Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Le Conseil national de l’Enseignement Supérieur se prononce contre l’interdiction du voile à l’université

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 19 Mai 2015, 06:01am

Catégories : #Société

Le Conseil national de l’Enseignement Supérieur se prononce contre l’interdiction du voile à l’université

À l’initiative de la Conférence des présidents d’université, le Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche vient de publier une motion sur la laïcité. Le Conseil s’y prononce contre l’interdiction du voile à l’université.

Invité dimanche 17 mai au 20 heures de TF1, le président de l’UMP Nicolas Sarkozy s’est prononcé pour «l’interdiction du voile à l’université». Le lendemain, lundi 18 mai, d’autres présidents donnaient à leur tour leur avis: à l’initiative de la Conférence des présidents d’université (CPU), le Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche (CNESER) a ainsi adopté à une très large majorité une motion se prononcant contre l’interdiction du voile à l’université.

Dans cette motion, le CNESER, qui compte quatre représentants de la CPU parmi ses 69 membres, prend d’abord soin de «rappeler solennellement son attachement à la loi de 1905 [loi de séparation des Eglises et de l’Etat, NDLR] et au respect du principe de laïcité dans les établissements d’enseignement et de recherche affirmé par le code de l’éducation».

«L’Université (...) ne saurait être soumise aux mêmes règles que celles qui s’appliquent aux enseignements publics primaire et secondaire»

Le Conseil expose ensuite «le principe de neutralité s’impose à l’accueil d’enfants ou d’adolescents. Il ne vise délibérément pas l’Université qui depuis le Moyen Age accueille des adultes, universitaires, chercheurs et étudiants ou étudiantes de toutes origines ou opinions philosophiques, religieuses ou politiques». L’interdiction du voile à l’université n’a «pas de base légale», rappellent les signataires.

Pour le CNESER, le véritable danger n’est d’ailleurs pas dans la présence d’étudiantes voilées dans les établissements d’enseignement supérieur: il réside plutôt dans «le risque d’intrusion des religions et d’idéologies diverses dans la science, le contenu des enseignements ou des champs de recherche, au mépris de la liberté de chaque enseignant d’exprimer sa pensée et de la liberté des étudiantes et étudiants».

Un débat récurrent qui transcende les frontières politiques

Une prise de position de plus dans le débat sur l’interdiction du voile à l’université, relancé depuis quelques mois après plusieurs polémiques. A la Sorbonne, Paris XIII ou encore Sciences Po Aix, des professeurs ont ainsi refusé de faire cours devant des étudiantes voilées, ce qui a notamment conduit au renvoi de l’enseignant de Paris XIII concerné.

Ce débat transcende les frontières politiques: ainsi, à droite, outre Nicolas Sarkozy, Eric Ciotti et Nathalie Kosciusko-Morizet sont favorables à l’interdiction du voile dans l’enseignement supérieur, alors que François Fillon, Bruno Le Maire et Alain Juppé sont plus prudents sur la question. La gauche est tout aussi divisée. La question de l’interdiction du voile à l’université risque de faire encore couler beaucoup d’encre...

 

Commenter cet article

sam 20/05/2015 08:30

A Christian, basé son opinion sur un livre heu...n'est-ce pas là justement ce que vous reprochez à ceux-là mêmes qui ont suivi cette voie?

Quant à Tonton, faut se calmer, si l'Arabie saoudite était une référence de l'Islam ça se saurait, faut pas confondre Islam et régime politique totalitaire ! Oui j'ai lu le coran, l'est étudié et c'est de loin la religion la plus tolérante qui soit, pour peu qu'on sache faire preuve d'intelligence dans sa lecture car celui qui lit le coran et prend au pied de la lettre un texte qui est majoritairement composé de réponses où il n'y a pas les questions dans un contexte historique de plus de 1400 ans est un abruti comme le sont les saoudiens dont les motivations sont surtout pécuniaires et politique, idem pour daesh et ses acolytes...rien à voir avec l'islam, il faut arrêter cette propagande anti-islam qui gangrène l'intelligence et ampute l'objectivité des esprits influençables .

christian 19/05/2015 20:41

Si cela continue l'islam sera la nouvelle religion en Europe et comme je le redis acheter le livre le grand secret de l'islam je pense que la vérité et dans ce livre .....

Tonton Marcel 19/05/2015 13:33

Français, commencez à apprendre le Coran. a tout accepter, c'est ce qui vous attend ! Je n'ai aucun parti pris, mon meilleur ami est musulman. Impossible de m'accuser de racisme ou de sectarisme ! J'ai des amis protestants, bouddhistes, musulmans, athées, chrétiens. Mais chacun vit dans le respect des autres...

justin 19/05/2015 09:53

MOI JE PROPOSE QU4ON CHANGE TOUS NOS POLITIQUES ET NOS FONCTIONNAIRES
CARRIERISTES CE SONT CES "ZATOPECS" QUI ABRUTISSENT LA VIE ET NOUS FOUTENT DES
INTERDICTIONS A TOUT BOUT DE CHAMPS.....STOP A LA CONNERIE HUMAINE

Nous sommes sociaux !

Articles récents