Un drone révèle le vrai visage de la déforestation en Indonésie

Des crises écologiques, on en entend parler chaque jour. On sait qu’elles existent mais il n’est pas toujours facile d’y mettre une image concrète. En matière de déforestation, l’organisation Forest Heroes va régler la question en envoyant un drone survoler une zone fraichement déboisée.

 

L’année dernière, le Brésil annonçait une diminution de la déforestation de l’Amazonie de 18% en seulement un an. Des ONG avaient alors contestés ces chiffres officiels dont Imazon qui avait réussi à détecter une déforestation anormalement élevée en collaboration avec Google Earth. Aujourd’hui, c’est vers l’Indonésie que les yeux se tournent. Pour satisfaire notre appétit toujours plus gourmand en huile de palme, en viande ou en bois tropical, de vastes étendues de forêt vierge sont rasées. Des espaces qui constituent pourtant les derniers refuges pour de nombreuses espèces comme les orang-outans, les éléphants et les tigres.

L’Indonésie a atteint un pic de déforestation en 2012 avec 840 000 hectares de forêt rasés. Même si nous bénéficions directement de cette industrie dans nos shampooing, nos crèmes glacées où encore nos pâtes à tartiner de grands marques, il est difficile de mettre une image sur cette nature écrasée au profit de nos consommations. C’est afin de conscientiser le grand public que l’organisme environnemental Forest Heros a déployé un drone sur place pour capturer les images qui suivent.

 

À l’origine de cette scène apocalyptique, les bulldozers de la compagnie Astra Agro Lestari spécialisée dans l’huile de palme. La société qui appartient à la multinationale Jardines est épinglée par diverses ONG pour son absence d’efforts et d’actions pour limiter la déforestation. Plus qu’un problème de déboisement responsable en partie du dérèglement climatique, cette zone que le drone a filmé faisait partie de l’habitat naturel de l’éléphant de Sumatra. Un animal actuellement en danger critique d’extinction. Les spécialistes estiment que si nous continuons sur cette voie, l’animal majestueux aura totalement disparu d’ici 15 ans.

Avec ces images volées, Forest Heros tentent de s’attaquer à un géant de la déforestation légale dont les tentacules s’étendent partout dans le monde. Selon l’association, 40% du business de la compagnie Jardines reposerait sur des services pour véhicules à moteur alors que 25% du chiffre d’affaires reposerait sur de la vente au détail avec 5.800 points de vente de type 7-Eleven et autres chaînes de supermarchés. Enfin, la société fournirait des accessoires de maison à de grandes enseignes comme Ikea, KFC, Maxim, Pizza-Hut,… Difficile de consommer « industriel » sans avoir les mains entachées de ce drame environnemental.

 

mandarin-elephant-2560x1440-justlogo-elephant1-lr_1cuonmx

Faute de mieux, Forest Heros lance une pétition et une campagne internationale sous le nom de « She is not a fan » pour alerter l’opinion et forcer Astra Agro Lestari a arrêter cette violation de la forêt vierge Indonésienne. Pour marquer le coup, l’association s’attaque également à la chaine d’hôtels de luxe Mandarin Oriental dont les bénéfices parviendraient directement au conglomérat Jardine Matheson. Si ce type d’action est louable, les citoyens doivent admettre l’importance de leur responsabilité notamment à travers leurs choix de consommation.

mandarin-elephant-2560x1440-justlogo-elephant2-mr


Sources : shesnotafan.org / treehugger.com