Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Un pirate parvient à prendre le contrôle du système de divertissement de bord de plusieurs avions

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 19 Mai 2015, 20:47pm

Catégories : #Société

Un pirate parvient à prendre le contrôle du système de divertissement de bord de plusieurs avions

Un célèbre expert de la sécurité informatique a averti le FBI qu'il avait réussi à prendre le contrôle des réacteurs d'un avion pendant quelques instants grâce à son ordinateur portable et un cable Ethernet à près d'une vingtaine de reprises. C'est ce que l'on découvre dans un document d'un tribunal de district de New York. Le document montre que le FBI n'a pas douté de la véracité de ses déclarations.

Le pirate en question est Chris Roberts (photo), le fondateur de One World Labs, considéré comme un expert de stature internationale dans le domaine de la cyber-sécurité.

Le 15 avril, Roberts avait été arrêté et questionné par le FBI à sa sortie d'un vol United Airlines de Denver à Chicago après avoir indiqué dans un tweet qu'il pourrait tenter de pirater le système de vol d'un avion. Comme ses allégations n'ont pas été prouvées, il est ressorti libre de cet interrogatoire.

Précédemment, Roberts avait déjà dit aux agents du FBI qu'au cours de ses recherches entre 2011 et 2014, il avait accédé entre 15 et 20 fois au système de divertissement de bord de l'appareil (in-flight aircraft entertainment console, ou IFE) d'avions Boeing et Airbus et qu'il avait réussi à contrôler temporairement le système qui commande le moteur de l'appareil. Dans le rapport du FBI, on peut lire la chose suivante, écrite de la main de l'agent spécial du FBI Mark Hurley :

Il a déclaré qu'il avait réussi à prendre le contrôle de l'ordinateur de la poussée de montée BLC pour 'Climb'. Il a déclaré qu'il avait ainsi manœuvré pour forcer l'un des moteurs de l'avion à prendre de l'altitude, ce qui a eu pour conséquence de donner un mouvement latéral à l'avion. Il a aussi déclaré qu'il a utilisé le logiciel Vortex après avoir exploité ou piraté les réseaux de l'avion. Il a utilisé le logiciel pour surveiller le trafic à partir du système de cockpit ».

Peu de temps après cet incident, le magazine web Wired a rapporté que l'agence américaine de sécurité aérienne (Transportation Security Administration) et le FBI avaient suggéré à toutes les compagnies aériennes de prêter attention aux passagers qui tentent de pirater les avions à bord au moyen du Wi-Fi ou du système de divertissement de bord de l'appareil.

Selon Roberts, les systèmes IFE des Boeing 737-800, 737-900 et 757-200 ainsi que ceux de l'Airbus A-320 seraient particulièrement vulnérables.

Mylène Vandecasteele
Express.be

Commenter cet article

Tonton Marcel 19/05/2015 23:42

C'est cool ! Comme ça si personne n'avait eu l'idée...

Nous sommes sociaux !

Articles récents