Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Daesh fait exploser la prison de Palmyre, symbole de la terreur du régime syrien

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 31 Mai 2015, 09:41am

Catégories : #Société

Les ruines de la cité ancienne de Palmyre. Les ruines de la cité ancienne de Palmyre. - Uncredited/AP/SIPA

M.C. avec AFP

Le groupe Etat islamique (EI) a fait exploser samedi la prison de Palmyre, un des symboles de la répression du régime syrien depuis les années 80, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Cette grande prison en plein désert, dont le seul nom terrorisait les Syriens, a «été détruite en grande partie après que l'EI eut planté des bombes à l'intérieur et dans ses environs», selon l'ONG. La ville antique du centre de la Syrie avait été prise il y a dix jours par les djihadistes.

«L'EI efface une preuve de la criminalité du clan des Assad»

Des sympathisants de l'EI ont diffusé sur Twitter plusieurs photos de la destruction présumée de la prison, avec des images d'explosion et de bâtiments détruits. «L'EI efface une preuve de la criminalité du clan des Assad en faisant exploser la célèbre prison de Palmyre», a tweeté Mohammad Sarmini, un membre de l'opposition syrienne en exil.

«La prison de Palmyre est un témoin des crimes du siècle», commente un militant sur Twitter, tandis que d'autres affirmaient qu'il fallait préserver ce «symbole de la terreur des Assad» avec tout ce qu'il comprenait comme d'éventuelles preuves des atrocités qui y ont été commises.

Massacre de centaines de détenus par le régime dans les années 80

La prison de Palmyre est tristement célèbre pour le massacre de centaines de détenus par le régime dans les années 80, au temps de Hafez al-Assad, père de l'actuel président Bachar al-Assad. Des prisonniers politiques y ont croupi et été torturés pendant de longues années, avant que le régime n'y envoie surtout des insoumis et des déserteurs avec le début de la révolte de 2011.

Avant la chute de Palmyre aux mains de l'EI, le régime a transféré les détenus vers d'autres prisons en Syrie, selon l'OSDH. Avant de faire exploser l'établissement pénitentiaire l'EI avait diffusé une vidéo montrant des images inédites des geôles, notamment les cellules individuelles où à peine la lumière du jour filtrait.

Commenter cet article

anckou 31/05/2015 12:56

ils avaient peur que cette prison ne passe pour un club med face a leur barbarie?

Colette Dufresne 31/05/2015 16:56

c'est pas faux, anckou ! ou : quand le chien mord la main de celui qui l'a nourri...

Nous sommes sociaux !

Articles récents