Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Le changement climatique inquiète les géologues

Publié par Le Nouveau Paradigme- David Jarry sur 30 Avril 2015, 23:03pm

Catégories : #Changements terrestres

Indian-and-eurasian-plates

 

Tout le monde connaît la cause des tremblements de terre comme celui du Népal:
Les séismes tectoniques sont les plus fréquents et une grande partie a lieu aux limites des plaques (voir la carte ci-contre).
On découvre.maintenant le rôle du flux et du reflux des eaux de pluie dans les grands deltas des fleuves de l'Inde et du Bangladesh, et leur pression ainsi mise sur la plaque indienne.

La pluie qui grossit les rivières de l'Himalaya qui descendent vers la mer du Bengale est une partie cruciale de ce processus. Le Dr Pierre Bettinelli est le scientifique qui en 2007 a montré comment cela affecte les tremblements de terre dans l'Himalaya: 50 gigatonnes de l'eau supplémentaire au Bangladesh après une saison de mousson, pèse sur la plaque indienne.
Le changement climatique pourrait être à l'origine d'énormes et inquiétants changements dans la taille et la forme de la mousson en Asie du Sud avec les conséquences sur les séismes…

Dans un livre récent, "Réveiller le géant": Bill McGuire de l'UCL (University College London), professeur émérite de géophysique, s'interroge sur les effets de la hausse de100m du niveau de la mer et les changements de pression sur les plaques tectoniques.
Bien sûr, cela n'est pas pour demain: le pire des scénarios prédits pour le 21e siècle serait une élévation du niveau de la mer de cinq mètres (ou plus). Mais déjà McGuire et ses collègues ont vu les effets de la très faible élévation du niveau de la mer en Alaska: 10cm ou 15cm d'élévation du niveau de la mer pendant les mois d'hiver, est assez pour peser sur la croûte, presser sur le magma et déclencher une éruption.

Une série d'événements "géologiques" - tremblements de terre, éruptions volcaniques et tsunamis - est prédite par un groupe d'éminents géologues et de géophysiciens.

Certains des collègues de McGuire croient qu'il surestime le risque de tremblement de terre suite à l'élévation du niveau de la mer et la modification des précipitations. Il n'y a pas encore suffisamment de données pour prouver l'hypothèse, explique le professeur Burgmann. Mais il est convaincu que Maguire a raison quand il parle des éruptions volcaniques.

 

 

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents