!

C'est dans ce contexte qu'il faut considérer les attaques, qui ont visé, pendant les fêtes de Pâques, les quartiers chrétiens et mixtes d'Alep, en utilisant de nouveaux moyens de destruction visant immeubles et églises ayant fait de nombreuses victimes pendant ces fêtes chrétiennes.

Les églises furent particulièrement ciblées: trois d'entre elles, arménienne-catholique, assyro-chaldéenne et grecque-catholique sont dévastées... Les bus partant d'Alep vers Damas sont désormais remplis de familles chrétiennes abandonnant leurs quartiers. Combien partent définitivement? Combien vers l'Europe?

Il est urgent de réaffirmer que la préservation du pluralisme communautaire et des minorités religieuses en Syrie comme en Irak ou au Liban, est une condition de la stabilité politique.

Il y va aussi de l'intérêt de l'Europe de maitriser les migrations de populations chassées par la guerre ou la menace génocidaire. Sauver les Chrétiens et les autres minorités religieuses au Machrek relève de l'obligation morale comme de la nécessité politique.

Sauver aujourd'hui les Chrétiens d'Alep, c'est aussi agir pour notre sécurité en France et en Europe: c'est en Syrie qu'a été commandité l'attentat déjoué contre les églises de Villejuif…..

http://www.lefigaro.fr/vox

Commenter cet article

sam 01/05/2015 14:32

Chrétiens d'orient ou d'occident, musulmans d'orient, d'occident, d'Afrique, un seul ennemi commun; cet état soi-disant islamique, djihadiste, qui se réclame d'une religion qu'ils créent de toute pièce dans un unique but; le pouvoir et encore et toujours le pouvoir et son accolyte; l'argent !
Placé au dessus de toute considération morale et religieuse, influençant les esprits manipulables avec des arguments sectaires, il est de la responsabilité de toutes les politiques de lutter ensemble contre ce fléau qui gagne de plus en plus de terrain!
je ne comprends pourquoi la lutte semble perdue d'avance, un groupuscule étendue ça et là avec des moyens inférieurs à ceux des grandes nations et qui en dépit de tout commettent leurs exactions à la vue et au sus de tous sans aucune intervention militaire internationale!.

Y'à comme un laisser faire qui jette le discrédit sur les motivations de l'Occident et les enjeux réels de la mise en place de cet état islamique.

Nous sommes sociaux !

Articles récents