Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Un désherbant naturel français va conquérir le monde

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 18 Mai 2015, 17:43pm

Catégories : #Environnement

Un désherbant naturel français va conquérir le monde

Le Beloukha, c’est le nom de ce tout premier produit naturel de biocontrôle d’origine végétale dans le monde agricole. L’entreprise girondine Jade International vient tout juste de lancer sa commercialisation. Une solution qui arrive à point nommé puisque les désherbants issus de la chimie de synthèse seront interdits en France dès 2016.

 

La fin des désherbants en chimie de synthèse

 

L’évolution vers la protection intégrée des cultures dans le monde agricole et les objectifs recherchés, au niveau de la réduction de l’utilisation de solutions de chimie de synthèse, ont une incidence directe sur les pratiques traditionnelles pour l’entretien des espaces publics et les jardins amateurs.

 

Plusieurs pays s’acheminent vers l’interdiction ou la limitation de l’usage des produits de chimie de synthèse. C’est pourquoi, des solutions simples, pratiques et respectueuses de l’environnement pour limiter la prolifération des herbes indésirables est plus que jamais nécessaire. Or, les solutions de substitution au désherbage chimique sont peu nombreuses et généralement très consommatrices en énergie et en temps. Par ailleurs, le passage répété du matériel lourd peut avoir des conséquences négatives sur la structure des sols.

 

Un désherbant naturel à l’huile de colza

 

C’est dans ce contexte que l’entreprise Jade, spécialisée dans la recherche et le développement de nouvelles solutions pour la nutrition et la protection des plantes, a développé depuis 2007 le désherbant Beloukha, avec un réseau international de laboratoires de recherches, d’industriels et d’experts. Il s’agit de sa première spécialité de biocontrôle d’origine naturelle.

 

Beloukha est un désherbant réalisé à partir d’huile de colza. La matière active est extraite par un procédé mécanique, il n’y a donc pas de chimie de synthèse, ce qui le rend unique au monde. Beloukha est biodégradable en deux jours dans le sol, sans aucun résidu dans la plante ou dans l’eau, et sans aucun risque pour la faune.

 

Par ailleurs, Belouhka a un effet défanant, ce qui signifie qu’il ne tue pas la plante ciblée, celle-ci recommence à pousser trois semaines après l’application du produit. Son usage pourrait être multiple, dans la viticulture tout d’abord, mais aussi la gestion des espaces verts, les cultures maraîchères et les jardins amateurs.

 

Il s’agit encore pour l’instant d’un produit haut de gamme, mais de nouvelles formulations sont en développement afin de réduire les coûts dans les années à venir.
Alain Chemin, directeur général de Jade
 

A l’avenir, le désherbant Beloukha sera développé pour les secteurs de l’arboriculture et du maraîchage et une déclinaison sera lancée pour les particuliers, à destination des jardiniers amateurs, en 2017. Beloukha vise également le marché européen avec une commercialisation en 2016 ou 2017, ainsi que d’autres grands marchés mondiaux, comme les Etats-Unis, le Japon, l’Afrique du Sud, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

 

 

Consoglobe.com / par Hugo Quinton, le 16.05.2015

Commenter cet article

Sylvie 18/05/2015 19:41

Et quand pour le Canada?

Nous sommes sociaux !

Articles récents