En Floride, plusieurs incidents ont été reportés par la police. Un homme nu a attaqué violemment un agent de police. Quelques jours plus tard, un autre énergumène a été pris en flagrant délit de "vouloir faire l'amour à un arbre". Il a été arrêté par la police qui a du faire usage d'un taser pour le calmer. Malgré les décharges électriques, l'homme s'est jeté sur le policier et a essayé de le poignarder avec son badge. Ce n'est qu'après l'arrivée des renforts qu'il a pu être maîtrisé. Un autre homme pensait, lui, être poursuivi et a fini empalé sur une clôture, raconte le Washington Post. Tous ces individus avaient une chose en commun: ils étaient sous l'emprise d'une même drogue, la flakka.

"La cocaïne, était la reine jusque cette année", explique à Reuters, William Schwartz, le shérif du conté de Broward en Floride. Place donc maintenant à la flakka, une drogue de synthèse apparue l'année dernière et dont la consommation commence à se répandre au Texas et dans l'Ohio, suscitant l'inquiétude des autorités.

Cette nouvelle drogue très puissante et fortement addictive procure de l'euphorie, des hallucinations ainsi qu'un décuplement de forces physiques chez les personnes qui l'absorbent. Et c'est bien là sa caractéristique la plus attrayante pour les consommateurs. Mais elle peut aussi accélérer le rythme cardiaque, causer de l'agressivité, des crises de paranoïa, et de délires. Elle tient son nom de l'espagnol "flaca", selon CNN, un terme d'argot utilisé pour parler d'une femme très séduisante. Du point de vue de ses propriétés, explique le site Atlantico, la flakka se situe entre l'ecstasy (MDMA) et les méthamphétamines (Ice, cranck, meths). Elle peut être inhalée, injectée ou avalée. A haute dose, cette drogue a des effets dévastateurs sur l'organisme, elle peut détruire le cerveau, bien plus que la cocaïne , et peut même entraîner la mort.

"Moins cher qu'un Big Mac"

Le Docteur Dan Véléa, psychiatre addictologue à Paris explique dans une interview à Atlantico comment cette drogue peut arriver à décupler la force physique d'un individu, lui faisant ressentir une force surhumaine. "Il s'agit d'un dépassement du seuil de la douleur et d'une concentration extrême sur un objectif physique à atteindre, le tout sur fond de troubles de l'appréciation des risques, les troubles du comportement caractéristiques de ce type de produit."

L'expansion de cette drogue ne devrait pas s'arrêter, car contrairement à d'autres drogues comme la cocaïne, le prix de cette substance est très peu élevé : soit environ 5 dollars la dose, selon NBC News. Ce qui en fait une drogue très abordable. "Moins cher qu'un Big Mac" fait remarquer un agent antidrogue au Washington Post. "Une dose de flakka est disponible à partir de 3 dollars. La plupart de nos jeunes ont 3 dollars en poche. C'est la chose qui me fait le plus peur, le fait qu'elle soit aussi bon marché", déclare-t-il. Elle est d'ailleurs consommée dans les milieux aux revenus peu élevés.

De plus, il est très facile de s'en procurer sur Internet, selon les médias américains. Dans son rapport annuel paru début juin, l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) s'alarme de l'essor de ces drogues de synthèse et de la facilité à s'en procurer. L'observatoire parle d'un marché mouvant, qu'il devient impossible à surveiller et des substances en constant renouvellement auxquelles les autorités sanitaires européennes peinent à répondre.