Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Invasion de la fourmi aztèque en France !

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 29 Juin 2015, 20:50pm

Catégories : #Environnement

La « fourmi aztèque » de nom scientifique Lasius neglectus est une espèce invasive qui serait originaire des steppes d’Asie Mineure et qui vit en super-colonie. Elles sont très agressives avec les espèces locales et elles se propagent rapidement dans toute l’Europe exterminant sur leur passage tous les insectes et araignées autochtones. Ces fourmis ne se contentent pas de ravager les cerisiers en fleurs, elles s’attaquent aussi, en masse, aux systèmes électriques, dans lesquels elles meurent tels des kamikazes !

Le récit de la propagation de cette fourmi invasive !

Elle a été repérée pour la première fois à Budapest en 1974, elle s’est ensuite très rapidement établie en Grèce, Géorgie, Bulgarie, France, Turquie, Roumanie, Espagne, Allemagne, Italie, Pologne et enfin en Belgique dans deux localités éloignées. Selon les scientifiques, l’apparition de cette espèce invasive résulte probablement de son introduction par inadvertance par les humains. Mais de part leur potentiel invasif élevé, cette espèce s’est multipliée assez rapidement à partir de sites infestés au point d’avoir envahit une bonne partie du contient européen.

-

La plus grande colonie se trouve en Ardèche !

En France, la vallée du Rhône est particulièrement touchée par l’expansion territoriale de l’espèce. La plus grande colonie serait présente dans la commune ardéchoise de Saint-Désirat, plus de 20 hectares ont déjà été conquis. Le développement de cette colonie, qui progresse de 10 à 100 m par an, a pour autre effet néfaste d’éliminer les espèces locales concurrentes, fourmis indigènes et autres insectes, et d’entretenir une population importante de pucerons qui s’attaquent aux productions fruitières et agricoles voisines.

Mais ces milliers de fourmis ne se contentent pas de ravager les cerisiers en fleurs, elles s’attaquent aussi, en masse, aux systèmes électriques, dans lesquels elles meurent tels des kamikazes. En effet, selon Hervé Hours, le président de l’association Saint-Désirat sans fourmis : « Les fourmis créent des courts-circuits, les moteurs des portails automatiques et des pompes de piscine sont détruits, les tableaux électriques hors d’usage ». Un comportement encore non expliqué ! Cette fourmi possède tout l’attirail du parfait conquistador; agressive et capable de survivre à une température moyenne de -5°C, avec un potentiel destructeur très important.

http://www.alsagarden.com

Commenter cet article

agnés 29/06/2015 22:17

Et pas de prédateur pour cet insecte agressif pour les espéces locales ?

Nous sommes sociaux !

Articles récents