Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Des nuages polaires vont descendre sur la France

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 18 Juin 2015, 17:50pm

Catégories : #Climat

Habitués des cieux polaires, les « nuages noctulescents » sont de plus en plus fréquemment visibles sous nos latitudes, au Royaume-Uni par exemple. Et s’ils descendent vers le Sud, c’est bien parce que l’activité humaine détruit et modifie l’environnement.

Formations nuageuses très particulières, des « nuages noctulescents » ont récemment été observés au Royaume-Uni. De manière générale, ces nuages polaires sont de plus en plus observés dans des zones inhabituelles. A quoi ces phénomènes peuvent-ils être dus ? Le changement climatique y est-il pour quelque chose ?

Alain Hauchecorne : Les nuages noctulescents sont observés depuis le sol en juin et en juillet généralement entre le 55ème et le 65ème parallèle nord. Ce sont des nuages extrêmement tenus qui se forment vers 83km d’altitude dans la région qu’on appelle la mésosphère, une région de l’atmosphère où la pression n’est que le cent-millième de la pression au sol. Ils sont constitués de minuscules cristaux de glace qui peuvent se former grâce aux températures extrêmes qui règnent à cette altitude, jusqu’à -140°C, bien que la concentration de la vapeur d’eau y soit très faible.

Ils ne sont visibles qu’après le coucher du soleil quand il fait nuit au sol et que les hautes couches de l’atmosphère sont encore éclairées par le soleil. Les observations par satellite ont montré que les nuages noctulescents étaient présents jusqu’au pôle mais on ne peut pas les voir depuis le sol au nord du 65ème parallèle nord à cause du jour polaire. Quand on analyse les observations de ces nuages depuis le sol et par satellites, depuis plusieurs dizaines d’années, on constate une augmentation de leur fréquence d’apparition. Ceci pourrait être dû au changement climatique comme l’a proposé en premier le chercheur américain Gary Thomas. En effet l’augmentation de la concentration des gaz à effet de serre dans l’atmosphère provoque un réchauffement au sol mais provoque également un refroidissement dans la haute atmosphère, le gaz carbonique émettant du rayonnement infrarouge qui s’échappe directement vers l’espace. Ce refroidissement facilite la condensation de la vapeur d’eau et donc la formation de ces nuages. De plus, la concentration de vapeur d’eau a également tendance à s’accroître dans la haute atmosphère du fait de l’augmentation du méthane qui se transforme ensuite en vapeur d’eau par oxydation.

nuages-noctulescents

 

S’agit-il d’un phénomène récent ? Si non, à quand remonte les premières observations de nuages de ce type dans des régions inhabituelles ?

Les nuages noctulescents sont observés depuis la fin du 19ème siècle, plus exactement depuis 1884 suite à l’éruption du Krakatoa en Indonésie en août 1883. Ce volcan a injecté une quantité énorme de particules volcaniques et de vapeur d’eau dans la stratosphère qui ont été ensuite transportées vers la mésosphère et vers les pôles. Depuis cette date on observe tous les étés des nuages noctulescents dans les régions proches du 60ème parallèle nord, comme la Scandinavie ou le nord de l’Ecosse. Il arrive qu’on les observe plus au sud, dans le sud du Royaume Uni ou dans le nord de la France, mais c’est un phénomène plus rare. Par exemple, ils ont été observés au dessus de Paris pendant le feu d’artifice du 14 juillet 2009. Nous ne disposons pas de statistiques précises sur leur évolution plus au sud mais on peut cependant penser qu’ils sont également devenus plus fréquents au cours des dernières décennies

Où ces nuages évoluent-ils ? Sont-ils visibles à l’œil nu ?

Des conditions d’observation particulières sont nécessaires pour pouvoir les observer. Ces nuages sont trop fins pour pouvoir être observés de jour. Il faut que le soleil soit entre 6 et 10 degrés en dessous de l’horizon de façon à ce qu’il fasse suffisamment nuit au sol mais que les nuages soient encore éclairés par le soleil. On observe alors la diffusion de la lumière solaire par les cristaux de glace formant ces nuages. On les observe le plus souvent au dessus de l’horizon dans la direction du soleil.

Existe-t-il des périodes de l’année où ce type de nuages est plus visible ? Pourquoi ?

Ces nuages se produisent régulièrement autour du solstice d’été à haute latitude. Ceci est dû au fait qu’à cette époque de l’année la température de la mésosphère est particulièrement froide à cause de la circulation des masses d’air qui montent au dessus des régions polaires d’été, en se refroidissant par détente adiabatique et sont ensuite transportées vers les régions polaires d’hiver de l’autre hémisphère où elles redescendent en subissant un réchauffement par compression adiabatique. Les nuages noctulescents se forment également durant l’été austral dans l’hémisphère sud en janvier. Ils sont observés régulièrement par satellites mais beaucoup plus rarement depuis le sol par manque d’observateurs.

 

http://www.atlantico.fr/

Commenter cet article

adri 06/02/2016 12:44

il suffit d'observer les avions pour se rendre compte que ce sont eux qui produisent ces "nouveaux types de nuages" et d'autres qui ne produisent aucunes trainées persistantes. faites cette simple observation..; il est impossible que ce soit juste une combustion classique CAD condensation produite par les reacteurs (air chaud + différence de température) qui ne dure pas et ne provoque pas un épaississement aussi longtemps. Ces chemtrails existent c'est indéniable.

Daime 20/06/2015 09:49

Bonjour,
Nous somme entre dans un cycle maunder qui ce prononce peut etre plus fort, les anomalie thermique vont accelerer le processus de refroidissement , le ralentissement thermoaline et une premiere etape avant une glaciation partiel ou total !?, nuage altitude est courant atmospherique et compression , et extenssion ionosphere sont des signes avant coureurs une catastrophe destructive grave et imminente les interaction seisme actuel ,voir globalinccident maps vous comprendrez, je tient a vous dire de vous preparez lors du grand lessivage a venir (ocean) les textes biblique l on ecrit et bon courage .bozon the hyggs le cycle des quatres 26 000 an le dernier genere des extinction de masse tres important et les volcans accompagne le tout .

daime 19/06/2015 23:25

bonsoir,
je travaille de nuit "quart" et je remarque la couleur du ciel est pourpre charger énergie volcanique et autre et je suis inquiet que personne ne le voix !? une periode glaciaire arrive trop vite ! bozon the hyggs

servienne 19/06/2015 08:56

c'est surtout des CHEMTRAILS pestilentiels qui nous retombent sur la tete avec la complicité de nos zélus .

Nous sommes sociaux !

Articles récents