Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Scientifiquement prouvé, les vaccins sont à l'origine de la plupart des maladies auto-immunes

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 27 Mai 2015, 11:41am

Catégories : #Santé

Des médecins révèlent que les vaccins peuvent retourner notre système immunitaire contre nous

 

Par Celeste McGovern, 22 mai 2015 (Extraits)

Scientifiquement prouvé: les vaccins causent l'auto-immunité (et ne font donc pas que la révéler!)

Il est de plus en plus difficile d’ignorer la recherche : les vaccins peuvent déclencher l’auto-immunité et engendrer toute une série de maladies. Quels sont les individus les plus sensibles et les plus à risque avec les métaux dangereux et toxiques qui sont utilisés comme ingrédients des vaccins ?

 

Personne ne se risquerait à accuser Yehuda Shoenfeld d’être un charlatan. Ce clinicien israélien qui a passé plus de trois décennies à étudier le système immunitaire humain, est au sommet de sa profession. . C’est lui qui a écrit : « The Mosaic of autoimmunity »,  « Autoantibodies », Diagnostic Criteria in Autoimmune Diseases », « Infection and Autoimmunity », « Cancer and Autoimmunity ». La liste de ses ouvrages est longue et comporte quelques 25 titres que l’on peut considérer comme les pierres angulaires de la pratique clinique. Rien d’étonnant à ce que Shoenfeld ait été appelé : le « Parrain de l’Auto-immunité » - ou l’étude même du système immunitaire qui se retourne contre lui-même dans un large éventail de maladies dont le diabète de type 1, jusqu’à la colite ulcéreuse et la sclérose en plaques.

 

Mais, dernièrement, quelque chose d’étrange est en train de se passer dans le monde de l’immunologie. Nous pouvons en voir une petite preuve dans le fait que le parrain de l’Auto-immunité vise les vaccins – plus spécifiquement certains de leurs ingrédients, comme l’aluminium toxique – comme un facteur important de l’épidémie croissante des maladies auto-immunes. La preuve la plus évidente est cet énorme corpus de recherches de ces 15 dernières années, et plus spécialement des 5 dernières. Prenons, par exemple, un récent article publié dans la revue  Pharmacological Research dans laquelle Shoenfeld et collègues émettent des directives sans précédent au sujet de quatre catégories de personnes qui sont le plus à risque d’auto-immunité induite par les vaccins.

 

Les patients qui ont souffert d’allergies.

 

Les personnes qui ont connu des effets secondaires à la suite de précédents vaccins.

 

Les personnes souffrant de problèmes auto-immuns.

 

Les fumeurs.

 

Selon les toutes dernières recherches, les allergies pourraient ne représenter que la pointe émergée de l’iceberg pour toute une série de phénomènes induits par l’aluminium.

 

« D’une part », les vaccins préviennent les infections qui peuvent déclencher l’auto-immunité, disent les auteurs de l’article… « D’autre part, de nombreux rapports qui décrivent l’auto-immunité post-vaccinale suggèrent fortement que les vaccins peuvent en effet déclencher l’auto-immunité. Les maladies auto-immunes qui peuvent survenir après des vaccinations comprennent l’arthrite, le lupus (lupus érythémateux disséminé, SLE), le diabète, la thrombocytopénie, la vascularite, la dermatomyosite, le Syndrome de Guillain-Barré, ainsi que les troubles de démyélinisation. Il a été rapporté que presque tous les types de vaccins peuvent être associés à un début d’ASIA (Syndrome auto-immun/ inflammatoire induit par les adjuvants» (Autoimmune/inflammatory Syndrome Induced by Adjuvants)

 

ASIA – ou Syndrome auto-immun/ inflammatoire induit par les adjuvants (connu aussi sous le nom de Syndrome de Shoenfeld), - ce terme est apparu pour la première fois dans le Journal of Autoimmunology il y a quatre ans. C’est un terme générique pour toute une série de symptômes similaires, - y compris le syndrome de fatigue chronique, -  qui résultent de l’exposition à un adjuvant, un agent de l’environnement, y compris les ingrédients des vaccins qui stimulent le système immunitaire. Depuis, un énorme corpus de recherches qui utilisent « ASIA » comme paradigme, a commencé à percer le mystère susceptible d’éclairer  la manière dont les toxines environnementales, et tout particulièrement  l’aluminium utilisé dans les vaccins, peuvent déclencher une réaction en chaîne du système immunitaire chez des personnes sensibles et conduire à l’apparition d’une maladie auto-immune. […]

 

Il est utile de rappeler que les maladies auto-immunes constituent la troisième cause de morbidité et de mortalité sur un plan mondial, et maintenant ces maladies auto-immunes sont parmi les 10 premières maladies tueuses chez les jeunes femmes américaines.- L’Association Américaine des Maladies auto-immunes estime que 50 millions d’Américains soufrent de l’une des 88 maladies auto-immunes. Ces maladies se développent à une vitesse étonnante.

 

Source : The Liberty Beacon (Initialement publié le 24 février 2015 sur Greenmed.info)

http://www.initiativecitoyenne.be/

Commenter cet article

Yann 29/05/2015 08:45

David, il existe plusieurs définitions du postulat.

En géométrie : Proposition que l'on demande d'admettre comme principe d'une démonstration, bien qu'elle ne soit ni évidente ni démontrée.

En math : Proposition faisant partie de l'axiomatique formulée au départ d'un système hypothético-déductif.

En science : Principe non démontré que l'on accepte et que l'on formule à la base d'une recherche ou d'une théorie.

En philosophie : Proposition qui n'est pas évidente par elle-même, mais qu'on est conduit à recevoir parce qu'on ne voit pas d'autre principe auquel on puisse rattacher soit une vérité qu'on ne saurait mettre en doute, soit une opération ou un acte dont la légitimité n'est pas contestée.

Bref, dire que c'est scientifiquement prouvé est faux et archi-faux.
Comme je le disais plus bas, les vaccins sont bien sur pointés du doigt dans certains cas, mais les maladies auto immunes sont aussi déclenchées par d'autres facteurs qui sont bien connus. Je ne nie pas ce qui est possible, mais l'article déforme la vérité.

@ Lou : à l'OMS il y a une directrice ; Dr Margaret Chan, médecin et un conseil exécutif formé de 34 membres tous ministres de la santé dans leurs pays respectifs. Si dix-huit d'entre eux sont des patrons de labos j'aimerais connaitre leurs noms, soyons précis.
http://www.who.int/governance/eb/eb_members/fr/

Lou 28/05/2015 15:38

oui, attention avec l'OMS... surtout quand on sait que les 18 gros dirigeants de l'OMS sont pr la plupart des patrons de labo... étonnant tient!!!

Yann 28/05/2015 08:40

Contrairement à ce qui est dit à la fin de l'article, les maladies auto-immunes ne constituent pas la troisième cause de mortalité sur le plan mondial (le lien pointe sur un court article qui ne le mentionne pas, curieux !).

Il suffit d'aller faire un tour sur le site de l'OMS pour s'en convaincre :
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs310/fr/

Ensuite, le reste de l'article est un pamphlet à charge contre les vaccin, mais parmi les causes des maladies auto-immunes il y a les infections (streptocoque) ; les UV (lupus) ; les agents chimiques environnementaux ; le tabac (l’activité du lupus est plus importante chez les fumeurs, le tabac augmente le risque cardio-vasculaire des jeunes femmes lupiques qui est déjà de 50 fois plus élevé que la population générale) ; Certains apports alimentaires jouent aussi un rôle : la prévalence des maladies thyroïdiennes auto-immunes est ainsi faible dans les zones géographiques de carence en iode. Elle augmente après supplémentation iodée.

Les vaccins ont été régulièrement suspectés ces dernières années pourtant l’implication de vaccins dans le déclenchement de maladies auto-immunes n’a été qu’exceptionnellement démontrée et dans de très faibles proportions.

D'ailleurs, le cœur du sujet, qui est le fameux article publié dans la revue Pharmacological Research par Shoenfeld et ses collègues ne dit pas que c'est scientifiquement prouvé, mais que c'est un postulat.
Je cite : "It has been postulated that autoimmunity could be triggered or enhanced by the vaccine immunogen contents, as well as by adjuvants".

Un postulat est un principe non démontré, une supposition, un axe de travail.

Donc cet article "à charge" encore une fois n'est ni rigoureux, ni vérifié. Désolé David.

Le Nouveau Paradigme 28/05/2015 13:43

Définition de postulat: Proposition donnée comme vraie et dont l’admission est nécessaire. selon le larrousse "qui ne peut être mis en doute"

Le Nouveau Paradigme 28/05/2015 13:41

Je ne suis pas d'accord Yann! si tu prends pour argent comptant ce que dit l'OMS on ira pas loin. Les enjeux nous dépassent!

Nous sommes sociaux !

Articles récents