Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


La reconnaissance de la naturopathie progresse en Europe

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 15 Mai 2015, 20:25pm

Catégories : #Partage

La reconnaissance de la naturopathie progresse en Europe

L’un des principaux problèmes des médecines alternatives est sans doute l’harmonisation de la formation, et la professionnalisation, permettant ainsi plus de contrôles et plus de confiance de la part du patient. Un problème qu’a pris à bras le corps la Suisse en créant un diplôme de naturopathe, une première en Europe.

illustration bannière : © Happy Family On Nature. Mom And Baby Daughter Are Playing, via Shutterstock

La naturopathie se professionnalise en Suisse

Pratique reine de la « santé préventive », comme vous l’expliquait Philippe il y a quelque temps, la naturopathie est la discipline mettant en avant une idée simple : la bonne santé est l’état naturel du corps (pour les curieux, découvrez comment se déroule une consultation en naturopathie).

Jusque là la naturopathie n’était pas toujours bien considérée, à tort ou à raison, l’excès n’étant jamais profitable. D’un côté, les opposants aux médicaments, défendant farouchement leurs méthodes contre le « lobby pharmaceutique ». De l’autre des opposants aux « charlatans », dénonçant le « tout naturel » et le « recul du progrès médical ». Il s’agit sans doute de rester plus mesuré.

grippe-medicaments-gelules-cachets-rhume

 

Toujours est-il que le souci d’encadrement de la profession est réel, à la fois pour protéger les patients des dérives et, parallèlement, dans un souci de reconnaissance de la profession.

Un premier diplôme de naturopathie en Europe

En Suisse, la situation est différente de la France et la naturopathie est bien installée. Selon l’Agence télégraphique suisse (ATS), environ 2500 naturopathes exercent en Suisse et ce dans tous les cantons. La naturopathie est une médecine traditionnelle dans le pays et on distingue quatre sous-disciplines :

Ayurvedic massage

Des disciplines regroupées dans le nouveau diplôme fédéral de praticien de naturopathie, à présent reconnu dans toute la Suisse. Le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (Sefri) vient en effet d’approuver la mise en place d’un  examen professionnel supérieur donnant droit à ce diplôme.

La Suisse est le premier pays à reconnaître par un diplôme cette formation. Un beau pas en avant pour la médecine préventive !

http://www.consoglobe.com/

Commenter cet article

sam 16/05/2015 12:49

la Naturopathie n'est pas une médecine préventive, mais elle peut l'être autant qu'elle peut être curative, elle n'est pas non plus une médecine alternative mais doit être perçue comme étant complémentaire.
Elle doit faire l'objet d'une pratique contrôlée avec un diplôme reconnaissant la compétence et la responsabilité du praticien. Ensuite, on pourra envisager une prise en charge au niveau de la sécu comme pour l'homéo.
l'efficacité dans ce domaine est indiscutable, et apporte bon nombre de bénéfice que l'allopathie ne peut fournir, encore faut-il accepter de partager ce qui aujourd'hui reste un monopole .

Akawish 16/05/2015 11:57

Peut-être que la naturopathie progresse en Europe mais mon portefeuille lui ne progresse pas pour pouvoir m'offrir une consultation chez eux... Une fois que l'on se prend en main et que l'on s'informe via internet, livres, magasines, les naturopathes me semblent pas franchement indispensables.

Colette Dufresne 16/05/2015 00:54

je m'inscris en faux : la Suisse ne fait pas partie de l'Europe, et, bien avant elle, il existe le diplôme d'Heilpraktiker allemand, qui lui est reconnu depuis des années. En Suisse, les thérapeutes alternatifs pullulent, car aucun vrai contrôle : il suffit de payer- cher - à l'ASCA ou au RME pour être reconnu, et les clients remboursés par les caisses d'assurance. Quant à la qualité... je suis moi-même naturopathe en Suisse.

Nous sommes sociaux !

Articles récents