(ALEXIA MAYER et NATHALIE DUBOZ - FRANCE 2)

On le retrouve dans les pizzas ou les plats cuisinés. Les industriels qui cherchent toujours des matières moins chères l'appelle "fromage analogue" ou alors 'fromage artificiel", mais ce n'est ni de l'emmental, ni du gruyère, ni de la mozzarella non plus. Comment peut-on faire la différence entre le vrai fromage et le faux ? Que contiennent vraiment ces produits ? France 2 a mené l'enquête.

Dans l'assiette, le produit n'est pas le même comme nous le montre un restaurateur spécialisé dans les pizzas : le faux fromage sorti du four sur une pizza a noirci, alors la vraie mozzarella garde une couleur claire.

Industriels français britanniques ou turcs refusent le tournage 

Il est aussi difficile de suivre la fabrication du "fromage analogue" chez un producteur, des industriels français britanniques ou turcs, contactés par France 2, ont refusé le tournage dans leurs chaînes de fabrication. C'est sur internet que l'on peut découvrir la mise en boîte du "fromage végétal" ou mozzarella de laboratoire.

Les termes utilisés pour la fabrication sont d'ordre chimique, mais avec des ingrédients naturels affirme un expert. Même les étiquettes de pizzas vendues dans les supermarchés ne sont pas plus claires. Ces fabricants qui devient de la loi quand ils n'annoncent pas la vraie nature du fromage utilisé